Mohamad Reza Haddadi menacé d’exécution le 7 juillet

4 07 2010

Mohamad Reza Haddadi, condamné à mort pour des faits qu’il aurait commis lorsqu’il était âgé de 15 ans, sera exécuté le mercredi 7 juillet.

Vous pouvez copier et coller le texte suivant et l’envoyer par mail aux adresses mentionnées pour vous opposer à son exécution.

  • En français :

Votre Excellence,

Je m’adresse à vous aujourd’hui à propos de la situation de Mohhammad Reza Haddadi, emprisonné au pénitencier d’Adelabad à Chiraz.

Votre Excellence,

Je m’adresse à vous aujourd’hui à propos de la situation de Mohhammad Reza Haddadi, emprisonné au pénitencier d’Adelabad à Chiraz.

Mohammad Reza Haddadi a été condamné à mort par un tribunal à Kazeroun le 6 janvier 2004 pour un meurtre qu’il aurait commis à l’âge de 15 ans, et cela bien qu’il soit revenu sur ses aveux lors du procès et que ses co-accusés l’aient disculpé.

Je vous demande solennellement d’annuler la condamnation à mort de Mohammad Reza Haddadi parce qu’il était mineur au moment des faits et qu’il a dit n’avoir fait des aveux que parce que l’on avait promis une aide financière à sa famille.

De plus, il y a des doutes significatifs quant à sa culpabilité puisqu’il est revenu sur ses aveux et que ses co-accusés sont revenus sur leurs déclarations l’incriminant lors du procès.

Lire la suite »





Washington : Action contre la lapidation de Sakine

4 07 2010

Le 2 juillet 2010, à Washington (Etats-Unis), devant la section des intérêts de la République Islamique d’Iran à l’Ambassade du Pakistan, des manifestant(e)s se sont rassemblé(e)s pour demander au gouvernement iranien de ne pas lapider Sakine Mohammadi Ashtiani.

Lire la déclaration lue à cette occasion.

Des messages de protestation peuvent être envoyés aux autorités iraniennes depuis cette adresse pour s’opposer à l’exécution de Sakine.





Deux pendaisons à Zahedan

4 07 2010

Dépêche AFP du 4 juillet 2010 :

Deux Iraniens, reconnus coupables de trafic de drogue et vol à main armée, ont été pendus ce matin à la prison de Zahedan, chef lieu de la province du Sistan Balouchistan (sud-est), a rapporté l’agence Fars.

Amanollah Pourian et Younes Rahmani ont été reconnus coupables d’être des « mohareb » (en guerre contre Dieu) pour une série de vols à main armée, enlèvements, tirs contre des agents de sécurité et trafic de drogue, a précisé Fars.

Ces pendaisons portent à au moins 84 le nombre de personnes exécutées en Iran depuis le début de l’année, selon un décompte de l’AFP établi à partir d’informations publiées par la presse locale. En 2009, au moins 270 personnes avaient été exécutées en Iran.





Libération de Narges Mohammadi

4 07 2010

Extraits de la dépêche AFP du 2 juillet 2010 :

Une proche du prix Nobel de la paix Shirin Ebadi, arrêtée avant le premier anniversaire de la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad, a été libérée de prison, a indiqué vendredi un site de l’opposition.

Le Centre des défenseurs des droits de l’Homme, le groupe de Mme Ebadi, avait annoncé qu’elle avait été arrêtée le 10 juin, deux jours avant le premier anniversaire de la réélection de Mahmoud Ahmadinejad.

Mme Mohammadi, mère de deux enfants, est une proche collaboratrice de Mme Ebadi. Elle est aussi la porte-parole du groupe, très critique à l’égard du régime iranien qu’il accuse de « violations » des droits de l’Homme.








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 39 autres abonnés