Grève des conducteurs de taxis à Sanandaj

12 05 2013

Sanandaj, Iran, 11 mai 2013 :

Le Comité de Coordination pour Aider à Former des Organisations Ouvrière rapporte que les conducteurs de taxis de Sanandaj ont lancé une grève sauvage coordonnée. Malgré les efforts répressifs des brutes de la sécurité du régime et des voyous en civil, la grève commencée à 9 heures a continué jusqu’à 11 heures. Pendant la grève, les conducteurs de taxis ont bloqué des routes principales de la ville.

sanandaj

Le comité rapporte que le Service d’Organisation des Taxis avaient menacé les grévistes de leur saisir leurs véhicules et de leur retirer leurs licences en cas de poursuite de la grève. Selon le rapport, des agents du régime ont confisqué de nombreuses plaques de licence de grévistes.

Lire la suite »





Des centaines de travailleurs manifestent à Sanandaj

2 05 2013

Malgré les mesures des forces de répression et les arrestations de militants ouvriers, une manifestation a été organisée à l’occasion du 1er Mai, journée internationale des travailleurs, au centre de Sanandaj (Kurdistan d’Iran).

Selon un rapport du Comité du Kurdistan du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, des militants ouvriers se sont rassemblés et ont déployé des banderoles rouges avec des slogans comme "travailleurs du monde entier, unissons-nous", "libérez les travailleurs emprisonnés" ou"libérez les prisonniers politiques". De nombreux passants se sont joints au cortège.

Lire la suite »





Protestations à Sanandaj pour la libération de militants ouvriers

18 03 2013

Sanandaj, Iran, 17 mars 2013 :

Les familles des militants ouvriers arrêtés se sont rassemblées devant le bureau des "renseignements" à Sanandaj pour demander la libération immédiate de leurs proches. Les familles s’étaient déjà rassemblées au même lieu et pour défendre la même revendication depuis l’arrestation de Azadi, Hamed Mahmood-Nezhad, Behzad Faraj-Ollahi, Seyed Khaleh Hoseini, et Vafa Ghaderi le 7 mars par des brutes des "services de renseignement", arrestations vraisemblablement orchestrées pour éviter toute protestation des ouvrières et des ouvriers de Sanandaj à l’occasion du 8 mars. Selon un communiqué du Comité du Kurdistan du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, lors de la protestation du 16 mars le bâtiment des "services de renseignement" a été attaqué.

Le Comité de Coordination pour Aider à la Formation des Organisations Ouvrière rapporte que ces manifestations continueront chaque jour et que les familles prévoient de manifester devant le gouverneur du Kurdistan pour la libération de leurs proches.

Plus d’informations en farsi





Cinq militants ouvriers arrêtés à Sanandaj

11 03 2013

Comité de Coordination pour Aider à la Formation d’Organisations Ouvrières :

Le jeudi 7 mars à 6 heures u matin, cinq militants ouvriers et membres du "Comité de Coordination pour Aider à la Formation d’Organisations Ouvrières" ont été arrêtés par les agents du ministère des renseignements dans la ville de Sanandaj.

Les militants arrêtés le 7 mars sont : Wafa Ghaderi, un célèbre militant ouvrier, Khaled Husseini, Behzad Farajolahi, Hamed Mahmoud Nejad et Ali Azadi.

Le Comité de Coordination pour Aider à la Formation d’Organisations Ouvrières appellent toutes les organisations ouvrières, organisations de défense des droits humains et personnes concernées à exprimer leur forte condamnation de cette attaque contre les organisations ouvrières et les militants en Iran et à demander la libération immédiate et sans condition de toutes les personnes arrêtées.





Les ouvriers d’Iran solidaires de leurs camarades d’Afrique du Sud

1 09 2012

Extrait de l’article "Partout dans le monde, colère après la sanglante répression à Marikana" publié sur Solidarité Ouvrière, blog de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Partout dans le monde, la sanglante répression des ouvriers de la Mine de Marikana par la police sud-africaine le 16 août a provoqué la consternation et la révolte des militant(e)s ouvriers.

En Iran, au delà des déclarations dénonçant la répression à Marikana venant de la plupart des organisations politiques se réclamant de la classe ouvrière, comme par exemple le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (voir une des déclarations en farsi et la page spéciale du PCOI sur le massacre de Marikana) ou du PUCO (voir une déclaration en français), on notera la déclaration d’un groupe de militants ouvriers emprisonnés (dont Saeed Jalali, Reza Shahabi, et Behnam Ebrahimzadeh) à la section 350 de la prison d’Evin de Téhéran en solidarité avec les mineurs assassinés par les forces de répression à Marikana (voir la déclaration en farsi). Le Syndicat de la Métallurgie et de l’Electricité de Kermanshah, le Syndicat des Ouvriers électriciens de la Construction et des militants ouvriers de Sanandaj et de Kamyaran ont également publié une déclaration affirmant leur solidarité avec les mineurs d’Afrique du Sud et dénonçant la répression. Le Syndicat Libre des Ouvriers Iraniens a également apporté sa solidarité aux mineurs d’Afrique du Sud et réclame que les responsables du massacre de Marikana soit jugés (voir le communiqué en farsi).

Des militants ouvriers d’Iran sont également à l’initiative de  la pétition “Nous condamnons le massacre brutal des mineurs de Marikana par la police” (pétition à signer ici en anglais) signée par des syndicalistes et des militants ouvriers du monde entier.

Lire la suite »





Libération des militants ouvriers emprisonnés en Iran !

24 06 2012

Free Them Now, 22 juin 2012 :

Lors d’un raid contre un domicile, le régime islamique d’Iran a arrêté 60 travailleurs ; neuf sont toujours en détention.

Le vendredi 15 juin, lors d’un raid contre un domicile à Karaj, non loin de la capitale Téhéran, les forces de sécurité du régime ont arrêté plus de 60 militants ouvriers. Neuf d’entre eux sont toujours en détention :

Ils rejoignent d’autres militants ouvriers qui sont toujours en détention :

Ali Akhavaran : militant ouvrier à Téhéran. Ali a été arrêté le 28 janvier 2012

 

 

 

Lire la suite »





Vidéo : Manifestation du 1er Mai à Sanandaj

7 05 2012

Manifestation du 1er Mai à Sanandaj (Province du Kurdistan), malgré les intimidations :








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 38 autres abonnés