Une journée de feu et de sang en Iran

20 06 2009

Information sur la journée du 20 juin publiée par HOPI (Hands Off People of Iran) :

A travers tout l’Iran, les forces de sécurité ont attaqué de façon barbare et se sont affrontées aux jeunes et aux travailleurs. Le chiffre des morts à cette heure est de plus d’une quarantaine et des centaines de blessés qui arrivent continuellement dans les hôpitaux et les centres médicaux.Même les blessés sont roués de coups et agressés dans les hôpitaux.

Des milliers de policiers et de Bassidji ont été déployés à travers Téhéran ; dans plusieurs quartiers ils ont été repoussés héroïquement par des jeunes armés de pierres et de barricades.

Lire le reste de cette entrée »





Violences policières à Chiraz

20 06 2009

Vidéo : Manifestation et violences à l’Université de Chiraz contre des manifestantes (20 juin 2009) :





Interview d’Hamid Taqvee, 20 juin 2009

20 06 2009

Interview d’Hamid Taqvaee, dirigeant du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran le 20 juin 2009, à propos des derniers événements en iran. Il explique en particulier en quoi les manifestations d’aujourd’hui sont un élément particulièrement important parce qu’elles s’en prennent directement à Khamenei et donc au régime des mollahs (en anglais).






Nouveau crime des bassidji

20 06 2009

Téhéran, 20 juin 2009 : Un nouveau crime du régime misogyne des mollahs ; des brutes bassidji ont assassiné une jeune femme, prénommée Neda,aujourd’hui dans les rues de Téhéran. Selon des témoins, les bassidji ont sciemment visé cette jeune femme qui regardait passer la manifestation.

Ce crime horrible a eut lieu avenue Karekar au croisement des rues Khosravi et Salehi.





Informations du PCOI sur la journée du 20 juin à Téhéran

20 06 2009

Le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran publie ce soir les informations suivantes sur la journée en Iran :

Place Azadi, les manifestants défient Khamenei : Les manifestants se sont rassemblés près de la Place Azadi (Téhéran) et ont lancé des slogans comme « A bas Khamenei ! » et « A bas le régime islamique ! ». Des brutes bassidji et les forces de sécurité ont attaqué les manifestants et il y a des combats de rue.

Barricade à l’université : Les étudiants de l’Université de Téhéran ont érigé une barricade à l’université et crient « A bas le régime islamique ! ».

Un million dans les rues de Téhéran : selon le centre de presse du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, plus d’un million de personnes  sont descendues dans les rues de Téhéran. Les gens ont refusé de se disperser et il y a des combats de rue avec les forces de répression dans plusieurs quartiers de Téhéran. Plusieurs centaines de manifestants ont été arrêtés. Les gens sont dans les rues par exemple sur la Place Azadi, au Parc Laleh, rue Fatemi, boulevard Keshavarz et dans les rues autour de la place Azadi. Les slogans sont : « A bas le dictaeur » et « à bas le régime islamique ».

Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, 20 juin 2009

Voir aussi des vidéos des manifestations et un compte-rendu « minute par minute » des protestations à Téhéran.





En mémoire du 20 juin 1981 et appel pour aujourd’hui

20 06 2009

Texte écrit par A., militant du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, ce matin :

Le 20 juin 1981, la République Islamique d’Iran a lancé une attaque massive contre les ouvriers, les jeunes, les femmes, les militants politiques ;  dans les six mois qui ont suivis près de 100.000 opposants ont été assassinés, exécutés par la République Islamique d’Iran et des dizaines de milliers soumis aux brutales tortures dans les prisons. En mémoire à ces précieuses vies perdues, nous promettons de finir le travail : de renverser la barbare République Islamique d’Iran.

Aujourd’hui, 20 juin 2009, le peuple va se rassembler à Téhéran et dans différentes villes d’Iran pour continuer sa lutte contre la République Islamique d’Iran. Les manifestations d’aujourd’hui marquent une nouvelle phase de la lutte. Le soulèvement en Iran se présente gentiment comme un « mouvement contre la fraude ». Ce mouvement a atteint son  point final après le discours de Khamenei de vendredi.

Lire le reste de cette entrée »





Vidéos sur les manifestations d’aujourd’hui à Téhéran

20 06 2009

Avenue Azadi en fin de journée :

Lire le reste de cette entrée »





Les bassidji, force de répression interne en Iran

20 06 2009

Ces « petits gardiens de la révolution » sont les personnes les plus craintes dans les rues iraniennes. Composante majeure de l’appareil répressif du régime des mollahs, les bassidji ont tiré sur des protestataires cette semaine à Téhéran. S’ils sont toutefois relativement peu intervenus au grand jour depuis le début des manifestations, des témoins affirment qu’ils agissent la nuit, s’attaquant aux sympathisants de l’opposition à coups de hache, de poignard et autre matraque.

Une fois au moins, ces miliciens pro-gouvernementaux ont ouvert le feu. Lundi soir, selon les médias d’Etat, des miliciens postés sur les toits ont tiré sur des étudiants qui avaient attaqué un local utilisé par les bassidji et tenté d’y mettre le feu. Il y a eu sept morts, selon les médias officiels. La veille, les bassidji avaient participé à un raid de la police dimanche soir dans les dortoirs de l’université de Téhéran.

Si le Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, autorise comme il l’a menacé vendredi une répression ouverte contre les partisans de Mir Hossein Moussavi et tous ceux qui réclament une nouvelle élection présidentielle, les bassidji risquent de faire la démonstration de leur force.

Lire le reste de cette entrée »





Minute par minute avec la révolution

20 06 2009

Informations publiées par Revolutionary Road (toutes les heures sont en heures locales iraniennes) :

15 h 50 : Manifestation cruciale aujourd’hui à 16 heures à Téhéran et partout dans le monde. Tout est calme, des gens sont Place Enghelab (Téhéran).

15 h 55 : Des militants étudiants et politiques : « Nous résisterons au risque d’emprisonnement, il est sûr que nous irons Place Enghelab aujourd’hui ».

15 h 58 : Une nouvelle horrible de la Place Enghelab : elle est pleine de forces spéciale.

Image de la place avant 16 h :

Lire le reste de cette entrée »





Nouvelles d’Iran, 20 juin – 15 heures

20 06 2009

Forte présence policière dans les rues de Téhéran, la manifestation attaquée par la police.

Toute la matinée, et depuis la déclaration de Khamenei hier, les informations rappelaient que la manifestation d’aujourd’hui à Téhéran était interdite. Selon l’AFP (20 juin, 12 heures), la police a averti que tous les organisateurs de manifestations illégales seraient arrêtés et poursuivis en justice. « Nous soulignons que la police agira avec détermination contre toute manifestation et protestation illégales, » a déclaré Ahmad Reza Radan, chef adjoint de la police à la télévision d’Etat. Quant au chef de la police Ahmadi Moghadam a en particulier averti par lettre M. Moussavi que toute manifestation serait « fermement réprimée« , a rapporté l’agence Isna.

Selon le site de Libération à 10 h 44 : Des centaines de policiers anti-émeute étaient ainsi déployés place Enqelab à Téhéran où une manifestation de l’opposition a été interdite, alors qu’aucun manifestant n’était présent une heure avant le rassemblement. La circulation était normale et de nombreux policiers étaient aussi déployés aux alentours, selon des témoins. La presse étrangère n’est pas autorisée à couvrir les manifestations interdites qui se sont multipliées depuis le début de la semaine. Quelques heures plus tôt, des organisateurs proches de l’ancien président réformateur Khatami avaient dit renoncer à la marche en raison de son interdiction mais on ignorait s’ils seraient entendus du mouvement de contestation.

Lire le reste de cette entrée »