Nouvelles d’Iran, 11 août

11 08 2009

Quelques informations d’Iran publiées par Revolutionary Road le 9 août :

  • Faux journal donné à des prisonniers pour faire croire qu’ils sont seuls en prison et que tout est fini :


  • Le photographe Majid Saeedi a été libéré sous caution de 120.000 $ !
  • 31 ans et 4 mois de prison pour quatre jeunes gens

Le tribunal révolutionnaire de la province du Kurdistan a ordonné il y a deux jours une peine de prison pour cinq jeunes gens. Bahman Seyedi, 20 ans, Hoshyar Ahmadi, 19 ans, Sivan Rahimi, 20 ans, et Sirvan Mohammadi, 26 ans, ont chacun été accusés de propagande contre le régime et de collaboration avec un parti kurde, et condamnés à 6 ans de prison.

Lire le reste de cette entrée »





Nouvel élan des manifestations de rue en Iran

11 08 2009

Larges extraits d’un intéressant article publié aujourd’hui (11 août) par The Times, « New Momentum — But No Clear Goal — for Iran’s Street Protests » (« Nouvel élan, mais sans objectif précis, pour les manifestations de rue en Iran« ). Il ne s’agit bien sûr pas d’un article militant, mais il montre à la fois que la contestation est toujours bien présente (et même qu’elle se radicalise), et qu’un fossé se creuse entre les aspirations des protestataires et celles de la fraction « réformatrice » du régime.

Pas un seul supporter ne s’est montré le 7 août pour le match d’ouverture de la saison de football iranien suivie avec passion. Après que le gouvernement ait pris des mesures pour que les protestataires n’amènent pas les manifestations de rue dans le stade national de 100.000 places, les autorités ont décidé que les équipes rivales d’Ispahan et de Téhéran joueraient dans un local vide, plutôt que de risquer une nouvelle démonstration embarassante de couleurs vertes et de cris « mort au dictateur ! ».

Lire le reste de cette entrée »





Rassemblement de femmes Parc Laleh

11 08 2009

Rassemblement de mères en deuil et de militantes des droits des femmes Parc Laleh (Téhéran) le 8 août 2009 :





« Pain et fromage », la misère en Iran

11 08 2009

Le petit reportage qui suit ( « نان و پنیر », »Pain et fromage »,du nom du repas traditionnel des familles pauvres en Iran) ne montre pas une exception. A quoi peut-on s’attendre d’autre dans un pays où le salaire minimum est fixé à moins de 3.000 $ par an alors que le coût minimum de la vie est fixé à 9.000 $ annuels ? Et cela, bien sûr, si on a un emploi dans un pays où le taux de chômage officiel est d’environ 30% de la population active.

Si on peut lire ici ou là de la part d’une prétendue « gauche anti-impérialiste » qu’Ahmadinejad serait « le candidat des pauvres » ou que le régime islamique aurait un « aspect social », il suffit de gratter à peine la façade religieuse du régime pour y trouver le système capitaliste dans ce qu’il a de plus odieux. La misère que subit bien des familles ouvrières ou pauvres n’empêche pas le fils de Khamenei d’avoir plus d’un milliard de dollar sur un compte personnel à Londres. Quant aux ouvriers qui se lèvent pour défendre leurs droits, ils font face à la répression, aux tribunaux, à la torture et à la prison, comme ces trois militants ouvriers de Sanandaj condamnés à 40 coups de fouet pour avoir manifesté le 1er Mai.

Lire le reste de cette entrée »





Protestations nocturnes, 9 et 10 août

11 08 2009

Protestations nocturnes (cris depuis les toits) à Téhéran.

Nuit du 9 août :

Lire le reste de cette entrée »





300 manifestants restent détenus

11 08 2009

Dépêche AFP publiée le 11 août par Le Figaro :

Trois cents personnes sur les quelque 4.000 qui ont été arrêtées en Iran au cours des manifestations post-électorales sont toujours maintenues en détention, a indiqué aujourd’hui le porte-parole de la justice Alireza Jamshidi, lors d’un point de presse.

« Quelque 4.000 personnes ont été arrêtées lors des troubles post-électoraux », a déclaré M. Jamshidi. Selon lui, 3.700 détenus ont été libérés « très rapidement » mais « ceux qui sont impliqués dans les émeutes sont toujours en détention », a-t-il ajouté.

Lire le reste de cette entrée »