Des détenus privés de leurs droits

13 08 2009

Communiqué de Reporters Sans Frontières, 12 août :

Reporters sans frontières condamne une nouvelle fois la tenue de procès staliniens en Iran, pour juger les opposants à la réélection de Mahmoud Ahmadinedjad.

« Les accusés sont privés de leurs droits les plus élémentaires. Non seulement ils n’ont pas de visite de leurs avocats, mais les défenseurs qu’ils choisissent ne sont pas acceptés par la Cour. Seuls les avocats commis d’office, appointés par le Procureur général de Téhéran, Said Mortazavi, peuvent avoir accès aux salles d’audiences », a déclaré l’organisation.

Le journaliste en ligne, Kaveh Mozafari, arrêté le 9 juillet 2009, a adressé, le 10 août 2009, une lettre à l’ayatollah Shahroudi, afin de dénoncer les nombreuses violations de ses droits depuis son arrestation.

« Après un mois de détention et un mandat d’arrêt délivré par la Première chambre du parquet de la sécurité, je ne connais toujours pas les chefs d’accusation qui pèsent à mon encontre. J’ignore sur quelles bases je suis accusé d’ “actions contre la sécurité nationale“, “trouble à l’ordre public“ et “destruction de biens publics“. J’ai reçu, comme les autres, une copie du mandat d’arrêt », écrit le journaliste. « Après un mois de détention, la fin des interrogatoires et de l’enquête, j’attends toujours. Malgré la promesse du procureur général de terminer l’examen de l’ensemble des dossiers avant le 7 août. Au cours des interrogatoires, j’avais les yeux bandés. Je n’ai pas été interrogé sur les chefs d’accusation, mais sur ma vie privée et mes croyances. Les autorités nient le recours à la torture physique à la prison d’Evine, mais les pressions et violences psychologiques sont réelles. Les droits fondamentaux des citoyens en détention sont bafoués ».

Lire le reste de cette entrée »





Nouvelles d’Iran, 13 août

13 08 2009

Quelques nouvelles d’Iran publiées par Revolutionary Road le 13 août en fin de journée :

  • Nouvelles d’Evin : Plus de 20 prisonniers libérés

Depuis hier, environ 20 prisonniers ont été libérés, mais il n’y a aucun détail quant à leurs noms. Le seul prisonnier dont on connaît le nom est Hamid Choubineh, ancien membre de l’Association Islamique de l’Université de Téhéran, qui a été libéré sous caution et dont la libération a été confirmée par son avocat. Mais certaines nouvelles indiquent que la moitié des personnes libérées sont des femmes.

  • Nouvelles d’Evin : Maziar Bahari a reçu une visite de sa famille

Maziar Bahari, journaliste à News Week Magazine en Iran et réalisatrice de reportages, a pu, après 52 jours de détention, recevoir hier une visite de sa mère et de son beau-frère à la prison Evin.

Lire le reste de cette entrée »





Courte réponse aux questions des enfants d’Hajarian et d’Aminzadeh

13 08 2009

Texte écrit par Mina Ahadi, membre du Comité Central et du Bureau Politique du PCOI (Parti Communiste-Ouvrier d’Iran), en réponse aux « questions des enfants d’Hajarian et d’Aminzadeh » (dirigeants de l’aile « réformatrice » de la République Islamique). Exclue de l’université de Tabriz pour avoir refusé de porter le voile, elle rejoint la guérilla de Komala en 1981 après la condamnation à mort de son mari et se réfugie en Autriche en 1990. Elle vit actuellement en Allemagne. Ce texte a été publié en anglais le 13 août sur le blog « Revolutionary Road« .

De l’autre côté de la ligne,

Courte réponse aux questions des enfants d’Hajarian et d’Aminzadeh

Ces jours-ci, nombreux sont ceux qui en Iran et dans le monde s’inquiètent pour ceux qu’ils aiment. Ceux qu’ils aiment ont été arrêtés et enterrés dans les cachots et les oubliettes du gouvernement islamique pour avoir commis le « crime » de participer à des manifestations et à des protestations contre un dictateur et un gouvernement fasciste. Ces jours-ci, beaucoup de mères recherchent, porte après porte, leurs enfants avec ce cauchemar qu’on leur rendra peut-être que le corps de la personne qu’elles chérissent le plus au monde. Ces jours-ci, nous suivons les nouvelles des brutalités commises par le gang de bourreaux criminels. Les nouvelles de prisonniers qui ont perdu la capacité de parler, de femmes violées, de jeunes battus à mort, de détenus attachés aux appareils électriques et électrifiés…

Ces jours-ci, nous suivons aussi les nouvelles des progrès révolutionnaires, des manifestations et des protestations, des meetings et des slogans…

Une énorme angoisse plane dans l’air. Alors que nous entendons les voix des femmes qui disent, avec force et conviction, qu’elles ne reculeront pas, les nouvelles de gens qui se sourient dans les rues, d’humains qui deviennent de plus en plus proches les uns aux autres, nous sommes au milieu de nouvelles de la destinée tourmentée de centaines de gens qui ont été arrêtés et ont disparus ces dernières semaines. De trop nombreuses mères et de trop nombreux pères ne savent toujours pas où sont leurs enfants disparus il y a un mois et quelles terribles choses ils ont subies.

Lire le reste de cette entrée »





Quelques nouvelles des luttes dans différentes villes et usines

13 08 2009

Quelques nouvelles de luttes dans différentes villes et usines d’Iran publiées dans le numéro d’août de « Workers Voice« , bulletin du Parti Communiste d’Iran à l’étranger (parti qui n’a rien à voir avec le Tudeh pro-soviétique).


  • Chiraz, 31 juillet 2009

Dans la ville de Chiraz, les forces du régime se sont affrontées avec une foule qui portait le deuil des victimes de la répression des dernières protestations. Les témoins disent « les forces de sécurité ont attaqué le peuple avec du gaz lacrymogène et des matraques ». On ne sait pas combien de personnes ont été arrêtées ou blessées.

  • Mashhad, 31 juillet 2009

Le 31 juillet, des milliers de personnes ont défilé dans les rues de Mashhad pour continuer les manifestations anti-gouvernementales. Selon les nouvelles reçues, les forces du gouvernement (police et milice pro-gouvernementale) ont attaqué les manifestants et en ont arrêté une dizaine.

Lire le reste de cette entrée »





Accusation de viols dans les prisons iraniennes

13 08 2009

Article publié le 13 août 2009 par Têtu. Il reprend l’information des viols commis contre des prisonniers et des prisonnières. Il est à noter que les viols de détenu(e)s ne sont pas une nouveauté, mais ont été, dès l’instauration du régime, une arme de terreur utilisée par les milices islamistes (voir ici le témoignage d’un membre du Bassidj).

Référence aux viols commis contre des opposantes lors des premiers mois du régime islamique dans la bande dessinée Persepolis de Marjane Satrapi :

Numériser0002

«Des jeunes hommes ont été violés sauvagement et ils souffrent depuis lors de dépression et de sérieux problèmes psychologiques et physiques.» Cette phrase émane d’une lettre, adressée le 29 juillet dernier, par l’ancien candidat réformateur iranien Mehdi Karoubi au président de l’Assemblée des experts Akbar Hachémi Rafsandjani. Dans ce document – rendu public dimanche dernier seulement – sont dénoncés de nombreux viols de détenus masculins et féminins en prison. Les fuites proviendraient, selon l’homme politique, d’anciens chefs de commandement militaire, ainsi que d’officiels à la retraite.

Lire le reste de cette entrée »





Vidéos de la manifestation du 12 août à Francfort

13 08 2009

Vidéos de la manifestation du 12 août à Francfort dans le cadre de la journée d’action fédérale contre le régime islamique et les multinationales capitalistes (Nokia, Siemens, Mercedes, etc…) qui le soutiennent. Cette journée était organisée par l’Antifaschistishe Aktion et le PCOI (Parti Communiste-Ouvrier d’Iran) en exil en Allemagne.

Voir des images de plusieurs manifestations en Allemagne.

Rapports sur ces manifestations sur Indymedia.de (en allemand).

Lire le reste de cette entrée »





Protestations noctunes, nuit du 12 août

13 08 2009

Protestations nocturnes (depuis les toits) à Téhéran, nuit du 12 août :