Rassemblement des mères en deuil, 21 novembre

21 11 2009

Samedi 21, les mères de victimes de la répression et d’autres femmes solidaires se sont, comme tous les samedis ou presque depuis la répression des manifestations en juin, rassemblées au parc Laleh de Téhéran. Malgré les fortes pressions des forces répressives, plus d’une centaine de mères et jeunes filles ont pu se rassembler pour dénoncer la répression et demander la libération des prisonniers politiques.





« La liberté des femmes mesure le degrès de liberté dans la société »

21 11 2009

Dans une déclaration à l’occasion de l’approche du 25 novembre, Journée Internationale contre les violences faites aux femmes, Mahin Alipour, militante du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran et secrétaire de l’Organisation contre les Discriminations faites aux Femmes, rappelle que si, partout dans le monde, les femmes subissent des discriminations et des inégalités, la situation des femmes aujourd’hui en Iran est comparable à celle des noirs sous le régime d’apartheid en Afrique du Sud.

Si ces derniers mois, explique Mahin Alipour, le monde a pris connaissance de la terrible situation des femmes iraniennes, de celles qui ont été violées ou tuées, on a pu aussi constater la présence héroïque des femmes et des jeunes filles à la pointe de la lutte pour renverser le régime.Le fait de savoir qu’elles pouvaient être assassinées ou violées n’a pas empêché les femmes de descendre dans la rue.

La révolution qui a commencé est une réaction contre trente ans de crimes, et en particulier trente ans d’apartheid contre les femmes, de voile obligatoire, d’insultes et d’humiliations faites contre les femmes, de négation de leurs droits et de ceux de l’humanité.

Lire le reste de cette entrée »





Protestation à l’université Khaje Nasir

21 11 2009

Protestation à l’université Khaje Nasir de Téhéran le samedi 21 novembre.





Le Kurdistan ne sera pas exécuté !

21 11 2009

Editorial de Saeed Valadbaygi pour “The Bridge” n°7, journal en anglais réalisé par des camarades iranien(ne)s et qui peut être lu ou téléchargé depuis cette adresse. Ce texte a également été publié par Revolutionary Road le 20 novembre.

Le plus difficile moment de la semaine dernière et qui a brisé le cœur de tout le monde fut l’exécution d’un militant dévoué. La République Islamique a exécuté Ehsan Fattahian, un des grands et fiers jeunes du Kurdistan. Ehsan venait d’une famille de la classe ouvrière de la province de Kermanshah, à l’ouest de l’Iran, et avait été arrêté et condamné à mort pour sa lutte politique en tant que membre d’un groupe marxiste au Kurdistan. Son exécution a conduit une fois encore à des protestations dans le monde entier contre le crime organisé qu’est l’assassinat de prisonniers politiques.


L’exécution de prisonniers politiques et sociaux dans la République Islamique a 30 ans d’histoire. Mais ces derniers jours, la vague d’inquiétude provoquée chez les gens et les militants des droits humains a atteint une échelle internationale. Les exécutions et condamnations à mort contre des prisonniers ont suscité les questions suivantes : une autre vague d’exécution est-elle imminente ?  Jusqu’où le gouvernement continuera dans cette voie, quel est le but de ces exécutions et qu’est-ce que la République Islamique compte y gagner ?

Lire le reste de cette entrée »





Répression contre les étudiants à Chiraz

21 11 2009

Freedom Messenger, 21 novembre 2009 :

Les agents du ministère des renseignements et de la sécurité ont arrêté deux militantes étudiantes de l’université de Chiraz mardi 17 novembre et leur situation reste inconnue.

En même temps, le système judiciaire a reporté le procès des étudiants arrêtés lors des protestations du 4 novembre sur le campus, procès qui devait définir leurs statuts.

Les arrestations et reports d’audiences doivent être vues comme des moyens utilisés par le régime islamique de renforcer sa pression sur les militants étudiants avant la journée des étudiants du 7 décembre et d’éviter les protestations contre le régime.

Lire le reste de cette entrée »