Rassemblement des mères en deuil, 28 novembre

28 11 2009

Comme tous les samedi ou presque depuis le mois de juin, les mères des victimes de la répression et de prisonniers politiques ainsi que des femmes solidaires se sont rassemblées à Téhéran pour dénoncer la répression du régime et demander la libération des prisonniers. Ce nouveau rassemblement s’est tenu malgré les pressions des forces de répression qui ont attaqué le rassemblement avec des gaz lacrymogène. Elles étaient 150 à manifester aujourd’hui.





Protestations étudiantes à Qazvin

28 11 2009

Vidéos des protestations étudiantes à l’université de Qazvin (Province de Qazvin) contre les arrestations de plusieurs étudiant(e)s de cette université.

23 novembre : Les étudiant(e)s chantent « Yare Dabestani » (« Mon camarade de classe », une célèbre chanson révolutionnaire étudiante) puis scandent « L’Iran est devenu une prison, Evin est devenu une université ».

Lire le reste de cette entrée »





Arrestation de deux militants ouvriers au Kurdistan

28 11 2009

In Defense of Marxism, 24 novembre 2009 :

Deux militants ouvriers ont été récemment arrêtés au Kurdistan pour le « crime » d’avoir défendu les droits des travailleurs, participé à des meetings d’ouvriers et de n’avoir pas capitulé devant les menaces du régime iranien. Pedram Nasrollahi et Farzad Ahmadi ont le soutien de plusieurs dizaines de travailleurs de Sanandaj et d’autres régions du Kurdistan iranien.

Le Réseau de Solidarité avec les Travailleurs d’Iran (Iranian Workers Solidarity Network) défend le droit de ces militants de mener la lutte pour les droits fondamentaux du monde du travail et appelle à leur libération immédiate et inconditionnelle.

Une attaque contre un est une attaque contre tous !

Liberté pour tous les prisonniers politiques en Iran !

IWSN, 23 novembre

Lire le reste de cette entrée »





Stop à l’exécution de Zainab Jalalian !

28 11 2009

Zainab Jalalian, membre d’un parti kurde (PKK), a été condamnée à mort sur la base d’une accusation « d’apostasie » et d’être membre du PKK.

Elle a été arrêtée dans la ville de Kermanshah par les forces de sécurité iraniennes et transférée au bureau des renseignements de la Sepah Pasdaran (Gardiens de la Révolution), puis conduite pour bref procès au tribunal révolutionnaire de Kermanshah où l’audience n’a duré que quelques minutes. Sur la base de son adhésion à un parti politique kurde, elle a été accusée de guerre contre Dieu et condamnée à mort.

Elle avait fuit sa maison à l’âge de 10 ans puisque sa famille refusait qu’elle aille à l’école et a ainsi rejoint le PKK. Elle n’a jamais utilisé une arme.

Madame Jalalian, qui a 27 ans, le même âge qu’Ehsan lors de son exécution, était une militante politique à Maku (Province de l’Azerbaïdjan occidental). Elle est détenue à la prison de Sanandaj depuis huit mois. Dans son dossier pénal, sa participation à une opposition violente n’est jamais mentionnée. Sa condamnation à mort est uniquement basé sur des allégations comme son appartenance, la promotion et le recrutement à un parti d’opposition.

Sa condamnation à mort a été annoncée alors que les circonstances de son arrestation et la procédure judiciaire restent obscures, et l’absence d’une défense légale lors de l’audience de quelques minutes au tribunal.

Lire le reste de cette entrée »