Grève des ouvriers de l’usine Alborz Tire

2 01 2010

Dans un communiqué daté du 1 janvier 2010, le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran indique que les ouvriers de l’usine Alborz Tire, usine de pneus située sur la route de Saveh à 10 kilomètres de Téhéran, se sont mis en grève et ont manifesté devant les bureaux de la direction pour réclamer le paiement de cinq mois de salaires en retard.

Le communiqué appelle les ouvriers à continuer la lutte jusqu’à la satisfaction de leurs revendications, toute la population à se montrer solidaire de ces travailleurs et à la généralisation de la lutte dans les usines contre la république islamique.





Manifestation de solidarité à La Haye

2 01 2010

Manifestation de soutien à la lutte révolutionnaire du peuple en Iran et contre la répression du régime islamique organisée le 2 janvier 2010 devant l’ambassade de la République Islamique à La Haye (Pays-Bas)





Le régime dénonce les « mouvements marxistes »

2 01 2010

Après les protestations du 27 décembre, Heidar Moslehi, ministre iranien des Renseignements, a déclaré le 31 décembre  2009 que les manifestants sont liés à des mouvements marxistes et à un groupe armé : “Les cerveaux de ces groupes ont été identifiés. Certains ont été arrêtés. Nous attendons maintenant que le système judiciaire prenne des décisions fortes à leur encontre”.

Si cette déclaration annonce de nouvelles vagues de répression, elle montre aussi qu’en Iran, comme ailleurs, un spectre hante toujours le monde…

Lire la suite »





Le peuple d’Iran a dépassé le cadre de l’opposition interne au système

2 01 2010

Intervention d’Hamid Taghvaie, dirigeant du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, diffusée le 30 décembre 2009 par New Channel TV, la télévision par satellite du PCOI et retranscrite le 2 janvier en anglais sur le blog du PCOI.

Le 27 décembre 2009, la protestation en Iran fut un sérieux revers pour la totalité du régime islamique. Ce fut un revers non seulement pour la fraction de Khamenei et de ses comparses, mais aussi un revers pour la fraction de Moussavi dans l’opposition ; ce fut une puissante réponse à la fraction qui préconise la protection du système dans l’opposition.

Eux, l’opposition pro-système (1), ont tenté de projeter le mouvement du peuple d’Iran comme un mouvement pour une réforme au sein du système islamique. Bien sûr le peuple a, à plusieurs reprises et encore, montré qu’il ne veut pas revenir à l’époque de Khomeini. C’était clair pour tout le monde en observant les protestations d’octobre et de novembre, pourtant le 27 décembre fut une étape décisive sur cette question qui a ouvertement et clairement montré que le peuple d’Iran ne croit en aucune des fractions du régime islamique.

Ce fut clair par le choix des méthodes et les formes de lutte et par les slogans qui visaient les deux fractions et l’ensemble du régime islamique.

Lire la suite »





Protestations étudiantes à Mashhad

2 01 2010

Le jeudi 31 décembre, 3.000 étudiant(e)s de l’université Azad de Mashhad se sont mis en grève et ont organisé un rassemblement silencieux pour dénoncer la brutale agression de bassidji contre l’université la veille.Ce rassemblement a duré de 11 heures 30 à 16 heures, puis le nombre de manifestant(e)s a dépassé les 4.000. Il faut rappeler que lors de cette agression sauvage plusieurs étudiants ont été blessés par des brutes islamistes armés de matraques et de couteaux. Le lendemain, 1er janvier, ce sont encore des milliers d’étudiant(e)s qui ont protesté. Les étudiant(e)s de Mashhad ont promis qu’ils continueraient leurs protestations jusqu’à la libération de leurs camarades (on compte au minimum 210 étudiants arrêtés depuis le 30 décembre).





Conditions préalables à la victoire de l’actuelle révolution et détermination du futur système de gouvernement

2 01 2010

Résolution adoptée par le 7ème congrès du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, décembre 2009. Voir aussi “le manifeste de la Révolution iranienne” adoptée à ce congrès et la résolution sur le caractère de classe de l’actuelle révolution.

1- Le contenu réel et objectif de l’actuel mouvement, en ce qui concerne son objectif politique, est le renversement de la République Islamique. En ce qui concerne ses idéaux sociaux, le contenu réel et objectif de l’actuel mouvement est la libération de la pauvreté, de l’exploitation et de la discrimination de classe ; l’émancipation des femmes ; l’émancipation culturelle de la jeunesse ; le modernisme et la laïcité ; l’anéantissement de la répression et de l’oppression : en un mot, la réalisation de la liberté, de l’égalité et du bien-être pour tous. L’actuel mouvement, en ce qui concerne ses buts objectifs, son contenu réel, est une révolution radicale de gauche, c’est une révolution humaniste pour une société humaniste.

Lire la suite »





Le caractère de classe de l’actuelle révolution

2 01 2010

Résolution adoptée par le 7ème congrès du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, décembre 2009. Voir aussi « le manifeste de la Révolution iranienne » adoptée à ce congrès et la résolution sur les conditions préalables à la victoire de l’actuelle révolution et détermination du futur système de gouvernement.

1- Le mouvement qui a commencé en juin 2009 en Iran et qui est plus dynamique que jamais est une révolution qui vise à faire tomber la république Islamique pour obtenir la liberté, l’égalité et le bien-être pour tous. En ce qui concerne son véritable contenu et les circonstances objectives qui lui ont donnée naissance, la révolution actuelle a ses origines dans l’opposition de classe entre la bourgeoisie et la classe ouvrière et elle ne pourra être victorieuse que par la fin de l’ancienne domination politique et économique.

Lire la suite »