Conditions préalables à la victoire de l’actuelle révolution et détermination du futur système de gouvernement

2 01 2010

Résolution adoptée par le 7ème congrès du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, décembre 2009. Voir aussi “le manifeste de la Révolution iranienne” adoptée à ce congrès et la résolution sur le caractère de classe de l’actuelle révolution.

1- Le contenu réel et objectif de l’actuel mouvement, en ce qui concerne son objectif politique, est le renversement de la République Islamique. En ce qui concerne ses idéaux sociaux, le contenu réel et objectif de l’actuel mouvement est la libération de la pauvreté, de l’exploitation et de la discrimination de classe ; l’émancipation des femmes ; l’émancipation culturelle de la jeunesse ; le modernisme et la laïcité ; l’anéantissement de la répression et de l’oppression : en un mot, la réalisation de la liberté, de l’égalité et du bien-être pour tous. L’actuel mouvement, en ce qui concerne ses buts objectifs, son contenu réel, est une révolution radicale de gauche, c’est une révolution humaniste pour une société humaniste.

2- Le renversement de la République Islamique signifie la destruction totale de la machine d’Etat et de tous les centres du pouvoir, de la Maison du Leader Suprême aux cercles autour des imams et des ayatollahs partout, en passant au pot-pourri de l’Etat, les fondations et organisations maffieuses ; l’anéantissement de tous les organes de répression, comprenant toutes et chacune des organisations de renseignements, la prison, les tribunaux et la torture ainsi que toutes les forces de sécurité, de l’armée et de la police ; la révocation de la constitution et de toutes les lois de la République Islamique. La révolution ne sera victorieuse que si elle persiste et se concentre sur le renversement de la République Islamique dans sa totalité et dans tous ses aspects.

3- Dans les circonstances actuelles, la progression et de la victoire (éventuelle) de la révolution dépendent, premièrement et avant tout, de l’élargissement et de l’approfondissement de son contenu humaniste, de sa tendance humaniste, et du regroupement des masses autour d’une force dirigeante qui représente la protestation ou la critique la plus profonde de l’ordre existant du point de vue de la liberté inconditionnelle, de l’égalité et de l’humanité. La révolution doit obtenir une direction, l’organisation politique, nécessaire au renversement de la République Islamique et son remplacement par le pouvoir direct du peuple.

4- En ce qui concerne les forme de la lutte, une condition préalable importante pour la progression et la victoire de la révolution est qu’elle devienne de plus en plus clairement définie et fermement matérialisée. Au-delà des manifestations de masse, les différentes parties et sections de la société devraient articuler leurs critiques en leurs noms propres, dans différents champs et par différentes formes. L’actuelle forme de progression de la révolution, qui sont des manifestations de masse régulières, devrait devenir de plus en plus étendue, basée sur les organisations de différentes sections de la société pour bénéficier d’une direction politique et pratique centralisée à l’échelle nationale.

Les éléments centraux de ce qui est mentionné mentionnées ci-dessus sont les suivants :
I- De plus en plus de sections de la classe ouvrière se joignent à la lutte ; le mouvement de la classe ouvrière défie l’Etat ; les protestations ouvrières, les assemblées, grèves et rassemblements se développent davantage ; de véritables organisations ouvrières, dont des conseils ouvriers, doivent être établis.
II- Différents secteurs de la société expriment leurs protestations, leurs luttes, dans leurs propres réalités sociales et avec leurs propres identités sociales. Ouvriers, femmes, étudiants, intellectuels, enseignants, employés de bureau, médecins, infirmières, familles de prisonniers politiques et de martyrs, et toutes les autres couches mécontentes de la société, peuvent s’organiser dans différentes structures, comme des sociétés, des comités, des syndicats, des conseils, etc, et apparaître sur la scène de la lutte avec leurs propres déclarations radicales, manifestes, appels de toutes sortes, communiqués, etc.
III- Des organisations locales, comme des cellules clandestines, des sociétés ouvertes et des conseils, des comités locaux, etc. doivent se former pour organiser et diriger la lutte au niveau régional et à l’échelle des quartiers.
Des comités pour l’organisation et la coordination des grèves et manifestations doivent se former dans les usines, les universités, les écoles, les bureaux et les hôpitaux.

Comme tenu de ce qui précède, le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran :

a – Déclare sa résolution à former la direction politique et pratique de la révolution, et appelle tous les révolutionnaires et les masses de gens qui désirent le renversement de la République Islamique et la transformation radicale de l’ordre actuel à s’unir autour de la politique et des slogans du parti et à le rejoindre.

b – Appelle toutes les forces d’opposition à soutenir les luttes des masses et à lutter sans relâche pour le renversement et la destruction totale du régime de la République Islamique.

c- Déclare que toute forme de conciliation et/ou de compromis avec le régime, tout effort réalisé avec le but de sauver l’ordre actuel d’une façon ou d’une autre, toute tentative d’épargner une fraction ou une autre de l’Etat, est une mesure effective prise contre le mouvement du peuple pour la liberté. Le parti s’opposera à toute ces mesures conciliatrices, les combattera et les dénoncera.

d- Considère que tout recours aux préjugés religieux, nationaux ou ethniques, ainsi que la constitution d’identités sur ces bases, est un obstacle placé sur la voix du mouvement du peuple, de la révolution du peuple pour la liberté. Le parti condamnera de telles politiques et de tels slogans et s’y opposera.

e- Appelle toutes les forces progressistes et démocratiques conséquentes à travers le monde à soutenir la révolution du peuple d’Iran et à lutter pour la condamnation globale et à l’isolement de la République islamique en tant que régime oppressif et assassin et à casser toutes les relations politiques/diplomatiques avec elle.

f- Juge que le critère pour évaluer le degrés d’attachement à la liberté et aux valeurs progressistes de toute personnalité ou force politique est leur degrés d’engagement envers les revendications suivantes :

  • L’arrestation et le jugement public de ceux qui sont responsables des assassinats et atrocités actuels et de ceux commis ces 30 dernières années.
  • La séparation complète de la religion de l’Etat, de la justice et de l’éducation. La liberté de religion et d’athéisme comme affaire privée.
  • La liberté inconditionnelle d’expression, d’opinion, d’organisation, de manifestation et de grève.
  • L’abolition de l’apartheid sexuel et de toutes les lois discriminatoires contre les femmes. L’établissement de l’égalité complète entre les hommes et les femmes.
  • L’égalité des droits de tous les citoyens quelque soit leur foi, leur langue, leur nationalité ou leur ethnie.
  • Abolition de la peine de mort ainsi que du code de châtiment islamique. Interdiction de toute forme de torture physique ou psychologique quelque soit la raison.
  • Libération de tous les prisonniers politiques. Interdiction des poursuites et/ou de la détention de gens pour activité politique.

g- Soumettra la décision de l’établissement d’une république socialiste à un vote public. Il s’efforce d’assurer les conditions dans lesquelles la société puisse choisir librement et consciemment le système de gouvernement. Une fois la République Islamique renversée, tous les partis politiques doivent pouvoir librement et sans entrave promouvoir leur système idéal de gouvernement.

h – Basant sa lutte sur son programme (« Un monde meilleur ») et sa politique affichée pour le renversement de la République Islamique et l’établissement d’une république socialiste, c’est-à-dire un système humain de gouvernement libéré de toute oppression, pauvreté, exploitation et discrimination de classe, un système qui garantit la liberté, l’égalité et le bien-être à tous ces citoyens. Le parti appelle tout le monde à opter pour un tel système.


Actions

Information

2 responses

2 01 2010
Le caractère de classe de l’actuelle révolution « Révolution en Iran

[…] Le caractère de classe de l’actuelle révolution 2 01 2010 Résolution adoptée par le 7ème congrès du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, décembre 2009. Voir aussi “le manifeste de la Révolution iranienne” adoptée à ce congrès et la résolution sur les conditions préalables à la victoire de l’actuelle révolution et détermination du futur…. […]

22 01 2010
7ème Congrès du PCOI « Révolution en Iran

[…] qui a la volonté et la capacité de mener et de gagner la révolution. Une autre résolution, « Conditions préalables à la victoire de l’actuelle révolution et détermination du futur sys…» met ainsi en avant la nécessité de constituer des conseils dans les luttes ouvrières ainsi que […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :