Le régime dénonce les « mouvements marxistes »

2 01 2010

Après les protestations du 27 décembre, Heidar Moslehi, ministre iranien des Renseignements, a déclaré le 31 décembre  2009 que les manifestants sont liés à des mouvements marxistes et à un groupe armé : “Les cerveaux de ces groupes ont été identifiés. Certains ont été arrêtés. Nous attendons maintenant que le système judiciaire prenne des décisions fortes à leur encontre”.

Si cette déclaration annonce de nouvelles vagues de répression, elle montre aussi qu’en Iran, comme ailleurs, un spectre hante toujours le monde…

Hamid Taghvaie, dirigeant du PCOI est intervenu ce soir dans son émission quotidienne à ce propos sur le thème : « Nous, marxistes, acceptons cette accusation » (en farsi) :


Actions

Information

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :