Protestation à l’Université Sharif de Téhéran

9 01 2010

9 janvier 2010 : Les étudiant(e)s de l’Université Sharif de Téhéran ont manifesté pour protester contre le gouvernement et la détention de plusieurs de leurs camarades pour avoir participé à des manifestations. Les étudiant(e)s ont scandé des slogans comme « Les étudiants mourront plutôt que d’accepter la tyrannie » et « libération des étudiants emprisonnés ».





Procès cette semaine des bahaïs arrêtés après le 27 décembre

9 01 2010

Dépêche AFP du 9 janvier 2009 :

Les membres de la petite communauté religieuse bahaï arrêtés en Iran après les récentes manifestations de l’opposition seront jugés « cette semaine », a annoncé samedi le procureur général de Téhéran, Abbas Jafari Dolatabadi, cité par l’agence de presse Fars.

Exécution d'un bahaï au XIXème siècle

« Le procès des bahaïs aura lieu cette semaine devant le tribunal révolutionnaire de Téhéran », a déclaré M. Dolatabadi sans préciser le nombre de personnes concernées.

Selon les sites internet de l’opposition, une douzaine de bahaïs au total ont été interpellés après les violentes manifestations antigouvernementales du 27 décembre.

Lire la suite »





Pendaison d’un prisonnier politique à Khoy

9 01 2010

Freedom Messenger, 6 janvier 2010 :

HRANA (Agence de Presse des Militants des Droits Humains) : Mercredi 6 janvier à 4 heures du matin, Fasih Yasamani, prisonnier politique, a été pendu à la prison de Khoy (Azerbaïdjan occidental).

Selon un rapport du Comité des Militants des Droits Humains au Kurdistan, ce citoyen kurde natif de Khoy a été exécuté de façon inattendue et sans qu’ait été suivie la procédure légale. Il était détenu depuis 2007. Les autorité ont refusé de rendre le corps à sa famille.

Monsieur Yasamani était accusé d’appartenir à un parti d’opposition (PJAK, groupe kurde armé). Cependant, il n’y a aucune preuve de cette accusation, si ce n’est les aveux de Monsieur Yasamani, obtenus sous la torture.

Fasih avait 28 ans lors de son exécution. Après Ehsan Fatahian, exécuté le 11 novembre, Fasih est le deuxième prisonnier politique kurde exécuté ces derniers mois.

Lire la suite »





Appel au peuple du monde entier

9 01 2010

Appel du Comité International contre les Exécutions du 3 janvier 2010, disponible aussi en farsi et en anglais.

La République Islamique d’Iran se prépare à une série d’exécutions. Nous devons mobiliser le monde contre toutes ces exécutions politiques. Le procès de sept manifestants a commencé à Téhéran. Avant le début du procès, les médias iraniens ont lancé des menaces contre la vie de ces manifestants. La République Islamique d’Iran se base sur une vieille et habituelle méthode pour menacer et réduire au silence le peuple en prenant intentionnellement la vie de personnes.

Les dirigeants de la dictature iranienne ont commencé leur domination par des assassinats et des bains de sangs, c’est ainsi qu’ils ont pris le pouvoir. Le régime parle de revenir à leur vieille méthode inhumaine de procès rapides dans des tribunaux déserts. Le responsable du système judiciaire iranien a confirmé qu’ils envisageaient de recommencer ces exécutions barbares après des procès de quelques minutes. Cela veut dire qu’ils préparent les gens à la sauvagerie des exécutions en public. L’Assemblée des Experts (Khobregan), les mollahs lors des prières du vendredi, la branche exécutive de la République Islamique et le responsable du système judiciaire, appellent tous à la destruction de ceux qui combattent le système et qui ne respectent pas Achoura et Dieu. Les bases du régime islamique sont ébranlées, aussi ils demandent plus de bains de sang. Des millions de personnes en Iran protestent contre toute cette brutalité, ce manque de liberté et ce pillage en Iran. Les experts s’attendent à une réforme fondamentale ou à une révolution en Iran.

Lire la suite »





Le chanteur Nazeri en garde à vue

9 01 2010

Dépêche AP du 9 janvier 2010 qui illustre le climat répressif en Iran :

Le chanteur iranien classique Shahram Nazeri, considéré comme le Pavarotti iranien, a été libéré vendredi matin après avoir été questionné pendant la nuit par les services de sécurité.

Nazeri s’est livré à la police jeudi, d’après un proche, information confirmée par Hadi Ghaemi, directeur de la campagne internationale Human Rights for Iran à New York.

Le chanteur a été brièvement retenu à l’aéroport Imam Khomeini de Téhéran à son retour au pays, le 4 janvier, après des vacances à Dubai. Son passeport et d’autres documents d’identité lui ont été retirés.

Lire la suite »





La plus grande prison du monde pour les journalistes

9 01 2010

Communiqué de Reporters Sans Frontières du 6 janvier 2010 :

Avec 42 journalistes et cyberdissidents emprisonnés, la République islamique d’Iran occupe désormais le rang de première prison du monde pour les professionnels de l’information. La condamnation du journaliste Ahmad Zeydabadi à six ans de prison ferme, le 1er janvier, a été confirmée en appel. Le 4 janvier, Bahaman Ahamadi Amoee a été condamnéà sept ans et quatre mois de prison ainsi qu’à 34 coups de fouet par la 26e chambre du tribunal de la révolution de Téhéran.

Le 4 janvier, trente-six députés supporters du président Mahmoud Ahmadinejad ont déposé un projet de loi visant à considérer les opposants arrêtés comme des « mohareb » (ennemis de Dieu) et à ce qu’ils soient exécutés “dans un délai maximal de cinq jours“. Par ailleurs, ce projet de loi vise à réduire à cinq jours le délai accordé à l’appel en cas de condamnations en première instance pour des délits relatifs au “trouble à l’ordre public“ et de “moharebeh“(guerre contre Dieu), contre les vingt-cinq actuellement prévus par l’article 236 du code pénal.

Lire la suite »