Interview de Mina Ahadi

14 01 2010

Interview de Mina Ahadi (en allemand et en farsi) à Berlin le 13 janvier 2010.

Question : Je voudrais vous poser trois questions. La première question est que se passe-t-il en Iran ? Quelle est la plus importante information que vous avez à donner ?

Mina : J’étais ici aujourd’hui et je voudrais parler de deux choses. Tout d’abord il y a en ce moment en Iran un très grand mouvement, une très grande révolution contre le régime islamique. Des millions de femmes et d’hommes sont dans la rue et essayent de dire qu’ils en ont assez d’un gouvernement islamique, fanatique, réactionnaire, misogyne et ennemi de l’humanité. Je pense que de nombreuses personnes qui sont dans la rue ont déjà vu dans leurs vies quotidienne ce qui se passe quand des religieux pénètrent dans la vie de tous les jours et dans le gouvernement. Nous venons d’Iran. Depuis trente ans existe un régime islamique, il y a en Iran un apartheid de genre, la peine de mort, des lapidations et les gens sont maintenant contre toutes ces lois, ces comportements inhumains. Et je voudrais dire ici, qu’il y a en Iran une révolution, une révolution féminine et une révolution de la jeunesse  contre les islamistes et les gens là-bas voudraient simplement vivre libre.

C’est très intéressant en ce moment. J’ai participé à une révolution, ma génération à l’époque y a participé, contre le régime du Shah, et nous n’avions pas les moyens de nous exprimer. Nous étions dans la rue, nous avons manifesté, nous avons dit que nous voulions la liberté et la BBC par exemple disait que les jeunes femmes et les jeunes hommes sont dans la rue pour Khomeiny. Mais aujourd’hui une telle chose ne peut pas se passer, aujourd’hui c’est une époque moderne et ceux qui organisent une manifestation rendent aussi compte de cette manifestation. Aujourd’hui, les jeunes en Iran, deux minutes après la manifestation on peut déjà savoir ce qui s’est passé. J’ai vu ces images, ces films, et je me rappelle toujours à l’époque, nous disions nous sommes contre le voile, et les médias disaient ils sont pour Khomeiny ou pour le voile. Mais aujourd’hui, je suis si contente, lorsque des humains sont dans la rue ils peuvent rendre compte eux-mêmes de ce qui s’est passé.

Les gens sont contre le régime islamique et aucun média et cette politique ne peuvent influencer cette révolution. Aujourd’hui des millions dans le monde entier ont vu Neda, un symbole de ce mouvement, une femme qui est moderne et veut vivre de façon moderne, sans intervention des religieux, de l’Islam, dans notre vie de tous les jours et dans nos chambres à coucher. C’est une révolution pour la laïcité, pour un Iran sans bombe atomique, sans peine de mort et sans lapidation. Voilà ce qu’est mon discours aujourd’hui.

Deuxième partie :


Question : Vous avez beaucoup de contacts avec l’Iran. Qu’entendez-vous, que savez vous de ce que les gens veulent en Iran ?

Mina : Oui, j’ai beaucoup de contacts en Iran, en particulier des jeunes qui souhaitent vivre comme les jeunes en France ou en Allemagne. Il y a en Iran un large mouvement laïque et un large mouvement de femmes. Les gens qui ont des contacts à l’étranger, au XXIème siècle, veulent simplement vivre libres, et d’un autre côté, aujourd’hui il y avait une manifestation contre la peine de mort. Je voudrais aussi parler de cette chose très triste. J’ai beaucoup de contacts en Iran, des jeunes m’appellent depuis les prisons et disent, par exemple j’ai eu un coup de téléphone, et le jeune de 18 ans m’a dit « Tante Mina aide-moi, j’ai peur de mourir ». Ou j’ai des contacts avec des mères, comme la mère de Farzad Kamangar, elle dit nos enfants sont condamnés à mort et nous n’avons plus d’espoir dans les gouvernements des pays européens, mais dans les gens, nous avons espoir, et nous voulons que les gens, aussi dans les pays européens, nous aident. Je voudrais déclarer que chacun peut aider, nous avons besoin de votre aide, et chacun peut organiser une manifestation, chacun peut être solidaire des gens en Iran et chacun  peut faire pression sur les gouvernements européens. Cette indifférence, cette froideur, ne me plaisent pas du tout, lorsque les dirigeants, différents partis, en Allemagne, lorsqu’ils parlent de la peine de mort ou de la lapidation, ils n’ont pas le temps par exemple. Je me demande : des paroles sur les droits humains et pas le temps de parler des exécutions en Iran ? Pas le temps de prendre deux minutes pour parler de la peine de mort et faire quelque chose contre ?  Je suis très sceptique à propos des gouvernements européens mais je me base sur tous les humains, les gens normaux, ils peuvent nous aider beaucoup et je pense que nous avons besoin de votre aide.

Question : Que pouvons nous, en dehors de l’Iran, faire ? Vous avez déjà dit que tout le monde peut descendre dans la rue et manifester. Qu’attendez-vous du gouvernement allemand ou des gouvernements européens ?

Mina : L’Iran est un pays très important politiquement et le gouvernement allemand y a beaucoup d’intérêts politiques et économiques et d’influence. Je pense que l’on appeler le régime islamique un régime d’apartheid de genre et quelque chose comme ce que les gens ont fait contre le régime d’apartheid en Afrique du Sud peut être fait, on peut former des organisations de solidarité, on peut nous aider à l’échelle internationale à abattre le régime islamique, et on peut aussi faire pression sur des gouvernements de certains pays européens, organiser des manifestations vers le parlement à Berlin pour dire à ceux qui ont le pouvoir qu’il faut avoir un discours clair contre le régime islamique, qu’Ahmadinejad et le régime islamique ne sont pas un gouvernement légitime. Il n’y a plus d’excuse : des millions sont déjà dans la rue pour dire qu’ils ne veulent plus du régime islamique et le gouvernement allemand peut voir ces humais et être de leur côté, de notre côté, et pas du gouvernement.

Mina Ahadi sera à Lyon pour une réunion publique le vendredi 22 janvier.


Actions

Information

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :