Le site du Hezbollah hacké

15 01 2010

Vendredi 15 janvier, le site du Hezbollah iranien, parti réactionnaire de brutes et d’assassins utilisés pour réprimer au service du régime, a été hacké.  Sur la page d’accueil s’affiche ainsi sur fond vert « la fin est vachement proche ! ».

Lire la suite »





Contrôle accru du courrier électronique

15 01 2010

Extrait d’une dépêche de l’APA (Agence de Presse d’Azerbaïdjan) du 15 janvier :

Tout le courrier électronique ainsi que tous les textos envoyés sont contrôlés, a annoncé jeudi aux journalistes le chef de la police iranienne, le général Esmaïl Ahmadi Moghadam, cité par l’agence d’information IRNA.

« Que ceux qui se servent de serveurs proxy anonymes ne s’imaginent pas que nous ne pouvons pas les contrôler: jusqu’à aujourd’hui nous avons fait un geste en permettant d’envoyer librement des textos et des courriels », a-t-il indiqué.

Le général a en outre souligné qu’après les événements du jour de la célébration du deuil d’Achoura, la police ne ferait plus aucune concession à ceux qui, par le biais du courrier électronique et des textos, ont appelé à participer à des manifestations illicites qui ont dégénéré en troubles de masse. Il a ajouté que tous les organisateurs des manifestations seraient sévèrement punis.





A propos de la démission des diplomates de la République Islamique d’Iran

15 01 2010

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran – Organisation à l’étranger, 10 janvier 2010.

Suite à la démission de l’ambassadeur du régime islamique d’Iran en Norvège, un ancien diplomate de haut rang a déclaré que plusieurs autres diplomates ont aussi quitté leurs postes. Il a avoué dans une interview que dans les deux dernières semaines seulement, cinq diplomates, des consulats ou ambassades de la République Islamique d’Iran en Norvège, Allemagne, Grande-Bretagne et France, ont quitté leurs postes et demandé l’asile dans ces pays.

La désagrégation interne des forces du régime islamique en Iran et à l’étranger est la conséquence de l’écrasante pression de la révolution du peuple. Les rangs de la République Islamique sont dans la confusion et le régime n’a pas d’issue. La démission de ses diplomates est un clair signe de l’effondrement du régime islamique.

Lire la suite »





Les ambassades de la République Islamique doivent être fermées !

15 01 2010

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran – Organisation à l’étranger, 8 janvier 2010.

Les ambassades de la République Islamique doivent être fermées. C’est ce qu’ordonne la révolution du peuple en Iran. C’est ce qu’ordonne le peuple qui ces sept derniers mois a montré qu’il ne voulait plus du régime islamique et qu’il veut le renverser. Les ambassades de la République Islamique prétendent agir au nom du peuple iranien, mais en fait non seulement elles ne représentent pas le peuple d’Iran, mais elles agissent contre lui. Ce sont des centres des ennemis du  peuple à l’étranger.

Un régime qui est au pouvoir en utilisant l’intimidation, la force, l’oppression, la torture, le viol et les exécutions ne peut pas et ne doit pas avoir le droit de prétendre représenter le peuple à l’étranger. Les ambassades de la République Islamique sont une extension de la machine oppressive de la République Islamique ; elles sont des centres de conspiration et d’assassinats contre l’opposition à l’étranger.

Au nom de la liberté et en défense de la lutte héroïque du peuple en Iran, nous demandons la fermeture immédiate des ambassades de la République Islamique à travers le monde. Chaque seconde où se maintiennent ces centres de conspiration et d’assassinats du régime islamique à l’étranger signifie l’approbation des mesures oppressives du régime islamique et de la violation du droit du peuple d’Iran. Les masses debout en Iran ne pardonneront pas de tels actes.

Lire la suite »





Seize manifestants bientôt jugés

15 01 2010

Article publié par JDD le 15 janvier :

Seize personnes arrêtées en Iran lors des violentes manifestations antigouvernementales du 27 décembre seront jugées prochainement, rapporte vendredi l’agence de presse Fars. L’un des prévenus, précise l’agence sans l’identifier, est accusé de « moharebeh », acte commis par un « ennemi de Dieu » passible de la peine de mort. Les autres sont poursuivis pour atteinte à la sûreté de l’Etat et propagande hostile à la République islamique.





Peuple du monde entier : Aidez à organiser des groupes dans la lutte contre les exécutions !

15 01 2010

Appel de Farshad Hosseini, Comité International contre les Exécutions, 13 janvier 2010 :

La torture et l’exécution sont les seules chaînes auxquelles est suspendue la République Islamique d’Iran, sans elles le régime ne tiendrait pas une heure. Nous avons besoin d’arracher cet outil des mains de la République Islamique par une action puissante, unie et pré-planifiée à travers le monde. Le plus grand appui à la lutte du peuple d’Iran pour renverser ce régime de terreur et de répression est d’organiser un vaste et puissant mouvement social. Nous devons combattre les politiques répressives de la République Islamique qui comportent l’emprisonnement, la torture et les exécutions. Nous avons besoin de neutraliser et de bloquer ces politiques criminelles. Nous devons attaquer les outils utilisés par la République Islamique de façon active et unie à travers le monde.

Est-il possible de combattre les exécutions prononcées par la République Islamique en dehors du pays ?

Les lignes de front pour combattre la République Islamique ou tout autre régime dictatorial ne sont pas limitées aux activités à l’intérieur du pays. L’expérience mondiale a montré plusieurs fois qu’une lutte hors des frontières a toujours fourni un espace important pour les combattants de la liberté dans le monde.

Si on jette un coup d’œil aux luttes du peuple d’Afrique du Sud, du Chili, de Cuba, de Palestine ou d’autres régions du monde contre les dictatures, un facteur important pour faire tomber ces régimes a toujours comporté de larges activités inexorables, unies et organisées en dehors de ces pays. L’expérience du peuple d’Iran, que ce soit lors de la révolution constitutionnelle du début du 20ème siècle, de la révolution de 1979 ou même pendant la durée de vie de la République Islamique, a toujours prouvé que la lutte en dehors du pays a un effet important pour paralyser le régime. La République islamique n’est pas une île isolée, séparée de la communauté mondiale. La République Islamique est née hors du pays et même aujourd’hui le monde extérieur a un rôle vital pour préserver ce régime. Nous devons couper ce régime du reste du monde. Et cela parce qu’un régime qui est exclu des rencontres internationales, un régime sous la forte pression des protestation du peuple à travers le monde, dont le visage laid et horrible est montré, un tel régime est comme un fruit pourri près à tomber au moindre coup de vent du peuple à l’intérieur.

Lire la suite »





Procès-spectacle de sept bahaïs

15 01 2010

Article publié le 15 janvier par « Le Quotidien de la Réunion et de l’Océan Indien » :

Le procès des sept prisonniers bahá’ís de Téhéran a débuté mercredi matin. Il présente tous les signes d’un procès inéquitable. Aucun observateur extérieur n’est autorisé dans la salle d’audience. Selon nos informations, les avocats des accusés eux-mêmes ont dû argumenter pour être autorisés à entrer. Ils n’ont pratiquement pas eu accès à leurs clients pendant les vingt mois de leur détention provisoire.

Une équipe de tournage a été aperçue entrant dans la salle d’audience en même temps que les agents du ministère du Renseignement chargés des interrogatoires. Tout porte à croire que ce procès sera un procès spectacle, semblable à ceux que le régime met en scène ces derniers mois.

Un site web de la télévision d’Etat, affirmant que le procès avait déjà commencé, a repris les habituelles accusations contre les bahá’ís : « corruption sur Terre », « espionnage au profit d’Israël », « insulte au caractère sacré de l’Islam ».

Lire la suite »