HRW : Répression sans précédent

20 01 2010

Dépêche AFP, 20 janvier 2010 :

L’Iran a eu recours à « une répression d’une ampleur sans précédent depuis dix ans » pour mater la contestation populaire de l’élection présidentielle controversée du 12 juin, a affirmé mercredi Human Rights Watch (HRW). « Après la présidentielle contestée du 12 juin et les protestations massives qu’elle a engendrées, le gouvernement a lancé une répression d’une ampleur sans précédent depuis une décennie », indique l’organisation de défense des droits de l’Homme basée à New York dans son rapport pour l’année 2009.

En 1999, des émeutes étudiantes avaient éclaté après une attaque par des hommes en civil et la police contre les dortoirs universitaires de Téhéran. Les affrontements avaient duré plusieurs jours, faisant officiellement un mort. La réélection de Mahmoud Ahmadinejad a suscité un fort mouvement de contestation populaire, les partisans de l’opposition défiant jusqu’à ce jour l’interdiction du gouvernement de manifester.

« Les forces de sécurité sont responsables de la mort d’au moins 30 personnes, selon les sources officielles », écrit HRW, ajoutant que plus de 4.000 personnes avaient été arrêtées.

Des dizaines de personnes critiques du gouvernement ont été interpellées, et plusieurs ont été placées à l’isolement sans qu’aucune charge ne pèse sur elles, selon HRW.


Actions

Information

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :