Grève dans l’industrie pétrochimique à Mashshar

28 02 2010

Selon un communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran daté du 26 février, 1.300 ouvriers des équipes de jour et de nuit travaillant dans l’industrie pétrochimique de Mashshar / Bandar Iman Khomeini (Khuzestan) sont en grève pour le paiement des salaires en retard. La grève a commencé le mercredi 24 février et s’est poursuivie le 25 où d’autres ateliers se sont joints à la grève. Les ouvriers ont déclaré que la grève continuera si leurs revendications n’étaient pas prises en compte.

La zone économique spéciale de Mashshar est un des deux grands centres régionaux de l’industrie pétrochimique en Iran.





Déclaration de WLUML sur l’arrestation Maryam Ghanbari

28 02 2010

WLUML (Femmes Sous Lois Musulmanes), 12 février 2010 :

Dans la matinée du lundi 8 Février, 3 heures, heure locale, Maryam Ghanbari, a 27 ans, avocate et ancienne membre active de Meydaan Field (Femmes), a été arrêtée à son domicile de Téhéran par cinq agents de sécurité iraniens, selon son avocate Mina Jafari. L’emplacement dans lequel Mme Ghanbari a été emmenée et où elle est actuellement détenue est inconnu, ainsi que toute inculpation formelle, à lauquelle elle pourrait être confrontée.

Mme Ghanbari a été très active dans le Mouvement national des femmes de lutte contre le projet d’une loi nouvelle sur la famille qui comprend les lois sur le divorce, les contrats de mariage temporaire pour les hommes, la garde des enfants, et qui permettrait à un homme de prendre dans certaines circonstances une deuxième épouse sans l’autorisation de la première. Elle fait également partie du Réseau avocats bénévoles, qui est un service juridique bénévole pour les femmes vulnérables.

Femmes sous lois musulmanes (WLUML) – International Solidarity Network est gravement préoccupé d’entendre parler de la détention arbitraire d’un autre membre du mouvement des femmes en Iran, et exige la libération immédiate de Mme Ghanbari, et les garanties qu’elle recevra un procès équitable sans être soumise à toute forme de torture ou de traitements dégradants.

Lire la suite »





Message d’espoir pour le Moyen-Orient

28 02 2010

Alors qu’approche le 8 mars 2010, Journée Internationale des Femmes, une petite vidéo pleine d’espoir pour toutes les femmes et au-delà tous les opprimés et exploités du Moyen-Orient et du monde qui souffrent du machisme, du capitalisme, de la réaction religieuse et du militarisme occidental. Une fillette arabe, probablement à Nazareth (Israël), chante l’hymne des ouvrières et des ouvriers du monde entier :

En Israël, en Palestine, en Iran comme ailleurs, « le monde doit changer de base » ! Que l’on chante en arabe, en farsi, en kurde, en hébreux, en turc ou dans toute autre langue, « Nous ne sommes rien, soyons tout ! ».

Que la révolution en Iran soit le prélude à la révolution partout dans le monde, avec l’espoir que cette fillette voit un monde meilleur où seront abolie l’oppression et l’exploitation.

Vive la liberté ! Vive l’égalité ! Vive le socialisme !





Appel à annuler la condamnation à mort de Shirin

28 02 2010

Street Journalist, 28 février 2010 :

Plus de 2.000 militant(e)s iranien(ne)s des droits humains et militant(e)s sociaux ont appelé à l’annulation de la condamnation à mort ordonnée pour Shirin Alam-Hooli.

Shirin Alam Huli a été arrêtée en mai 2008 et a été condamnée à deux ans de prison pour « sortie illégale du pays » et à mort comme « ennemie de Dieu pour ses liens avec l’organisation Pejak ».

Dans leur lettre, les militants déclarent que la décision du tribunal s’est basée sur les déclarations de Madame Alam-Hooli lors des interrogatoires, mais qu’elle dit avoir été « interrogée sous la torture » et qu’en conséquences ses déclarations ne sont pas valables légalement.

Ils ajoutent aussi qu’elle fut interrogée à Téhéran en farsi alors qu’elle n’a pas une bonne maitrise de cette langue, et « qu’elle a des difficultés pour écrire suite à un manque de scolarité de base ». Les signataires déclarent que l’accusée n’a appris à parler qu’un peu de farsi lors de son année de détention à la prison Evin.

La lettre demande aux autorités de la République Islamique d’annuler la décision injuste du tribunal en prenant en compte les conditions de la prisonnière âgée de 28 ans.

Lire la suite »





Appel à la grève de la faim à l’Aciérie d’Ispahan

28 02 2010

Street Journalist, 28 février 2010 :

La semaine dernière, un tract appelant les travailleurs temporaires à se mettre en grève de la faim a été distribué à l’Aciérie d’Ispahan.

Les travailleurs sous contrats souffrent de baisses de salaires et d’allocations depuis qu’ils sont sous contrat direct avec l’usine. Actuellement, leurs salaires et allocations sont largement en dessous de ceux des travailleurs embauchés.

Selon le Conseil Ad Hoc des Ouvriers de l’Aciérie d’Ispahan, suite à la distribution du tract, le directeur a fait le tour des ateliers et a promis aux travailleurs mécontents qu’ils prendraient en compte leurs revendications avant la fin de l’année (21 mars 2010).

En même temps, la sécurité de l’usine a fait son propre tour des ateliers pour menacer les ouvriers et leur dire que leurs salaires ne devaient pas être égaux à ceux des travailleurs embauchés.

Lire la suite »





Ali Akbar Ajami transféré à la prison Evin

28 02 2010

Street Journalist, 28 février 2010 :

Le militant étudiant de gauche Ali Akbar Ajami a été transféré à la prison Evin de Téhéran, deux semaines après son arrestation dans la ville orientale de Sabzevar.

Ali Akbar Ajami, militant des Etudiants pour la Liberté et l’Egalité, a été transféré depuis la prison de Sabzevar à la prison Evin. Selon un journaliste de RAHANA, il n’a pas pu contacter ou rencontrer sa famille depuis sa mise en détention.

Ajamia été arrêté le 10 février 2010 après que le domicile de ses parents soit attaqué par cinq agents du ministère des renseignements. Aucune explication n’a été donnée pour son arrestation. Les membres de sa famille sont également harcelés et menacés par les agents.

Avant son arrestation, Ajami avait été menacé et harcelé de façon répétée par le ministère des renseignements.

Lire la suite »





Histoire de la journée internationale des femmes

27 02 2010

Vidéo publiée sur le site Rowzane sur l’histoire et la signification du 8 mars, journée internationale des femmes, et en particulier sur le rôle de Clara Zetkin et d’Alexandra Kollontaï (en farsi).