Cinq membres de la minorité bahaïe arrêtés

15 02 2010

La Presse Canadienne, 14 février 2010 :

Les autorités iraniennes ont interpellé cinq nouveaux membres de la minorité religieuse bahaïe, a rapporté dimanche un quotidien tenant de la ligne dure.

Le journal Javan, qui entretient des liens avec les Gardiens de la révolution, a indiqué que Niki Khanjani, fille de Jamaloddin Khanjani, l’un des sept dirigeants bahaïs emprisonnés depuis 2008 sous l’accusation d’avoir porté atteinte à la sécurité nationale, figurait parmi les cinq personnes interpellées.

Le quotidien ne fournit pas de précisions sur les accusations portées à l’encontre des cinq membres arrêtés, mais souligne que nombre de Bahaïs ont fui vers des pays voisins et des zones frontalières de l’Iran après avoir fomenté les troubles qui ont éclaté en Iran dans la foulée de la présidentielle contestée de juin dernier.

Les autorités iraniennes ont accusé à plusieurs reprises des membres de la minorité bahaïe d’être impliqués dans l’agitation.

En janvier, le procureur de Téhéran avait déclaré que plusieurs fidèles bahaïs avaient été arrêtés lors d’actions de protestation en décembre pour avoir « organisé les émeutes et envoyé des photos des manifestations à l’étranger ».

La minorité est également poursuivie pour sa foi, interdite en 1979 après la révolution islamique. La foi bahaïe a été fondée dans les années 1860 par Baha’u’llah, un noble persan considéré comme un prophète par ses disciples.


Actions

Information

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :