8 mars à Göteborg

8 03 2010

Vidéos de la Journée Internationale des Femmes à Göteborg (Suède) le 8 mars 2010 :

Intervention de la camarade Mehrnoush Mousavi, militante du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, en particulier sur les discriminations que subissent les femmes en Iran et contre le voile obligatoire (en farsi) :

Lire le reste de cette entrée »





Intervention de Bahram Sorush pour la Journée Internationale des Femmes

8 03 2010

Intervention de Bahram Sorush, militant du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, à l’occasion de la Journée Internationale des Femmes à Londres. Il explique qu’il y a vingt ans on manifestait sur cette même place Trafalgar contre un autre apartheid, l’apartheid raciste d’Afrique du Sud, et qu’il s’agit aujourd’hui de dénoncer l’apartheid sexiste en Iran. Après avoir donné des exemples des discriminations quotidiennes que vivent les femmes en Iran, il dit que la libération des femmes en Iran ouvrira la perspective de la libération de toutes les femmes du Moyen-Orient (en anglais).





Journée Internationale des Femmes à Mahabad

8 03 2010

Photo du rassemblement de militant(e)s ouvrier(e)s à Mahabad (Kurdistan) à l’occasion de la Journée Internationale des Femmes :





Japon : Non à l’expulsion de Jamal Saberi vers l’Iran !

8 03 2010

Lettre du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran au Ministère de la Justice du Japon publié le 8 mars sur le site Rowzane :

Parti Communiste-Ouvrier d’Iran

à : Ministère de la Justice du Japon

Objet : Protestation contre l’arrestation et la possible expulsion de Monsieur Jalal Ahmadzadeh-Nouei, alias Jamal Saberi.

8 mars 2010

Madame, Monsieur,

Nous avons reçu des informations indiquant l’arrestation de Monsieur Jalal Ahmadzadeh-Nouei (Jamal Saberi), membre du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran et militant connu pour les droits du peuple d’Iran, par le Bureau Japonais de l’Immigration dans l’intention de l’expulser vers l’Iran. Nous voudrions par la présente vous informer que si une telle expulsion avait lieu, nous n’avons aucun doute que ce qui attend monsieur Jamal Saberi est l’emprisonnement, d’horribles tortures et une possible exécutions. Aussi, nous vous écrivons pour protester fortement contre cet acte tout à fait inacceptable de la part des autorités japonaises.

Lire le reste de cette entrée »





Journée Internationale des Femmes à Vancouver

8 03 2010

Iran Solidarity :

Le samedi 6 mars 2010, un rassemblement a été organisé par Iran Solidarity à Vancouver (Canada) devant l’Art Gallery. Le programme a commencé avec des femmes amérindiennes qui ont joué un air guerrier au tambour. Puis, Parvin a lu la déclaration d’Iran Solidarity – Vancouver pour la Journée Internationale des Femmes. Fahimeh, de « Equal Rights » (Droits égaux) a ensuite pris la parole et ce fut au tour d’Amal, de Liberté des Femmes d’Irak, de parler de la conditions des femmes irakiennes. Une représentante de « Neda pour la Liberté » a lu leur déclaration pour la journée internationale des femmes. Farideh, du syndicat des infirmières BC, a parlé des coupures budgétaires et de la violence contre les femmes. La chorale d’Iran Solidarity – Vancouver a fait sa première représentation. Les paroles sont basés sur des slogans des manifestations en Iran. La musique des chansons a été composée par un musicien local, Earle Peach.





Protestation à l’université de Babol

8 03 2010

Le 8 mars 2010, 600 étudiant(e)s de l’université de Babol (Province de Mazandaran) ont manifesté dans l’enceinte de l’université pour accompagner deux de leurs camarades qui venaient d’être arrêtés pour être emmenés en prison. Les étudiant(e)s ont scandé des slogans comme « libérez les étudiants emprisonnés ». Lors de cette manifestation, des déclarations pour la Journée Internationale des Femmes ont également été diffusés.





8 mars 2010 à Besançon

8 03 2010

Le 8 mars 2010, dès 9 heures du matin, Solidarité Femmes tenait un stand sur le marché Battant à Besançon sur le droit des femmes. Le manifeste de la libération des femmes d’Iran y été affiché et de nombreux tracts (plusieurs centaines) ont été distribués sur le marché en français mais aussi en arabe et en turc pour les femmes immigrées. Cela a permis, malgré le froid, quelques discussions avec des femmes d’Algérie qui ont elles aussi connu la barbarie des réactionnaires islamistes et sur la nécessité d’en finir avec tous les codes et toutes les lois discriminatoires dans le monde.

Stand de solidarité femmes

Lire le reste de cette entrée »





Journée Internationale des Femmes au Kurdistan

8 03 2010

Dans un communiqué daté du dimanche 7 mars, le Comité du Kurdistan du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran publie un compte-rendu des actions menées à Sandanaj et à Mahabad (Kurdistan).

– A Sanandaj, des militantes et militants des droits des femmes se sont rassemblé(e)s le dimanche 7 mars à 14 heures 30 dans le quartier de Besat pour commémorer la Journée Internationale des Femmes. La cérémonie a commencé par une minute de silence pour celles et ceux qui sont tombé(e)s récemment dans la lutte pour la liberté et l’égalité. Les participant(e)s ont ensuite partagé des bonbons pour se souhaiter les meilleurs voeux à l’occasion de la journée internationale des femmes. Les participant(e)s portaient des pancartes où on pouvait lire « Vive la journée internationale des femmes ! », « Vive la révolution ! », « Non à l’Etat islamique » et « Non au gouvernement misogyne ! ».  a la fin de la cérémonie, des femmes ont retiré leurs voiles, les ont piétinés et certaines les ont brûlés.

Images de la cérémonie :

Lire le reste de cette entrée »





Le régime d’apartheid sexiste doit être écrasé !

8 03 2010

Message d’Hamid Taqvaee, secrétaire général du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, à l’occasion du 8 mars 2010 :

Le régime d’apartheid sexiste doit être écrasé !

Le 8 mars, Journée Internationale des Femmes, journée de lutte pour les droits des femmes est en marche. La commémoration du 8 mars en Iran est plus importante et a plus de poids comparée à d’autres pays dans le monde. Depuis plus de trois décennies, le régime misogyne islamique a privé les femmes de la participation à de nombreuses activités sociales, artistiques et sportives ; le régime islamique a nié aux femmes leurs droits humains les plus basiques, les femmes sont, au mieux, considérées comme des moitiés d’hommes, on leur nie des droits humains aussi fondamentaux que le droit au divorce, le droit de garde des enfants et il faut aux femmes l’autorisation du père ou d’un autre membre âgé masculin de la famille pour participer aux affaires sociales ou avoir le droit de voyager. Depuis plus de trois décennies, la République Islamique a traité les femmes comme des esclaves sexuelles pour les hommes, les a considérées comme une source de perversion de la « société islamique » et a imposé le voile islamique et la ségrégation sexuelles  dans les transports, les écoles et les lieux de travail dans une société construite sur la bases de telles idées ultra-réactionnaires.

Lire le reste de cette entrée »