Japon : Non à l’expulsion de Jamal Saberi vers l’Iran !

8 03 2010

Lettre du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran au Ministère de la Justice du Japon publié le 8 mars sur le site Rowzane :

Parti Communiste-Ouvrier d’Iran

à : Ministère de la Justice du Japon

Objet : Protestation contre l’arrestation et la possible expulsion de Monsieur Jalal Ahmadzadeh-Nouei, alias Jamal Saberi.

8 mars 2010

Madame, Monsieur,

Nous avons reçu des informations indiquant l’arrestation de Monsieur Jalal Ahmadzadeh-Nouei (Jamal Saberi), membre du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran et militant connu pour les droits du peuple d’Iran, par le Bureau Japonais de l’Immigration dans l’intention de l’expulser vers l’Iran. Nous voudrions par la présente vous informer que si une telle expulsion avait lieu, nous n’avons aucun doute que ce qui attend monsieur Jamal Saberi est l’emprisonnement, d’horribles tortures et une possible exécutions. Aussi, nous vous écrivons pour protester fortement contre cet acte tout à fait inacceptable de la part des autorités japonaises.

Le gouvernement japonais et son ministère de la justice sont certainement conscients des risques qui menacent la vie de Monsieur Saberi si il devait être expulsé vers l’Iran. Nous, ainsi que les organisations des droits humains, les avons dans le passé informé de ces risques. Pourtant, les autorités japonaises ont décidé de mettre en danger la vie d’un opposant actif et célèbre du régime iranien à un moment où le régime iranien décide des verdicts bestiaux de condamnations pour « inimitié avec Dieu » à l’encontre de citoyens ordinaires qui manifestaient dans les rues, ce qui, inutile de le dire,  est passible de la peine de mort dans une théocratie tyrannique comme celle qui dirige l’Iran.

Nous sommes profondément affligés de voir le gouvernement japonais se mettre clairement du côté du régime islamiste inhumain de Téhéran. Aussi, le peuple iranien ainsi que l’opinion publique mondiale auraient raison de considérer le gouvernement japonais comme un complice des crimes atroces commis contre des citoyens ordinaires en Iran, crimes qui, dans ce cas, attendront sans aucun doute un opposant connu et organisé du régime iranien. Aussi, nous demandons au gouvernement japonais de libérer immédiatement Monsieur Jamal Saberi et de révoquer son ordre d’expulsion.

Sincèrement,

Pour le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran,

Asqar Karimi

Copies à : ONU;  Amnesty International ; Human Rights Watch ; médias


Actions

Information

2 responses

9 03 2010
Christian R

Il semble que la même chose était arrivée en 2004, et il y avait la pétition
http://www.petitiononline.com/IFIRJP/petition.html

9 03 2010
Pétition : Non à l’expulsion de Jamal Saberi ! « Révolution en Iran

[…] de messages de protestations aux autorités japonaises pour empêcher l’expulsion de Jamal Saberi, par la Fédération Internationale des Réfugiés Iraniens […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :