En mémoire de Kianoosh Asa

9 03 2010

Kianoosh Asa, étudiant assassiné par les forces de répression du régime en juin 2009, aurait eu 26 ans le 9 mars 2010.

En sa mémoire et à l’occasion de l’anniversaire de sa naissance, ses camarades ont organisé aujourd’hui une commémoration à l’université Elm o Sanat de Téhéran où il étudiait.

Vidéo de la commémoration :

Lire le reste de cette entrée »





8 mars à Sanandaj : Quinze arrestations

9 03 2010

Selon un communiqué du comité du Kurdistan du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, lundi 8 mars, des femmes et des hommes se sont regroupé(e)s au parc des peupliers de Sanandaj (Kurdistan) pour commémorer la Journée Internationale des Femmes. Alors que de plus en plus de monde arrivait au rassemblement, les forces de répression ont tenté d’empêcher de nouvelles personnes, et en particulier des femmes, d’entrer dans le parc.

Vers 15 heures 40, les forces de répression ont chassé les manifestant(e)s du parc mais n’ont pas réussi à les disperser, si bien que la foule s’est regroupée vers la Place Azadi où les gens se sont mis à scander des slogans comme « liberté pour les prisonniers politiques ». La police a tiré des gaz lacrymogènes et arrêté plusieurs femmes et hommes, mais la manifestation a continué.

A 16 heures, le secteur était rempli d’agents des forces de répression et les rues y menant étaient fermées. Vers 16 heures 30 pourtant, des gens se sont à nouveau regroupés pour manifester. Cette manifestation a également été attaquée et plusieurs autres personnes ont été arrêtées. Selon les chiffres du comité du Kurdistan du PCOI, quinze personnes ont été arrêtées le 8 mars à Sanandaj.

Lire le reste de cette entrée »





Protestation pour la journée internationale des femmes à Qom

9 03 2010

Parmi les informations disponibles sur le site Rowzane, une dépêche de HRA-News (Nouvelles des Militants des Droits Humains) annonce qu’à l’université Azad de Qom, de nombreuses étudiantes se sont spontanément rassemblées vers 14 heures 30 devant le bâtiment des sciences pour marquer la Journée Internationale des Femmes. Très vite, des garçons étudiants les ont suivis et se sont joints à elles pour dénoncer les discriminations sexistes.





8 mars à Francfort

9 03 2010

Vidéos de la manifestation du 8 mars 2010, Journée Internationale des Femmes, à Francfort (Allemagne) :

Lire le reste de cette entrée »





Pétition : Non à l’expulsion de Jamal Saberi !

9 03 2010

Campagne d’envoi de messages de protestations aux autorités japonaises pour empêcher l’expulsion de Jamal Saberi, par la Fédération Internationale des Réfugiés Iraniens (IFIR).

Monsieur Jamal Saberi est un opposant politique connu de la République Islamique d’Iran qui est arrivé au Japon en 1990. Depuis 1992, il est membre du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI). Monsieur Saberi a été actif politiquement avec le PCOI au Japon ces dix dernières années, en particulier en imprimant et diffusant la littérature du PCOI, ainsi qu’en écrivant plusieurs articles critiques contre le régime islamique d’Iran qui ont été publiés en persan et en japonais dans des magazines et des sites internet. Sa grande activité politique avec le PCOI et contre le régime islamique d’Iran est arrivé aux oreilles des autorités iraniennes. Il a demandé le statut de réfugié au Ministère Japonais de la Justice le 10 mai 2001.

Monsieur Saberi a des craintes tout à fait fondées de persécutions à cause de ses opinions politiques. Il mérite une protection en tant réfugié politique et d’être protégé par la convention et le protocole relatifs au statut de réfugié. Sa vie et sa liberté seront en danger s’il était renvoyé en Iran.

La situation politique et des droits humains en Iran :

Sur la base des informations récoltées par la Fédération Internationale des Réfugiés Iraniens (IFIR) de première main et de celles de célèbres organisations des droits humains, le gouvernement iranien continue d’être un des majeurs agresseurs des droits humains sans qu’il n’y ait le moindre signe d’amélioration. Ces abus systématiques incluent les assassinats extra-judiciaires et les exécutions sommaires, la généralisation de l’utilisation de la torture et d’autres traitements dégradants, les arrestations et détentions, l’absence de procès équitables, et de terribles conditions carcérales.

Lire le reste de cette entrée »