Khamenei critique la célébration de la fête du feu

14 03 2010

Dépêche AFP du 14 mars à propos des craintes et des mesures de répression à l’approche de la fête du feu :

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a critiqué dimanche la « chahar shanbe souri », une « fête du feu » datant de l’époque pré-islamique qui doit être célébrée cette année le 16 mars par les Iraniens, chez qui elle demeure très populaire.

Cette fête, qui intervient la nuit précédant le dernier mercredi de l’année iranienne (qui se termine le 20 mars), n’a « aucune base religieuse. Elle apporte beaucoup de dégâts et de corruption et il est approprié de l’éviter (…). C’est une sorte d’adoration du feu », a déclaré l’ayatollah Khamenei cité par l’agence Irna.

Lire le reste de cette entrée »





Un militant iranien en danger d’expulsion imminente vers l’Iran

14 03 2010

Communiqué de presse d’Hambastegi, Fédération Internationale des Réfugiés Iraniens (IFIR), 12 mars 2010 :

Un militant iranien arrêté et en danger d’expulsion imminente vers l’Iran !

La Fédération Internationale des Réfugiés Iraniens (IFIR) a lancé la campagne « Free Jamal ! 2010 » pour sauver le militant iranien Jamal Saberi (Jalal Amanzadeh Nouei) d’une expulsion vers l’Iran.

L’IFIR demande au gouvernement japonais de libérer immédiatement Jamal Saberi (Jalal Amanzadeh Nouei)et de révoquer son ordre d’expulsion.

Jamal Saberi (Jalal Amanzadeh Nouei) est un homme né iranien de 42 ans, opposant public et connu du régime théocratique en Iran. En 1990 il est parti au Japon et depuis 1992 il est actif publiquement dans l’opposition à la République Islamique d’Iran. Ses activités politiques et sa défense des droits humains ont attiré sur lui l’attention des autorités de la République Islamique. Aussi, Monsieur Saberi a demandé l’asile politique au Japon en mai 2001, ce qui lui a été refusé en mai 2002. L’IFIR a été informée par l’avocat de Monsieur Saberi de son arrestation et de sa détention par les autorités japonaises de l’immigration le 4 mars 2010 dans le but de l’expulser vers l’Iran.

Abdolah Assadi,Directeur exécutif de l’IFR, a déclaré dans un communiqué : « Nous faisons de notre mieux pour rallier l’opinion publique contre le gouvernement japonais et sa violation flagrante des droits humains de Jamal. Aussi, nous déclarons solennellement qu’en ce qui nous concerne, nous tiendrons le gouvernement japonais comme responsable de toute agression qui, sans aucun doute, menacera la vie et/ou la sécurité de Jamal Saberi ».

Lire le reste de cette entrée »





Protestation à l’université de Mazandaran

14 03 2010

Pendant deux jours, les mercredi et jeudi 10 et 11 mars, les étudiant(e)s de l’université de Mazandara ont protesté contre les pressions et convocations devant le conseil de discipline de leurs camarades. Durant ces deux journées, les étudiant(e)s ont refusé les repas à la cantine de l’université.

Vidéo : protestation du mercredi 10 mars à la cantine de l’université :





« Allume le feu ! »

14 03 2010

Vidéo avec une chanson « Atish Bezan » (allume le feu !) en hommage aux protestations à venir le jour de la Fête du feu (16 au 17 mars cette année selon le calendrier occidental).





Nous avons toujours besoin de Marx pour changer le monde

14 03 2010

Le 14 mars 1883 mourrait Karl Marx. 127 ans plus tard, la nécessité de transformer radicalement ce monde se vérifie à chaque instant. En Iran comme en France et partout dans le monde, la barbarie du système capitaliste s’étale chaque jour devant nos yeux : guerres, répression sanglante, misère noire et oppression généralisée pour les deux-tiers de l’humanité, et même dans les pays les plus riches, la généralisation du chômage, des licenciements, et les attaques anti-ouvrières rendent de plus en plus inimaginable une vie décente et qui vaut la peine d’être vécue sans le bouleversement radical de tout l’ordre social existant.

Comme l’écrivait le Parti Communiste-Ouvrier dans sa déclaration pour le 1er Mai 2001 : « Comment qualifier ce système qui compte des millions de chômeurs tandis que des machines destinées à subvenir aux besoins des hommes restent inutilisées ?

Des centaines de millions d’hommes et de femmes dorment affamés alors que le système détruit des tonnes de nourriture pour empêcher la baisse des profits.

Lire le reste de cette entrée »





Le régime s’inquiète de l’approche de la fête du feu

14 03 2010

Article publié par « Le Figaro« , 14 mars 2010 :

C’est un rituel populaire datant de l’époque pré-islamique que les Iraniens perpétuent chaque année. Le « chahar chanbe souri » – ou fête du feu – consiste à sauter au dessus d’un feu de joie la nuit du mardi au mercredi précédent le « nowrouz », le nouvel an iranien (jour du printemps – 20 mars cette année) en chantant « je te donne ma couleur jaune (signe de maladies liées à l’hiver) et je prends ta couleur rouge (symbole de bonne santé) ».

Mais cette année, le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, en a décidé autrement. Cette fête n’a « aucune base religieuse. Elle apporte beaucoup de dégâts et de corruption et il est approprié de l’éviter (…) C’est une sorte d’adoration du feu », a-t-il déclaré, selon l’agence de presse IRNA.

Lire le reste de cette entrée »





Dédions la fête du 8 mars 2010 au soutien aux femmes d’Iran !

14 03 2010

Déclartion de l’Organisation de femmes du 8 mars (Iran-Afghanistan) pour la journée internationale des femmes :

Pour soutenir les femmes guerrières en Iran

Dédions la fête du 8 mars 2010 au soutien aux femmes d’Iran. Depuis 8 mois, ces femmes se battent en combats de rue courageux contre les forces de l’ordre, les voyous de « Bassidj » et les barbouses civils de la République Islamique qui est un des plus sanguinaires régimes misogynes du monde. La revendication minimum de ces femmes est le renversement complet du régime islamique. C’est une nécessité qui s’impose de plus en plus en Iran. Mettre un terme à la République Islamique, affaiblira trois décennies de fondamentalisme islamique dans le monde et sera une victoire pour le mouvement d’émancipation des femmes.

Le régime islamique est né il y a 31 ans suite à l’échec de la révolution antimonarchique du peuple iranien. La révolution a été récupéré par les fondamentalistes islamistes avec à leur tête Khomeiny. Ils ont alors utilisé l’énergie et les sacrifices des masses pour établir leur pouvoir d’Etat théocratique. Les Etats-Unis et les autres puissances occidentales ont ouvert la voie pour le renforcement des fondamentalistes islamiques. A peine un mois après la prise du pouvoir par Khomeiny, il a donné l’ordre de rendre le port du tenu islamique (Hidjab) obligatoire aux femmes. Des dizaines de milliers de femmes ont alors riposté en descendant dans les rues de Téhéran cinq jours durant. Elles avaient pour slogan : nous n’avons pas fait la révolution pour retourner en arrière!» Elles se sont soulevée pour appeler les autres couches de la population à se réveiller. Mais très peu de gens ont assimilé cette vérité que l’oppression de la femme est le caractéristique de tous les régimes réactionnaires et que l’émancipation des femmes est le témoin de la révolution véritable. Notre société a payé cette ignorance très chère.

Lire le reste de cette entrée »