Rapports sur la Fête du Feu

16 03 2010

Dépêche de Jaras, Persian2english 16 mars 2010 :

Dès les premières heures du mardi après-midi, les gens ont commencé à célébrer la tradition iranienne de Chaharshanbeh Soori (Fête du feu).Et cela malgré les menaces des forces de police et des agents de sécurité contre la participation à la fête du feu cette année et la forte présence des forces de police et de sécurité dans les villes et une fatwa (décret religieux) déclarant la fête du feu « haram » (interdite d’un point de vue religieux).

Téhéran, Boulevard ferdowsi, 16 mars 2O10

  • Téhéran

Selon un témoin visuel, dans la zone d’Ekbatan, malgré des checkpoints et un fort contrôle policier aux accès piétons et routiers dans ce secteur, les jeunes ont fait des feux et ont été pour cela constamment attaqués par les forces paramilitaires, ce qui a provoqué de violents affrontements.

Lire le reste de cette entrée »





Brèves de Mashhad, Karaj et Téhéran

16 03 2010

Quelques brèves des protestations et affrontements à l’occasion de la fête du feu (soirée du 16 mars) tirées de Persian2english :

Téhéran 16 mars : Des jeunes dancent devant une voiture de police

  • Mashhad : Les gens chantent « mort au dictateur » et « mort au principe du leader suprême ».

Rue Azadshahr, les rues sont pleines de forces de police mais aussi de pneus en flammes. Une moto a été incendiée au milieu de la rue. Des slogans sont criés de partout et la foule est partout. Les gens scandent « Mort au dictateur » et « mort au principe du leader suprême ».

Lire le reste de cette entrée »





Affrontement à Ardabil

16 03 2010

Vidéo : Affrontement entre manifestant(e)s et force de répression dans la ville d’Ardabil (Nord-Ouest, non loin de la frontière avec l’Azerbaïdjan et la Mer Caspienne).





Fête du Feu : Premières vidéos des protestations à Téhéran

16 03 2010

La télévision Al Arabia rapporte ce soir des affrontements entre manifestant(e)s et forces de répression autour de la Place Enghelab à Téhéran et que dans plusieurs parties de la ville des portraits de Khamenei sont incendiés à l’occasion de la fête du feu.

Selon des nouvelles d’Iran, des cris « mort à Khamenei » résonnent à proximité du parc Baharestan, secteur où un poste des basidji a été incendié !

Portrait de Khamenei au feu :

Lire le reste de cette entrée »





Au feu Khamenei !

16 03 2010

Vidéo publiée le 16 mars : des jeunes gens mettent le feu à une photo de Khamenei sur la Place Azadi de Téhéran





Emission de TV International du 15 mars

16 03 2010

Émission de TV International (programme en anglais de New Channel TV, la télévision du PCOI).

Dans la première partie Patty Debonitas et Fariborz Pooya discutent d’abord du bilan du 8 mars, Journée Internationale des Femmes. Fariborz Pooya revient sur les manifestations en Iran, en particulier à Sanandaj (Kurdistan) où une manifestation a eu lieu et où une déclaration a été lue contre le régime islamique et pour l’égalité entre femmes et hommes malgré une situation militarisée et répressive. Patty Debonitas, elle, revient sur les différentes actions organisées par le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran dans le monde, et en particulier les actions où des femmes ont retiré et brûlé ou piétiné des hidjab comme à Toronto ou à Londres. Fariborz Pooya explique la nécessité de soutenir le mouvement des femmes d’Iran dont la victoire contre l’islamisme politique ferait avancer la cause des femmes du monde entier. Ensuite, il est question de Jamal Saberi, opposant au régime qui vit au Japon (et est mariée avec une Japonaise), et qui a été arrêté par la police de l’immigration japonaise et qui est menacé d’expulsion. Patty Debonitas et Fariborz Pooya parlent de la campagne pour la libération et contre l’expulsion de Jamal et Patty donne les dernières infos qu’elle a eu de Jamal au téléphone, des conditions de détention dans le camp de rétention et appelle à écrire aux ambassades et aux autorités japonaises pour qu’il soit libéré et pas expulsé.

Lire le reste de cette entrée »





Angoisse du régime pour la fête du feu

16 03 2010

Dimanche 14 mars, le régime islamique a démantelé les kiosques qu’il avait mis auparavant en place dans différentes places et quartiers de Téhéran pour en faire des postes du Bassidj, de peur que des jeunes y mettent le feu.

De plus, selon des directives du conseil de Téhéran pour la sécurité, les municipalités doivent retirer les containers à ordures des rues avant le début de la fête du feu.  Cette mesure a été décidé sous prétexte de « renforcer la sécurité dans la ville et éviter de probables accidents ».

Lire le reste de cette entrée »