Rassemblement à Lyon le 20 mars pour Jamal Saberi

19 03 2010

Liberté et droit d’asile pour notre camarade Jamal Saberi !

Jalal Ahmadzade-Nouei, alias Jamal Saberi, militant politique opposant au régime islamique en Iran a été arrêté début mars par la police de l’immigration japonaise pour être expulsé vers l’Iran.

Il est inutile de développer longuement les risques auxquels devrait faire face notre camarade Jamal Saberi, opposant connu de la République Islamique et militant du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, s’il était expulsé. Tous les rapports des organisations de défense des droits humains démontrent en effet que le gouvernement iranien continue de violer droits humains les plus fondamentaux sans qu’il n’y ait le moindre signe d’amélioration. Ces abus systématiques incluent les assassinats extra-judiciaires et les exécutions sommaires, la généralisation de l’utilisation de la torture et d’autres traitements dégradants, les arrestations et détentions, l’absence de procès équitables, et de terribles conditions carcérales.

Lire le reste de cette entrée »





Fête en masse contre la République Islamique

19 03 2010

Dans un communiqué daté du 17 mars 2010, le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran indique que malgré la fatwa de Khamenei, la forte présence de gardes et de la police dans les rues, et même les promesses de films « intéressants » à la télévision, le régime n’a pas pu empêcher que des millions de personnes célèbrent la fête du feu dans les rues (nuit du 16 au 17 mars).

Selon le communiqué du PCOI, des scènes de fêtes mêlant jeunes et vieux, femmes et hommes, ont eu lieu dans de nombreux quartiers de Téhéran, Tabriz, Mashhad, Sanandaj, Chiraz, Ispahan, Ahvaz, Abadan, Rasht, Babolsar, Karaj, Khorramabad, Borujerd, Hamedan, Ilam, Ourmia, Bukan, Sardasht et Shahin Shahr, Najafabad et de nombreuses autres villes du pays. Dans de nombreux endroits, des slogans comme « Khamenei assassin » ou « liberté pour les prisonniers politiques » accompagnaient les danses. Partout, les murs de l’apartheid sexiste ont été brisés et des femmes ont retiré leurs voiles et parfois les ont jetés au feu. Des scènes de guerre de rue ont aussi pu être observées lors d’affrontements entre de jeunes gens et les voyous du régime islamiques.

Aussi le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran observe que les feux d’artifice de la nuit du 16 au 17 mars sont une nouvelle défaite pour la République Islamique.





Fête du feu à Khorramabad

19 03 2010

Vidéo : Fête du feu dans la ville de Khorramabad (Lorestan, à l’ouest du pays vers la frontière irakienne. La population riposte aux forces répressives en criant « mort au dictateur » et « liberté ».





Fête du feu : même les enfants se moquent de l’interdit du régime

19 03 2010

Vidéo : Mercredi 17 mars dans une école, même les enfants se moquent de la fatwa de Khamenei contre la fête du feu.