Lettre ouverte au peuple japonais à propos de Jamal Saberi

27 03 2010

Texte de Maria Rohaly publié le 25 mars sur le site Mission Free Iran :

Cher(e)s ami(e)s au Japon,

Comme vous le savez, la République Islamique continue ouvertement d’arrêter, de torturer et d’exécuter les militants politiques au sein de ses frontières. Mais vous ne savez peut-être pas que le régime islamique recherche une assistance internationale dans l’arrestation et la mise au silence des militants opposants au régime qui vivent à l’étranger. Il y a un geste qui a surpris beaucoup d’entre nous, nous avons appris que le gouvernement japonais soutien les efforts de la République Islamique en lançant une procédure d’expulsion contre le célèbre dissident et militant des droits humains Jamal Saberi (Jalal Amanzadeh Nouei),qui réside au Japon depuis ces 20 dernières années.

Les tentatives du Japon ver le retour forcé d’un militant politique constitue une violation du principe international du non-refoulement, qui interdit le retour forcé d’une personne vers un pays où sa vie ou sa liberté serait menacée. Monsieur Saberi a des craintes tout à fait fondées d’être persécuté par le régime islamique : s’il est renvoyé, il est certain que, comme tous les dissidents qui tombent entre les mains de ce régime, il sera emprisonné, torturé et probablement exécuté. Aussi, il doit être reconnu comme réfugié politique et mérite la protection selon les accords de l’ONU que le Japon a signé.

Le cas de Saberi a une incidence mondiale : Si le Japon rejette les standards des droits humains et les principes internationaux sur le statut des réfugiés, les conséquences pour les réfugiés dans le monde entier empirera. Nous pensons surtout à l’impact de l’action du Japon sur les milliers de nouveaux réfugiés iraniens qui survivent de façon précaire en Turquie, qui a déjà, dans le passé, violé le principe de non-refoulement et a commencé une persécution systématique, mais non-officielle, de cette nouvelle vague de réfugiés iraniens.

Par cette lettre ouverte, nous envoyons une requête de citoyen à citoyen au peuple japonais pour qu’il demande à son gouvernement d’adhérer aux accords internationaux et d’intégrer dans la loi nationale le principe du non-refoulement, qu’il libère de Saberi de prison, arrête la procédure d’expulsion et garantisse à Monsieur Saberi le statut de réfugié qu’il a demandé depuis longtemps.

Si le gouvernement japonais livre Saberi à la République Islamique, le Japon sera tenu responsable non seulement des inévitables tortures et de l’exécution de Saberi en Iran, mais aussi d’avoir créé un précédent barbare et inhumain qui aura de terribles conséquences pour tous les demandeurs d’asile du monde.

Nous espérons que le peuple japonais rejoindra le mouvement mondial qui demande la libération de Saberi et sa reconnaissance comme être humain et réfugié d’un gouvernement meurtrier.

Sincèrement,

Maria Rohaly – Mission Free Iran

Ce que vous pouvez faire pour participer à la campagne de solidarité avec Jamal Saberi :

  • Envoyer des lettres de protestations aux ambassades et consulats japonais en votre nom ou au nom de votre syndicat, parti, organisation : voir ici des exemples de lettres-types et les adresses des différents consulats du Japon en France.
  • – Envoyer des messages de protestation aux autorités japonaises : vous pouvez envoyer depuis cette adresse des messages automatiques (en anglais) au Ministère de la Justice du Japon et à l’UNHCR à Tokyo (voir le texte en français).
  • – Organiser un rassemblement ou une protestation devant un consulat ou une ambassade du Japon autour du 31 mars dans votre ville : voir l’appel à une journée mondiale de protestation.

Actions

Information

One response

28 03 2010
31 mars : Journée d’action mondiale contre la politique anti-réfugiés du Japon « La Bataille socialiste

[…] Lettre ouverte au peuple japonais à propos de Jamal Saberi […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :