Protestations dans les parcs de Téhéran

3 04 2010

Les traditionnelles sorties dans la nature à l’occasion du 13ème jour du nouvel an iranien (vendredi 2 avril) se sont transformées en protestations et en affrontements avec les forces de répression dans plusieurs parcs de Téhéran, et ce malgré une présence massive des forces de répression dans les parcs pour empêcher toute contestation.

Ainsi, en début d’après-midi, au parc Mellat, le peuple s’est mis à scander des slogans comme « mort à Khamenei » et « Khamenei assassin, ton pouvoir est illégitime ». On rapporte également des protestations dans l’après-midi dans les parcs Danechjou et Chaghayegh avec les mêmes slogans. Ces protestations ont entraîné l’intervention des forces de répression, et on rapporte plusieurs dizaines d’arrestations.

Lire le reste de cette entrée »





Protestation à Orumieh

3 04 2010

Une foule importante s’est rassemblée vendredi 2 avril autour du lac d’Orumieh (Province de l’Azerbaïdjan Occidental) à l’occasion du 13ème jour du nouvel an iranien. La foule a commencé à chanter des slogans contre le régime, et les forces répressives sont intervenues, tirant des gaz lacrymogènes et arrêtant plusieurs manifestant(e)s.





Le site internet de France 24 inaccessible en Iran

3 04 2010

Dépêche AFP du 2 avril 2010 :

Le site internet de la chaîne publique française d’information internationale France 24 n’est plus disponible depuis le territoire iranien, a indiqué la chaîne dans un communiqué vendredi.

La chaîne déclare que « cette censure » intervient alors que ses équipes « suivent depuis le premier jour les événements entourant le mouvement d’opposition né après l’élection présidentielle de juin 2009, notamment à l’aide des réseaux sociaux et d’images amateurs transférées par Internet ».

Selon la chaîne, le site n’est plus disponible depuis jeudi soir. Il enregistre entre 20.000 et 30.000 connections uniques par mois à partir de l’Iran.





La justice allemande et le gouvernement suédois refusent les mandats d’arrêt de la République islamique d’Iran

3 04 2010

Traduction par La Bataille Socialiste, d’une dépêche publiée par Stop Terrorism le 31 mars 2010 :

Suite à la campagne « Stop Terrorism » et aux actions des amis et sympathisants du Parti Hekmatiste, le gouvernement suédois et la justice allemande ont déclaré qu’ils ne reconnaissaient pas les mandats d’arrêt délivrés par les tribunaux de la République islamique contre ses opposants politiques.

M. Weisser, président de la Cour pénale fédérale (Bundeskriminalamt), dans une lettre du 2 février 2010 à M. Saleh Saradari, l’un des militants figurant sur la liste rouge d’INTERPOL qui réside en Allemagne, a déclaré que : «suite à une décision prise par le Ministère de la Justice, il ne sera donné aucune suite contre vous à un ordre d’arrestation émis par la République islamique et INTERPOL « .

Lire le reste de cette entrée »