L’ambassade de la République Islamique occupée à La Haye

7 04 2010

Blog du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, 6 avril 2010 :


Un groupe de militants iraniens et non-iraniens ont publié une déclaration à propos de l’occupation d’une partie de l’ambassade de la République Islamique d’Iran aujourd’hui (6 avril) à La Haye (Pays-Bas). Ils ont publié leur déclaration sur internet :

Aujourd’hui nous avons occupé une partie de l’ambassade iranienne à La Haye en solidarité avec vous, peuple d’Iran, qui avez ces derniers mois été témoins d’un tel niveau de brutalité et de barbarie de vos « dirigeants » que le monde entier peut voir à quel point ils sont illégitimes.

L’agence Associated Press rapporte également que la police hollandaise a arrêté dix personnes qui sont montées sur le toit de l’ambassade et arraché le drapeau.

Communiqué du groupe de militant(e)s qui a occupé l’ambassade (disponible ici en anglais, farsi et russe) :

Aujourd’hui (6 avril 2010) Aujourd’hui nous avons occupé une partie de l’ambassade iranienne à La Haye en solidarité avec vous, peuple d’Iran, qui avez ces derniers mois été témoins d’un tel niveau de brutalité et de barbarie de vos « dirigeants » que le monde entier peut voir à quel point ils sont illégitimes.

Le monde regarde et agit. Les manifestants d’Iran sont rejoints par un nombre croissant de personnes de Stockholm à Paris, La Haye, et Berlin qui ont aussi dénoncé les crimes du régime devant les ambassades iraniennes à l’étranger.

Dans la prétendue « République Islamique », les candidats sont triés sur le volet par l’élite dirigeante, les élections sont truquées et les clercs dissidents emprisonnés ou forcés à se taire. La peur paranoïaque du régime pour les journalistes est révélatrice. Alors qu’ils interdisent les journalistes étrangers de faire d’autres reportages que deux des événements de la propagande, et qu’ils ont enfermé plus de journalistes que dans les autres pays du monde, on se demande ce qu’ils cherchent à cacher, au-delà des bien connues exécutions de masse et tortures de la dictature.

C’est peut-être le traitement des étudiants qui ont été battus et assassinés par les brutes, expulsés des écoles et interdits de voyager à l’étranger ? Ou est-ce les arrestations et exactions contre les mères en deuil pour leurs enfants qu’elles ont perdus et les autres qui interrogent sur le sort des centaines de personnes qui ont été emmenées, torturées et dont on n’a plus jamais entendues parler ?

Peut-être veulent-ils cacher les millions des richesses pétrolières qui disparaissent dans les poches de leurs gardes révolutionnaires comme récompense pour la peur dans laquelle ils maintiennent leurs citoyens pour se faire obéir ?

Vous avez heureusement montrer votre courage, votre force et votre ingéniosité. Malgré vos journalistes emprisonnés, vos journaux interdits et les réseaux téléphoniques coupés, vous avez trouvé les moyens de dire au monde leurs crimes et avez continué à protester contre leur pouvoir.

Nous sommes des iraniens et des non-iraniens qui nous dressons ensemble pour ce principe simple que c’est vous, le peuple d’Iran, pas le gouvernement, pas les religieux, et pas les Américains, qui avez le droit de déterminer votre futur et votre propre chemin vers le bonheur.

Les gens ont le droit de se regrouper, de dire ce qu’ils pensent et de choisir une religion ou aucune. Les gouvernements qui utilise la violence contre leur propre peuple comme moyen pour imposer leurs politiques, jusqu’à utiliser une police de la moralité pour imposer des dogmes religieux comme politique d’Etat, sont une triste relique de temps anciens.

Nous nous levons fermement contre les projets d’intervention des Etats-Unis et d’Israël, qui apporterait d’énormes morts et souffrances et forceraient y compris des opposants au régime à le défendre plutôt que de voir leur pays détruit. Au cas où cela « marcherait », comme en Irak, les anciennes terres d’Iran serait envahies par les bases militaires pour que les soldats et hommes d’affaires puissent satisfaire la soif des Etats-Unis pour le pétrôle, l’argent et la domination régionale.

Les tyrans ont toujours prétendu agir au nom de la justice et de la paix, que ce soit au Chili sous Pinochet, en Argentine et en Uruguay sous les généraux, en Espagne sous Franco, en Russie sous Staline, la liste des criminels qui tue et torture pour faire fonctionner leurs systèmes est longue.

Mais bientôt, un nom de plus sera rayé.

Ils n’ont aucun droit sur l’Iran et donc, encore moins, sur un bout de terre à des milliers de kilomètres qu’ils ont loué au gouvernement néerlandais. Nous l’avons occupé, et nous et d’autres le referons encore et encore, et pas seulement ici sur les marches de la porte, mais aussi à l’intérieur, jusqu’à ce que vienne le jour de fête lors de l’effondrement de la dictature.


Actions

Information

3 responses

7 04 2010
Images de l’occupation de l’ambassade d’Iran à La Haye « Révolution en Iran

[…] de l’occupation de l’ambassade d’Iran à La Haye 7 04 2010 Images de l’occupation de l’ambassade de la République Islamique le 6 avril à La Haye (Pays-Bas) […]

8 04 2010
Vidéos de l’occupation de l’ambassade iranienne à La Haye « Révolution en Iran

[…] de l’occupation de l’ambassade iranienne à La Haye 8 04 2010 Le 6 avril, le fronton de l’ambassade de la République Islamique d’Iran à La Haye (Pays-Bas) a été […]

30 08 2010

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :