1er Mai : Déclaration commune des organisations ouvrières iraniennes

28 04 2010

Déclaration commune de dix organisations ouvrières d’Iran pour le 1er Mai 2010 :

Le 1er Mai est la journée de solidarité internationale de la classe ouvrière et un jour où les ouvriers protestent partout dans le monde contre la pauvreté et l’inégalité. En ce jour, dans le monde entier, des millions de travailleurs arrêteront le travail, prendront les rues et montreront leur colère et leur dégoût face à l’annonce des nombreuses catastrophes que le capitalisme inflige à l’humanité et leurs cris pour la libération de l’oppression et de l’exploitation.

Les protestations des travailleurs contre la brutalité du capitalisme et les inégalités retentiront partout dans le monde le 1er Mai alors que l’interdiction de la célébration de cette journée est effective en Iran, et de nombreux travailleurs qui avaient organisé le 1er Mai 2009 ont été jugés, emprisonnés et condamnés à de lourdes peines. Des dirigeants et militants ouvriers croupissent en prison pour avoir défendu leurs droits humains fondamentaux.

Avec une telle effroyable absence de droits sociaux pour les travailleurs, dans conditions de trois décennies de système capitaliste en Iran après la révolution de 1979,  la réduction du salaire minimum à un quart en dessous du seuil de pauvreté et une absence de paiement régulier de ces salaires, les licenciements massifs de travailleurs et les contrats temporaires, ont imposé des conditions dignes de l’enfer à des millions de familles ouvrières. Aujourd’hui, plus que jamais, pour assurer le taux de profit du capital, des usines sont fermées et des subventions réduites, coupant ainsi les derniers fils pour la survie de millions de familles ouvrières pour remplir les poches des investisseurs.

Lire le reste de cette entrée »





« Soyez forts camarades »

28 04 2010

Farzad Kamangar, instituteur dans les couloirs de la mort, a écrit une lettre aux enseignants emprisonnés. Cette lettre a été publié par HRANA, Agence de Presse des Militants des Droits Humains.

« Soyez forts camarades »

Il était une fois une maman poisson qui avait pondu 10.000 oeufs. Seul un petit poisson noir survécu. Il vivait dans le ruisseau avec sa mère.

Un jour, le petit poisson dit à sa mère : « Je veux partir d’ici ». La mère lui demanda : « Pour aller où ? » Le petit poisson lui répondit : « Je veux partir et voir le bout du ruisseau » -1-.

Salut compagnons de cellules, salut camarades de souffrance !

Je vous connais bien : vous êtes des enseignants, des voisins des étoiles de Khavaran -2-, des camarades de classes des dizaines dont les textes ont été joints comme preuves aux dossiers judiciaires, les professeurs des étudiants dont le seul crime fut leurs pensées humaines. Je vous connais bien, vous êtes les collègues de Samad et d’Ali Khan. Et vous vous souvenez de moi aussi, pas vrai ?

C’est moi, celui qui est enchainé à la prison Evin.

Lire le reste de cette entrée »





Protestation des ouvriers d’Ahvaz Pipe

28 04 2010

Vidéo publiée le 16 avril : Protestation des ouvriers d’Ahvaz Pipes (Ahvaz). L’ouvrier qui prend la parole dit en conclusion qu’à cause de son discours il sera peut-être arrêté et emprisonné par les forces de répression de la République Islamique.