Victoire de la grève générale au Kurdistan !

14 05 2010

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran du 13 mai à propos de la grève générale au Kurdistan :

Victoire de la grève générale dans la province du Kurdistan : La révolution du peuple d’Iran contre la République Islamique avance d’un grand pas en avant !

La population de Sanadaj, Mahabad, Marivan, Bukan, Kamyaran, Miandoab, Oshnaviyeh, Nowsoud, Piranshahr, Saqez, Baneh, Divandareh, Dehgolan, Naqadeh, Sardasht, Javanroud, Ravansar, Rabt, et de toutes les autres villes, villages et district de la province du Kurdistan se sont mis en grève générale malgré toutes les menaces de la République Islamique et l’actuelle loi martiale qui y a été instaurée. La plupart des écoles et des universités, environ 80% de tous les lieux de travail et une grande partie des usines et des unités de production étaient fermés ; la République Islamique a vu que la haine du peuple contre elle est plus claire que jamais. La grève générale unitaire du peuple du Kurdistan n’était pas seulement une protestation contre l’atroce exécution dimanche dernier de cinq prisonniers politiques qui étaient chers au cœur du peuple ; ce n’était pas seulement un mouvement déterminé pour la défaite des politiques d’exécutions et de terreur du régime islamique ; mais elle a aussi fortement modifié le rapport de force en Iran contre la République Islamique et elle aura d’immenses conséquences. Ce mouvement est un important pas en avant vers la révolution du peuple pour la liberté et l’égalité et contre le régime islamique.

La grève générale du jeudi 13 mai sera reconnu comme un mouvement d’une importance historique dans la lutte du peuple du Kurdistan et de la révolution en Iran. Avec cette grève, le peuple au Kurdistan a brisé la barrière de l’intensification de la répression politique au Kurdistan et a poussé d’un pas en avant la révolution en Iran. Cela va encourager le peuple en Iran et renforcera le désespoir et le manque d’issues de la République Islamique. Non seulement le peuple de Sanadaj et de Mahabad, mais aussi le peuple de Téhéran, d’Ahvaz et d’autres villes se sent plus puissant dans sa lutte contre le régime islamique.

Ce mouvement populaire radicalisera aussi, encore plus qu’avant, la révolution en cours et va la pousser encore vers la gauche. Le Kurdistan était le bastion de la révolution de 1979 ; le Kurdistan a toujours dit « non » à la République Islamique ; l’ensemble du régime islamique a toujours été détesté par les gens au Kurdistan. Avec l’entrée dans la scène politique du peuple du Kurdistan, le fait que le mouvement en cours n’est pas un mouvement pour la « réforme » mais un mouvement pour enterrer la totalité de la République Islamique est devenu encore plus clair. « Sanandaj la rouge » et le « Kurdistan révolutionnaire » ont aussi toujours été le bastion de la gauche organisée, du libertarisme et du communisme en Iran. Le fait que cette grève fut appelée par les forces communistes, qu’elle fut soutenue par tous les mouvements politiques au Kurdistan et que la réponse à cet appel fut un si grand succès est une preuve de plus que la révolution en Iran se dirige à chacune de ses étapes toujours plus vers la gauche.

La grève générale unitaire au Kurdistan, qui fut soutenue par le peuple en Iran et qui a été accompagnée de larges et radicales manifestations d’iraniens à l’étranger contre l’exécution de cinq prisonniers politiques a mis l’accent sur le destin commun du peuple en Iran dans sa lutte pour l’émancipation. Cette grève générale fut une nouvelle représentation du slogan « Ni ethnique, ni religieux, règne humain » et elle a écrasé les efforts des nationalistes, des mouvements de droite et de la République Islamique qui cherchaient à renforcer les différences sectaires et ethniques.

Du point de vue tactique et de la forme de lutte et en ce qui concerne la révolution en cours, la grève générale au Kurdistan fut un énorme pas en avant : elle a ajouté les grèves générales comme forme de la lutte du peuple aux côtés des manifestations de masse. C’est là une tactique qui est nécessaire et efficace en ce moment pour le progrès de la révolution en cours. Sans aucun doute, le mouvement héroïque du peuple du Kurdistan aujourd’hui deviendra un exemple pour la lutte révolutionnaire partout en Iran.

Le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran salue le peuple du Kurdistan et embrasse chaleureusement toutes et tous les communistes, les libertaires et les organisations politiques qui ont contribué à cette victoire.

A bas la République Islamique !

Vive la révolution humaine pour un règne humain !

Vive la République Socialiste !

Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, 13 mai 2010


Actions

Information

4 responses

14 05 2010
miettou

Mouais c’est pas un peu démago tout ça ? Que cette grève générale ait été un succès dans le sens où elle a été très suivi je veux bien, mais la qualifier de victoire ça sent la récupération politique à plein nez, comme si l’existence même d’une grève générale pouvait être un but en soi. La GG est un moyen de lutte, ce n’est pas parce-qu’on en use que l’on parvient systématiquement à ses fins. Qui plus est, c’est un moyen très puissant et radical (si elle est auto-organisée) qui peut déboucher sur un conflit révolutionnaire. En ce cas, une victoire de la GG serait celle des révolutionnaires sur la réaction, ce qui n’est manifestement pas le cas ici.

Bien souvent les demi-succès des mouvements de contestation sont célébrés en grande pompe par ceux-là même qui tentent de se placer à leur tête et de les récupérer. Un véritable succès de la GG signifierait l’effondrement de leurs minables ambitions de bureaucrates, et c’est pour quoi ils ont tout intérêt à maintenir l’illusion de leur victoire symbolique, et n’en trouveront aucun dans l’auto-émancipation consciente et réelle du prolétariat. Je crains que le PCOI ne fasse parti de ce genre tendances, résidus d’un vieux monde qui est partout contesté. C’est du moins ce qui transparait à la lecture de leurs communiqués qui brillent par leur absence de recul et d’analyse, et qui pêchent par leur optimisme aveugle qui frise la propagande.

15 05 2010
Grève générale dans les villes kurdes « Révolution en Iran

[…] dans les villes kurdes 15 05 2010 Enfin un petit article de la presse francophone sur la grève générale au Kurdistan du 13 mai, publié le 14 mai par Le Courrier International […]

15 05 2010
Manifestation dans les rues d’Oslo « Révolution en Iran

[…] dans les rues d’Oslo 15 05 2010 Le 13 mai, en solidarité avec la grève générale au Kurdistan et pour dénoncer les cinq exécutions de prisonniers politiques, une manifestation a eu lieu au […]

16 05 2010
Appel à la grève générale mardi 18 dans les universités « Révolution en Iran

[…] en soutenant tous les appels aux protestations et en nous tenant avec le peuple du Kurdistan et sa grève générale du 13 mai, appelons à protester à nouveau contre ces crimes impardonnables et appelons, les étudiant(e)s, […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :