Halte aux crimes du régime de Téhéran

15 05 2010

Communiqué du NPA (Nouveau Parti Anti-capitaliste) du 14 mai pour dénoncer l’exécution de cinq prisonniers politiques le 9 mai à Téhéran :

Le NPA condamne fermement l’exécution, par le régime iranien, de cinq prisonniers politiques, quatre Kurdes et une femme.

Farzad Kamangar, enseignant et syndicaliste et les quatre Kurdes Mehdi Eslamian, Ali Heydarian, Farhad Vakili, Shirin Alam-Holi ont été pendus le dimanche 9 mai dans la prison d’Evin, à Téhéran. Ils étaient accusées d’« inimitié à l’égard de Dieu » et d’avoir commis des « actes terroristes ».

A l’approche du 1er anniversaire des élections présidentielles truquées qui ont permis la réélection de Mahmoud Ahmadinejad, la dictature théocratique tente vainement, par de tels crimes, de freiner le marche du peuple iranien vers la démocratie et justice sociale.

Le NPA est solidaire avec les peuples d’Iran et soutien leur lutte pour le renversement de la dictature, pour les libertés démocratiques, les revendications et les droits du monde du travail.


Actions

Information

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :