Appel à des protestations le 9 juillet dans la capitale

30 06 2010

Freedom Messenger, 29 juin 2010 :

Des graffitis continuent à être inscrits dans différentes parties de Téhéran appelant les gens à se joindre à la commémoration de l’anniversaire du soulèvement du 9 juillet 1999.

Les slogans prennent pour cible le leader suprême comme « Décourage-toi Khamenei, le 9 juillet arrive » et « Mort à Khamenei, n’oubliez pas le 9 juillet » qui ont été vus au parc Piroozi, rues Madaen et Dardasht, sur les sièges de la station de métro Lavizan, dans les allées de l’hôpital Kashani et dans les rues Khazaneh, Malek Ashtar, Salehi et Sepah Ouest.

Lire le reste de cette entrée »





2 juillet : Dénoncez partout la lapidation !

30 06 2010

Iran Solidarity, 29 juin 2010 ; appel de la Campagne pour sauver Sakine :

Protestation internationale contre la condamnation à la lapidation de Sakine Mohammadi Ashtiani !

Ceux qui sont responsables des lapidations doivent être jugés devant un tribunal international.

En réponse à la demande des enfants de Sakine Mohammadi Ashtiani, la Campagne pour Sauver Sakine appelle à protester contre cette condamnation par tous les moyens possibles.

La vie de Sakine et l’avenir de ses enfants sont en danger. Comment un enfant peut-il être témoin de la lapidation de sa propre mère puis vivre une vie normale ? Quelle est cette sauvagerie et cette barbarie qui interviennent dans la question la plus privée d’un adulte et où ensuite les juges condamnent cette personne à la mort la plus violente par lapidation ? Il faut opposer à cet acte de sauvagerie une vague internationale de quiconque a entendu ces horribles nouvelles.

Sakine Mohammadi Ashtianiest détenue à la prison de Tabriz. Ses deux demandes de grâce n’ont pas eu de réponse et sa condamnation à la lapidation a été transmise à la prison de Tabriz pour être exécutée. Le seul moyen de sauver Sakine est une intense protestation internationale.

L’appel des enfants de Sakine a déjà été traduit dans douze langues et publié sur des centaines de blogs. De nombreux sites en farsi se sont fait l’écho de cet appel et de l’interview de Maître Mohammad Mostafayi, l’avocat de Sakine. Ces 24 dernières heures, les responsables du régime islamique ont reçu 600 lettres de protestation dont les copies nous ont été adressées.

Lire le reste de cette entrée »





Action de solidarité avec les syndicalistes emprisonnés

29 06 2010

Justice for Iranian Workers, 27 juin 2010 :

Les délégués au Congrès de la CSI (Confédération Syndicale Internationale) à Vancouver (Canada) ont participé à l’action d’Amnesty International Canada et Grande Bretagne pour défendre les syndicalistes iraniens emprisonnés le 25 juin 2010.





Sauver Sakine Mohammadi Ashtiani et juger les dirigeants de la République Islamique !

29 06 2010

Message de Mina Ahadi, Comité International contre les Exécutions, 27 juin 2010 :

Dans deux semaines, le 11 juillet, nous commémorerons l’anniversaire de la lapidation de Maryam Ayubi. Et ces jours-ci nous nous efforçons de sauver Sakine Mohammadi Ashtiani de la lapidation. Maryam était, comme Sakine, une mère de deux enfants.

Les enfants de Maryam savent que lorsque leur mère, qui était emprisonnée à Evin, a entendu qu’elle serait lapidée, elle est morte de terreur. Elle a été transportée sur une civière pour que soit exécutée la peine de lapidation. C’était en 2001. Les enfants de Maryam vivent maintenant à Téhéran avec des cauchemars qui ne les laisseront jamais en paix …

En tant que secrétaire du Comité International Contre les Exécutions, j’ai écouté des enfants dont les mères ont été lapidées ces 31 dernières années de règne fasciste islamiste. Un d’entre eux était un homme de Kerman. Il m’a appelée sur mon portable et a dit « Si tu connais n’importe quel tribunal dans le monde qui accepterait ma plainte, fais-le moi savoir ». En réponse à ma question de « Quelle plainte ? », il a répondu « Ma mère a été lapidée pendant les premières années du règne de la République Islamique ».

Lire le reste de cette entrée »





Les syndicats SUD solidaires de Zeinab

29 06 2010

Dans le cadre de la campagne pour sauver Zeinab Jalalian, prisonnière politique kurde condamnée à mort et menacée d’exécution imminente, l’Union Syndicale Solidaires (syndicats SUD) a envoyé un courrier demandant au haut Commissariat des Droits Humains des Nations Unies d’intervenir en urgence pour empêcher l’assassinat de Zeinab.

Voir le courrier de l’Union Syndicale Solidaires : Zeinab Jalilian





Nouvelles de Zeinab

28 06 2010

Street Journalist, 28 juin 2010 ; si la nouvelle de l’exécution imminente de Zeinab n’est pas confirmée officiellement, tout semble montrer qu’elle est en danger :

Un rapport non-confirmé sur l’exécution imminente de la prisonnière politique kurde Zeinab (aussi retranscrit Zeynab depuis le kurde) Jalalian circule depuis ce matin.

A ce propos, Kurdish Perspective déclare que suite à la confirmation de sa condamnation à mort par la cour d’appel, son dossier a été envoyé à la branche exécutive du Tribunal Révolutionnaire.

Zeinab Jalalian, qui a été arrêtée il y a deux ans, a été condamnée accusée de coopérer avec le PKK et d’être une combattante.

Elle a été jugée sans la présence de l’avocat qu’elle avait choisi et le procès n’a duré que quelques minutes.

L’appel de Zeinab a récemment été rejeté par le tribunal et sa condamnation à mort a été confirmée et approuvée. Kurdish Perspective rapporte que son dossier pour l’exécution est prêt depuis 48 heures et qu’ils attendent la lettre de confirmation.

Lire le reste de cette entrée »





Nouvelles pressions sur les prisonniers politiques et leurs familles

28 06 2010

Article publié par HNS-Infos le 28 juin 2010 :

C’est désormais confirmé : le régime de la dictature des mollahs a interdit aux prisonniers politiques incarcérés dans la sinistre section 350 de la prison d’Evin d’avoir des contacts téléphoniques avec leurs familles, leurs proches et leurs amis plongeant les familles des détenus dans la plus grande des inquiétudes quant à leur sort.

Cette mesure contraire à tous les droits mondiaux des prisonniers intervient dans le cadre des efforts de la dictature pour augmenter les pressions et les restrictions. Elle est généralement destinée à aggraver les conditions de détention déjà intolérables. La coupure des communications depuis la prison inquiète les familles.

Lire le reste de cette entrée »