Mansour Osanloo transféré en cellule d’isolement

5 06 2010

Iran Labor Report, 1 juin 2010 :

Les Défenseurs des Droits Humains et de la Démocratie en Iran rapportent que Mansour Osanloo, dirigeant du syndicat des travailleurs de la compagnie de bus Vahed de Téhéran et banlieue, a été transféré en cellule d’isolement à la prison Gohardasht de Karaj. Mansour Osanloo a été soumis à de sévères interrogatoires ces trois derniers jours par les agents du ministère des renseignements.

Mansour Osanloo a été emmené en cellule d’isolement le 29 mai à 10 heures 30 depuis le quartier numéro 5, le quartier spécial pour les prisonniers traités à la méthadone ou atteints du VIH et de l’hépatite à la prison Gohardasht. Il est dit que ce transfert est lié à l’ouverture d’un nouveau dossier contre Mansour Osanloo l’accusant de contacts avec des membres de l’opposition en prison. Ce dossier a été ouvert en mars.

Lors d’une visite médicale par cinq docteurs en avril à Karaj, il a été déclaré que Mansour Osanloo a besoin d’un traitement adapté hors des locaux de la prison. Ces soins lui ont été refusés.





Bande de Gaza : Communiqué du PCOI

5 06 2010

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) à propos de l’attaque de navires apportant de l’aide humanitaire pour la Bande de Gaza par l’armée israélienne :

Il faut condamner les crimes du régime fasciste d’Israël contre le peuple de Gaza

L’attaque de commandos israéliens de bateaux qui transportaient des militants de la paix et de l’aide humanitaire pour le peuple de Gaza a provoqué la colère et la rage des humanistes et des progressistes dans le monde entier. Cette attaque a eu lieu dans les eaux internationales et sans aucun préavis : selon les sources entre dix et vingt personnes ont perdu la vie et plusieurs ont été blessées lors de l’attaque. C’est un crime clair et atroce qui viole non seulement les plus fondamentales règles humanitaires et civilisées, mais viole aussi ouvertement le droit international. Tout parti politique, mouvement, Etat et organisation internationale qui prétend défendre les droits humains fondamentaux doit ouvertement et fermement condamner cette attaque. Le peuple du monde et les organisations de gauche et progressistes doivent faire pression sur les gouvernements et les institutions internationales dans tous les pays pour faire pression et condamner le gouvernement israélien qui a commis à plusieurs reprises de tels crimes atroces contre le peuple palestinien. Le monde ne doit pas tolérer un tel crime.

Lire le reste de cette entrée »