Partout dans le monde, l’islamisme politique contre la liberté des femmes

18 07 2010

Dépêche AFP du 18 juillet 2010, où comment l’islam politique restreint les libertés des femmes dans la Bande de Gaza contrôlé par le Hamas :

C’est la dernière offensive en date des dirigeants de la Bande de Gaza pour tenter de faire respecter ce qu’ils considèrent être les bonnes moeurs selon l’Islam: le Hamas, au pouvoir dans l’étroit territoire palestinien, vient d’interdire aux femmes de fumer la pipe à eau dans les cafés.

L’interdiction a été annoncée samedi et dimanche par des responsables de la sécurité en civil, lors d’une descente impromptue sur le bord de mer de Gaza, zone populaire de cafés très fréquentés: les cafetiers se sont vus interdire de servir des pipes à eau à leurs clientes. Dans la grande confusion qui s’en est suivie, le gouvernement islamiste s’est empressé de préciser que seules les femmes étaient concernées, pas les clients de sexe masculin.

Les arguments avancés par les censeurs du Mouvement de la résistance islamique sont que cette pratique détruirait les mariages et serait nocive pour l’image des Palestiniens… « Il n’est pas convenable pour une femme de s’asseoir jambes croisées et de fumer en public. Cela porte atteinte à l’image des Palestiniens », juge Ihab Ghussein, porte-parole du ministère de l’Intérieur dans un communiqué diffusé dimanche.

« Nombre de femmes qui fumaient en public ont été répudiées lorsque leurs maris les ont vues ou l’ont appris », renchérit le porte-parole de la police du Hamas, Ayman Batneiji, sans aucune preuve à l’appui de cette déclaration.

A Gaza, où les distractions sont rarissimes et où l’argent manque, passer de longues heures à discuter dans les volutes parfumés d’un narguilé jusqu’au petit matin dans les cafés du bord de mer est un des principaux plaisirs qui restent au 1,5 millions d’habitants, enfermés dans leur territoire sous blocus israélien.

Même si la société très conservatrice du territoire juge inconvenant, Hamas ou pas, que les femmes fument en public, certaines d’entre elles, membres des classes moyennes ou supérieures, fument la pipe à eau ouvertement. Et même les plus conservatrices des épouses se hasardent à tirer quelques bouffées discrètes du narguilé de leur mari.

« C’est idiot », grogne Haya Ahmed, comptable de 29 ans. « Nous ne fumons pas dans la rue, mais dans des établissements où seules quelques rares personnes entrent ». Et de juger que l’interdiction aurait un effet contraire, poussant les jeunes femmes rebelles à fumer le narguilé par défi.

Selon Ayman Abou Khair, représentant du syndicat des cafés-restaurants de Gaza, la mesure risque en outre de faire perdre 10% de ses revenus à la profession, dans un territoire en pleine déconfiture économique.

La société gazaouie, bien que très traditionnelle, rechigne face aux efforts du Hamas à lui imposer de nouvelles restrictions sous couvert d’Islam. Et le Mouvement a par le passé reculé face à la résistance de la population: l’interdiction faite aux hommes de travailler chez les coiffeurs pour dames n’a jamais été appliquée. L’ordre donné aux avocates de couvrir leurs cheveux avant d’entrer dans la salle du tribunal est discrètement passée à la trappe.

En revanche, le Hamas a imposé avec succès l’interdiction pour les femmes de conduire des motos. Il a ordonné aux enseignants de pousser les adolescentes à se voiler et à porter des vêtements longs et flottants. Et a interdit aux étrangers de faire entrer de l’alcool dans le territoire.

Reste que pour Haya Ahmed, c’est encore un petit espace de liberté qui disparaît: je fumais en public, en présence de ma famille. Maintenant, je ne fumerai qu’à la maison ».


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :