Confirmation de la peine de mort de Jafar Kazemi

30 07 2010

HRA, 29 juillet 2010 :

Une cour d’appel a confirmé la condamnation à mort à l’encontre de Jafar Kazemi. Cette peine a été confirmée par la branche numéro 36 de la cour d’appel présidé par Hojatoleslam Zargari.

Maître Ghanavi, son avocate, a indiqué à un site de défense des droits humains que son client a passé de longs moments en cellule d’isolement.

Jafar Kazemi, lithographe pour livres et brochures à l’université Amir Kabir, a été arrêté le 18 septembre 2009 Place Haft-e Tir et emmené en cellule d’isolement à la section 209 pendant soixante-dix jours avant d’être transféré à la section 350 de la prison Evin. Il avait déjà été emprisonné entre 1981 et 1989.

Rudabeh Akbari, la femme de Jafar Kazemi, a écrit au secrétaire général des Nations Unies pour lui demander d’agir pour empêcher l’exécution de son mari. Il avait été d’abord été condamné par la branche 28 du Tribunal Révolutionnaire.

Maître Ghanavi a déclaré que son client a été condamné pour « mohareb » et « guerre contre dieu » pour de supposés liens avec l’organisation Moujahdin e Khalq. Monsieur Kazemi a refusé cette accusation lors des interrogatoires.

Selon son avocate, les docteurs chiites considèrent que l’accusation de « mohareb » est dirigée à l’encontre de ceux qui ont mené une révolte armée contre le gouvernement. Maître Ghavani explique que ce n’est pas le cas de son client. On dit qu’il a participé à des rassemblements post-électoraux et a chanté des slogans, mais son avocate dit que l’accusation de « mohareb » n’est pas fondée.

Nasim Ghanavia déclaré que l’appel n’a jamais été considéré sérieusement et que l’accusation de « mohareb » n’a jamais été remise en cause par la cour. Son dossier a maintenant été envoyé pour l’application de la peine et il n’y a plus de voie légale pour sauver la vie de Jafar Kazemi.


Actions

Information

3 responses

30 07 2010
André Sivrissarian

Si on exécute sans preuve…J’espère que le doute profitera à l’accusé et qu’il bénéficiera d’un nouveau procès plus tard.
Tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir.

2 08 2010
Six prisonniers politiques menacés d’exécution « Révolution en Iran

[…] Nasim Ghanvi a annoncé que le régime iranien avait confirmé la condamnation à mort de Jafar Kazemi, un autre manifestant de l’année […]

2 08 2010
Jafar Kazemi en danger d’exécution imminente « Révolution en Iran

[…] Kazemi a été condamné à mort ; l’appel a été rejeté par la Cour Suprême et il est maintenant menacé d’être […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :