Le procureur de Tabriz demande l’exécution de Sakineh

5 08 2010

Comité International contre la Lapidation, 4 août 2010 :

Lors de l’audience d’aujourd’hui concernant le dossier de Madame Ashitiani à la Cours Suprême de Téhéran, Davoudi, chef de la 9ème division, a rejeté la réouverture du procès et a au contraire étudié la demande du procureur Hossain Nobach d’exécuter Madame Ashtiani. Son dossier a depuis été transféré au secrétaire du procureur général Saeed Mortazavi.

La Cour Suprême peut soit confirmer l’exécution de Madame Ashtiani soit revoir le dossier la semaine prochaine.

Les enfants et les proches de Sakineh Ashtiani sont très inquiets de ces dernières nouvelles. Hossain Nobacht a parlé publiquement de la demande d’exécution de Madame Ashtiani et attend la confirmation du chef de l’institution judiciaire depuis dix jours.

Mina Ahadi, de la Campagne Internationale Contre la Lapidation, a déclaré : « Le régime islamique a envoyé un message politique. Malgré les nombreuses protestations et l’inquiétude internationale pour Madame Ashtiani, le régime islamique continue sa terreur contre le peuple et en particulier contre les femmes en Iran. Mettre l’avenir de Madame Ashtiani entre les mains de Saeed Mortazavi est un très mauvais signe. Ils préparent l’exécution de Madame Ashtiani. Voilà un signe très clair sur ce qu’est la « justice » en Iran, qui n’a rien à voir avec la justice mais est un outil politique d’oppression et d’auto-protection du régime islamique. »

Une confirmation de l’ordre d’exécution de Madame Ashtiani peut signifier qu’elle peut être très vite exécutée. La Campagne Internationale Contre la Lapidation appelle toutes les organisations des droits humains, les gouvernements et les individus du monde entier a continuer à faire pression sur le régime islamique jusqu’à ce que Madame Ashtiani soit libre.

Comité International Contre la Lapidation, Comité International contre les Exécutions, 4 août 2010

1. Pour tout contact :
Mina Ahadi
Email: minaahadi@aol.com
Tel: 0049 (0) 1775692413

2. Une note à propos de Saeed Mortazavi, secrétaire du procureur général d’Iran. Il a été accusé de la torture et du meurtre en détention de la photographe irano-canadienne Zahra Kazemi par le gouvernement canadien. dans un rapport en Iran de 2010, il a été nommé comme l’homme responsable des exactions sur des dizaines de prisonniers et la mort de trois prisonniers politiques au centre de détention de Kahrizak en 2009. Il est appelé « le tortionnaire d’Iran » par plusieurs observateurs.

Une pétition pour la libération de Sakineh peut être signée à cette adresse.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :