Trois prisonniers politiques en grève de la faim et de la soif

5 08 2010

Street Journalist, 5 août 2010 :

RAHANA : Bahman Ahmadi-Amouei et Keyvon Samini, journalistes emprisonnés, et Majid Tavakoli, militant étudiant, sont les trois personnes qui sont en grève de la faim sèche depuis dix jours. Les autres quatorze prisonniers continuent à boire pendant leur grève de la faim.

Selon Kaleme, Bahman Ahmadi-Amouei et Keyvon Samimi ont été au moins une fois transférés à la clinique d’Evin. Les familles des prisonniers politiques en grève de la faim sont très inquiètes pour eux et en particulier pour la santé des trois prisonniers en grève de la faim et de la soif.

Dix-sept prisonniers politiques ont commencé une grève de la faim il y a dix jours. Ils ont commencé cette grève après avoir été transférés en cellules d’isolement pour avoir protesté contre les mauvaises conditions de détention dans la section 350 de la prison et le comportement des autorités de la prison.

Leurs familles se sont adressées aux autorités judiciaires mais n’ont reçu aucune réponse. Elles ont demandé au procureur de Téhéran de prendre en compte leurs demandes et de les transférer à la section générale de la prison.

Les prisonniers en grève de la faim demande l’adéquation des règles de la prison avec le respect des droits des prisonniers, des sanctions contre les autorités pénitentiaires qui violent les lois, la libération immédiate et inconditionnelle du photographe de presse Babak Bordbar, l’augmentation de la durée des conversations téléphoniques autorisées, des possibilités d’hygiène et de soin pour tous les détenus et l’application totale des lois concernant les droits des prisonniers.

Ali Mahili, étudiant et membre de Advar-e Tahkim (Bureau pour la Consolidation de l’Unité), Hossein Nourinejad, journaliste, militant étudiant, Ali Parviz, militant étudiant, Hamidreza Mohammadi, militant politique, Jafar Eghdami, militant des droits civiques, Babak Bordbar, photographe de presse, Zia Nabavi, étudiant privé d’éducation, Koohyar Goodarzi, blogueur et militant des droits humains, Majid Dorri, militant étudiant,  Gholam Hossein Arshi, Mohammad Hossein Sohrabi-Rad et Peyman Karimi-Azad sont les autres prisonniers politiques qui ont été transférés en cellule d’isolement et se sont mis en grève de la faim il y a dix jours.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :