Mohammad Mostafai est en Norvège

9 08 2010

Dépêche AFP du 8 août 2010 :

L’avocat d’une Iranienne condamnée à mort par lapidation, contre lequel les autorités iraniennes avaient émis un mandat d’arrêt, a trouvé refuge en Norvège, a annoncé dimanche le ministre norvégien des Affaires étrangères, Jonas Gahr Stoere.

« Je suis très heureux que l’avocat défenseur des droits de l’homme Mohammad Mostafai soit à présent en sécurité en Norvège », a déclaré le ministre dans un communiqué, appelant Téhéran à « respecter les droits de l’homme ».

Militant des droits de l’Homme, M. Mostafai défendait Sakineh Mohammadi-Ashtiani, une femme de 43 ans condamnée à mort après avoir été jugée coupable d’adultère par un tribunal iranien.

La sentence de lapidation, qui a suscité de nombreuses condamnations dans le monde occidental, a été temporairement suspendue par le chef de la Justice, Sadeq Larijani.

Un mandat d’arrêt a été émis fin juillet à l’encontre de l’avocat, qui est arrivé samedi soir en Norvège après être passé par la Turquie.

Le 4 août, le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) avait annoncé que Me Mostafai, dont on était sans nouvelles depuis douze jours, se trouvait en Turquie.

Me Mostafai compte déposer une demande d’asile en Norvège.

« Depuis que les autorités norvégiennes ont appris que Mostafai avait fui en Turquie, la Norvège, comme de nombreux autres pays, s’est souciée de ce qu’il soit protégé et ne retourne pas en Iran », a ajouté M. Stoere.

Le ministre a jugé « regrettable que la pression exercée sur de courageux avocats comme Mustafai soit telle qu’ils soient incités à fuir ».

Ces juristes accomplissent « un travail très important en Iran », a-t-il estimé, appelant les autorités iraniennes à « respecter les droits de l’homme et à remplir leurs obligations internationales ».

La Norvège s’est engagée à « soutenir les défenseurs des droits de l’homme en Iran et continuera à le faire », a-t-il souligné.

Le gouvernement a convoqué en juillet l’ambassadeur iranien à Oslo pour protester contre la condamnation à la lapidation de Mme Mohammadi-Ashtiani et la condamnation à mort d’un homme reconnu coupable de meurtre lorsqu’il était un mineur.


Actions

Information

One response

9 08 2010
Terreur judiciaire en roue libre « Révolution en Iran

[…] Hamidi et Ashitani ont le même avocat: Mohammed Mostafei. Or ce dernier est arrivé ce weekend en Norvège, où il a obtenu le statut de réfugié, après avoir fui en Turquie. L’avocat, qui […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :