Torturée, Sakineh fait des « aveux » à la télévision

12 08 2010

Article du Gardian, 12 août 2010 :

La femme iranienne, dont la condamnation à mort par lapidation a provoqué une indignation internationale, est menacée d’exécution imminente après avoir été montré dans une émission de la télévision d’Etat la nuit dernière où elle a avoué l’adultère et sa participation à un meurtre.

Parlant, d’une voix tremblante, dans sa langue maternelle azérie, que l’on pouvait entendre derrière la traduction en voix off, Sakineh Mohammadi Astiani a dit au journaliste qu’elle serait complice du meurtre de son mari et qu’elle aurait eu une relation extra-conjugale avec le cousin de son mari. Son avocat a déclaré la nuit dernière au Gardian que sa cliente, une mère de deux enfants âgée de 43 ans, avait été torturée pendant deux jours avant que l’interview ne soit enregistrée dans la prison de Tabriz où elle est détenue depuis quatre ans.

« Elle a été violemment battue et torturée jusqu’à ce qu’elle accepte d’apparaître devant la caméra. Sajad, son fils de 22 ans, et Saeedeh, sa fille de 17 ans, sont complétement traumatisés après la vue de cette émission », dit Houtan Kian (NdT : le nouvel avocat de Sakineh).

Il a ajouté craindre maintenant que les autorités iraniennes appliquent rapidement la peine de mort, que l’on dit avoir été commuée en pendaison le mois dernier après l’indignation internationale. Initialement condamnée pour « relations sexuelles illicites hors du mariage », certains responsables iraniens ont pourtant déclaré qu’elle aurait aussi été déclarée coupable du meurtre de son mari et devait toujours subir la mort par lapidation.

L’interview a été diffusée dans une émission appelée « 20:30 », un jour après que Hillary Clinton, secrétaire d’Etat des USA, est appelé Téhéran à honorer ses obligations des traités sur les droits des citoyens et de mettre fin aux exécutions.

Les observateur pensent qu’un des signes qu’elle parlait sous la contrainte, c’est qu’elle a blâmé les médias occidentaux d’intervenir dans sa vie privée lors de l’interview.

Lors d’une interview la semaine dernière via un intermédiaire au Gardian, Mohammadi Ashtiani avait accusé les autorités iraniennes de mentir à propos des accusations contre elle pour semer la confusion dans les médias afin de préparer son exécution secrète. « J’ai été déclarée coupable d’adultère et acquitté du meurtre » avait-elle dit.

Amnesty International condamne  la « soit-disante confession » et déclare que l’indépendance de la justice iranienne a « volé en éclats » avec cette émission. « Cela fait de tout le système judiciaire en Iran une farce » a dit Drewery Dyke de l’équipe d’Amnesty International. « L’Iran invente des crimes… c’est une pratique inacceptable qui va à l’encontre de la justice ».

Mina Ahadi, du Comité International Contre la Lapidation (ICAS) déclare : « Ce n’est pas la première fois que l’Iran place une victime innocente dans un programme télévisé puis la tue sur la base des ses aveux forcés ; cela s’est passé de nombreuses fois dans la première décennie de la République Islamique ».

La télévision d’Etat iranienne a suggéré que l’attention internationale pour Mohammadi Ashtiani était de la « propagande occidentale » dans le but de forcer l’Iran a libéré les trois alpinistes américains qui ont été arrêtés l’année dernière.

Pour participer à la campagne pour sauver Sakineh, vous pouvez :


Actions

Information

3 responses

12 08 2010
13 08 2010
Sakineh Mohammadi Ashtiani, exécution imminente ? « Révolution en Iran

[…] qu’elle accepte de comparaître devant la caméra», a-t-il tempêté dans les colonnes du «Guardian». Même son de cloche du côté de son autre avocat exilé en Norvège, le désormais célèbre Me […]

13 08 2010
En Iran, les aveux télévisés mènent souvent à la potence « Révolution en Iran

[…] soir, Sakineh Ashtiani est apparue dans une émission politique sur la première chaîne de IRIB, la télévision […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :