Qu’est-ce que la lapidation et qui est lapidée ?

22 08 2010

Dans la lapidation (“Rajam” en arabe), on fait porter à l’accusée une chemise blanche et elle est enterrée dans un trou, pour les hommes jusqu’à la taille et pour les femmes jusqu’à la poitrine, puis torturée jusqu’à la mort à coups de pierres.

Les pierres ne doivent pas être trop grandes pour ne pas tuer rapidement la victime, mais pas trop petites non plus. Le but est de tuer lentement la personne avec le plus de douleur possible.

Lors de la lapidation, si l’homme ou la femme arrive à sortir du trou, la victime est libre de partir.

La République Islamique d’Iran base son système judiciaire sur la loi islamique qui stipule qu’avoir des relations sexuelles hors du mariage est passible de la peine de mort.

Lire le reste de cette entrée »





Pour Sakineh à Besançon

22 08 2010

Pour appeler au rassemblement du 28 août contre la lapidation dans le cadre de la journée « 100 villes contre la lapidation », des militants du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran et de l’Initiative communiste-Ouvrière ont fait une table d’information le 20 août à Besançon. De nombreuses personnes se sont arrêtées pour signer la pétition contre les exécutions et discuter de questions comme la peine de mort, la répression et la libération des femmes en Iran et dans le monde.

Après plus d’une heure et demi de présence, une provocation d’un réactionnaire islamiste a amené à une confrontation physique. L’intervention d’habitants du quartier a permis de calmer le jeux, même si deux camarades ont été légèrement blessés.

Lire le reste de cette entrée »





Sakineh : Communiqués du PCF et du NPA

22 08 2010

Communiqué du Parti Communiste Français et du Nouveau Parti Anti-capitaliste pour appeler à rejoindre la campagne de solidarité internationale avec Sakineh et contre la lapidation.

Accusée d’avoir eu une relation en-dehors de son mariage, Sakineh Mohamadi-Asthiani a été condamnée à mort et risque la lapidation. Le NPA tient à exprimer sa profonde révolte devant la barbarie d’un tel châtiment qui traduit l’existence d’une chappe de plomb religieuse intégriste sur la société iranienne et s’exerçant notamment à l’égard des femmes. Personne ne sera dupe des « aveux » publics qui lui ont été extorqués, quant à sa complicité dans le meutre de son mari. Aussi, le NPA se joint à la campagne internationale qui a été lancée pour sauver Sakineh Mohamadi-Asthiani de la lapidation ou de tout autre forme de mise à mort.

17 août 2010.

Lire le reste de cette entrée »





Sakineh toujours sous pression en prison

22 08 2010

Communiqué du Comité International contre la Lapidation, 20 août 2010 :

Selon les informations reçues par le Communiqué International contre la Lapidation, Madame Ashtiani est toujours sous pression en prison. On parle de nouvelles accusations portées contre elles pour de prétendus contacts avec les médias étrangers et la campagne pour la sauver. Selon d’autres informations, le rendez-vous entre Hootan Kian avec sa cliente Madame Ashtiani : le rendez-vous n’a pu duré que cinq minutes, en présence de plusieurs membres de l’équipe de la prison qui écoutaient la conversation, et a été enregistré par une caméra de surveillance alors que les mains et les pieds étaient attachés.

La rencontre entre Sakineh et ses enfants jeudi a été aussi brève et elle inquiète et apeurée. Il semble que Sakineh prend des médicaments qui la rende endormie, confuse et en état de faiblesse. Ses enfants sont inquiets qu’il y ait quelque chose qui la terrifie. La famille de madame Ashtiani est très inquiète et soucieuse qu’elle soit très bientôt exécutée.

L’audience qui était prévue samedi a été repoussée le mercredi 25 août malgré tous les documents supplémentaires qui avaient été demandés par le tribunal de Téhéran et qui ont été envoyés.

Selon des sources, l’appartement de Hootan Kian, l’avocat de Madame Ashtiani, a été perquisitionné par les services secrets du régime islamique.

Lire le reste de cette entrée »