Nouvelle suspension de peine pour Sakineh

28 08 2010

TSR, 28 août 2010 :

Les autorités iraniennes sont toujours déterminées à exécuter une femme de 43 ans, condamnée à la lapidation pour adultère et meurtre, mais grâce à l’attention de l’Occident, la peine est désormais suspendue. L’un des avocat d Sakineh Mohammadi-Ashitan a appelé la communauté internationale à continuer faire pression sur l’Iran. Pour Amnesty International Suisse, l’actuel « examen » annoncé par Téhéran montre que la mobilisation est utile. Des manifestations étaient organisées samedi dans 100 villes du monde comme à Paris où 300 personnes étaient réunies sur le parvis des droits de l’homme.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :