La République Islamique met en scène l’exécution de Sakineh

30 08 2010

Communiqué de presse du Comité International Contre la Lapidation du 29 août qui complète l’information publiée hier :


Le 28 août, en lien avec les protestations mondiales contre la lapidation et les exécutions qui ont eu lieu dans au moins 111 villes dans le monde, les autorités de la prison de Tabriz ont informé Sakineh qu’elle allait être exécutée le 29 août à l’aube. On lui a dit qu’elle pouvait écrire si elle le souhaitait. Sakineh s’est mise à pleurer et à écrit son testament. Elle a attendu toute la nuit. Elle attendait que les gardiens l’emmène sur le lieu de l’exécution. Les amies de Sakineh en prison lui ont témoigné leur profonde souffrance et ont tenté de la réconforter et de la calmer. Cependant, jusqu’à midi le 29 août, il n’y avait aucune nouvelle de l’application de la peine. Il semble que la République Islamique, alors sous immense pression internationale, voulait donner l’impression qu’elle ne s’inclinerait pas devant l’opinion publique internationale.

Le Comité International Contre la Lapidation et le Comité International Contre les Exécution condamnent fermement un tel comportement odieux et criminel du régime islamique vis-à-vis de prisonniers condamnés à mort. Cette fausse préparation d’une exécution est un indicateur de l’absence de droits humains des détenus. Pendant des années, le régime a menacé des prisonniers avec des exécutions pour les intimider et les torturer psychologiquement. Azar Bagheri est une jeune fille qui est emprisonnées depuis quatre ans dans l’attente de son exécution par lapidation. Elle avait 15 ans lorsqu’elle a été accusée d’adultère. Elle a dû subir deux fois de fausses lapidations, enveloppée dans un linceul et enterrée pour préparer la lapidation, puis libérée. L’ampleur des atrocités du régime n’a pas de limite.  L’opposition du peuple iranien et du peuple du monde est le seul moyen pour faire reculer ce régime et finalement libérer le peuple iranien et toute l’humanité du régime islamique.

Le Comité International Contre la Lapidation et le Comité International Contre les Exécutions continuera la campagne pour libérer Sakineh et les autres détenu(e)s condamné(e)s à mort et à la lapidation. De là, nous encourageons le monde à participer activement à cette lutte.

Comité International Contre la Lapidation – International Committee against Stoning (ICAS)
Comité International Contre les Exécutions – International Committee against Execution ICAE)
29 août 2010

Porte-parole : Mina Ahadi – Contacts: 0049-177-569-2413


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :