Le 28 août à Narbonne

30 08 2010

Le 28 août, dans le cadre de la journée mondiale « 100 villes contre la lapidation », une table d’information où pouvait aussi être signées des pétitions contre l’exécution de la prisonnière politique Zeinab Jalalian (prisonnière politique kurde condamnée à mort pour « mohareb ») a été tenue de 11 heures à 19 heures à Narbonne, petite ville de 50.000 habitant(e)s dans le sud de la France.

Quelques photos :

Article publié par « Le Midi Libre » le 29 août 2010 :

Chaque année, des femmes meurent lapidées dans des pays appliquant la loi islamique.

La croyance en une cause vous ferait déplacer des montagnes. Monique Louicellier en sait quelque chose. Féministe convaincue, la Gruissanaise milite depuis toujours pour le droit des femmes.

En contact avec la dissidente iranienne Ann Pak, elle a toujours dénoncé la condition féminine dans les pays appliquant la loi islamique. Alors quand elle a appris, sur internet, qu’une journée mondiale de mobilisation contre la lapidation tentait de voir le jour, Monique Louicellier n’a pas hésité : Narbonne devait être l’une des 100 villes relais de cette cause.

Seule avec ses moyens, elle a frappé à la porte de différentes associations. « Femmes solidaires » lui a apporté son soutien, ainsi que « Ni putes ni soumises ». Monique a alors obtenu l’autorisation de monter un petit stand sur le parvis de la médiathèque…

Loin du monde, malheureusement, drainé par le Festival Trenet.

Hier matin, c’est en bus que la féministe est partie de Gruissan, banderoles, ruban adhésif et pancartes sous le bras. Toute la journée, elle a fait signer une pétition aux quelques passants qui traversaient les Trois-Ponts, dans l’espoir de faire annuler l’exécution de Zeinab Jalalian, prisonnière politique en Iran.

« Contre les sanctions de guerre et de blocus économique car c’est le peuple qui en est victime », Monique Louicellier milite pour « l’isolement politique, la fermeture des ambassades, le gel des avoirs, l’expulsion de la commission du statut de la femme, du bureau international du travail et de l’Unicef » , qui, selon elle, aurait plus d’impact sur les pays pratiquant la torture.


Actions

Information

One response

5 09 2010
« 100 villes dans le monde contre la lapidation » « Révolution en Iran

[…] où 200 personnes étaient présentes, à Besançon (une centaine de participants), mais aussi à Narbonne, Poitiers, Montpellier, Toulouse et Le Mans sans oublier un rassemblement d’une centaine de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :