Shiva Nazar Ahari risque la peine de mort

31 08 2010

Article de l’Humanité, 30 août 2010 :

Cette militante associative et défenseure des droits humains a été arrêtée pour la première fois en 2004. Elle est accusée d’être en « guerre contre Dieu ».

Shiva Nazar Ahari, journaliste, militante des droits de l’homme, est menacée d’exécution en Iran. Elle a vingt-six ans, elle est née sept ans après la révolution. Une révolution à laquelle son père avait pris part, plein d’espoir, aux côtés de millions d’autres Iraniens… Shiva veut changer la société par un travail méthodique et associatif. Elle a participé à la création de plusieurs associations, comités de défense des droits de l’homme, et de protection des enfants et des femmes. Elle est l’une des militantes les plus actives de la campagne « Un million de signatures » contre la discrimination « légalisée » en République islamique contre les femmes.

Les initiateurs de cette campagne, dont Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix, ont tenté de miser sur une évolution des mœurs et des lois avec l’aide de l’aile réformatrice du régime. Mais, depuis l’élection de Mahmoud Ahmadinejad, ce sont les gardiens de la révolution et leurs soutiens parmi le clergé qui prennent toutes les décisions importantes en matière politique, judiciaire et législative. La campagne de signatures de la pétition est interdite et les militants sont emprisonnés.

Shiva est arrêtée pour la première fois lors d’une manifestation devant les locaux de la représentation de l’ONU à Téhéran, en août 2004. Libérée sous caution après cent jours de détention, elle est à nouveau arrêtée en décembre 2009 et mise en cellule d’isolement pendant plusieurs mois.

Mohammad Sharif, l’un des avocats de Shiva qui a pu avoir accès à son dossier, a annoncé que le chef d’accusation enregistré est le « mohareb » (la « guerre contre Dieu »). Le procès est prévu le 4 septembre. Seule une grande campagne internationale peut sauver Shiva du sort que lui réservent les hommes du pouvoir iranien, autoproclamés « les ombres de Dieu ».


Actions

Information

2 responses

31 08 2010
André Sivrissarian

La Charia est un ensemble de croyances qu’il faut dépasser pour aller vers la vie et la Lumière de la Vérité.Il faut se libérer des dogmes au profit de l’intelligence et du partage.
La Liberté de la Presse fait partie de l’échange et de la réflexion entre tous et chacun et chacune doit avoir sa part d’information
La lapidation et l’instrument du paroxysme de l’horreur les pendaisons les disparitions les arrestations de journalistes d’avocats et les pressions sur les familles ne peuvent que mettre un pays au banc des Nations.
C’est pourquoi l’Iran dans l’intérêt du peuple Iranien doit cesser ces pratiques d’un autre âge et renoncer à l’obscurantisme pour une Liberté nécessaire à l’épanouissement de l’Homme.
J’aime ce grand pays son peuple son Histoire,cet ombre sur la Lumière doit cesser de nuire.

5 09 2010
michele gerbaud

La démonstration d’André est parfaite, je la suis entièrement, je combats l’obscurentisme depuis bien longtemps et suis solidaire de tous ceux qui défendent la liberté de la presse, et dénoncent les manières archaïques de gouverner, vivre sa religion et de l’appliquer aux dépends souvent des femmes soumises par tradition. André a tout dit, merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :