Sakineh condamnée à 99 coups de fouet supplémentaires

4 09 2010

Article publié par le blog Dentelles et Tchador le 4 septembre 2010 :

Je viens d’apprendre par Sajjad Mohammadi Ashtiani, fils de Sakineh Mohammadi Ashtiani, Iranienne de 43 ans condamnée à la lapidation pour adultère, que sa mère venait d’être condamnée par les autorités iraniennes à 99 coups de fouet supplémentaires pour avoir propagé la « corruption et l’indécence » en raison de la publication d’une photo d’elle sans foulard dans le quotidien Times de Londres du 28 août dernier.

« C’est l’avocat de ma mère, Houtan Kian, qui l’a appris hier de détenues de la prison qui venaient d’être libérées », explique depuis la ville de Tabriz (Nord-ouest de l’Iran), Sajjad Mohammadi Ashtiani. « Il a ensuite pris contact avec le juge indépendant de la prison, qui a confirmé la peine ».

Le quotidien britannique Times a publié le 28 août dernier la photo d’une femme sans foulard qu’il a affirmé être Mme Ashtiani.

« Cette photo était en fait celle d’une autre femme, Susan Hejrat, activiste politique iranienne vivant en Suède », explique depuis Cologne (Allemagne) Mina Ahadi, présidente du Comité international contre la lapidation et les exécutions. « Dès que nous avons été mis au courant de la publication de cette photo par le London Times, puis par la suite par le quotidien suédois Aftonbladet, nous avons informé les quotidiens en question que la photo n’était pas celle de Sakineh Mohammadi Ashtiani ».

Lire le reste de cette entrée »





Shiva Nazar-Ahari menacée de la peine de mort

4 09 2010

Dépêche AFP, 4 septembre 2010 :

Une journaliste et militante des droits de l’Homme iranienne emprisonnée depuis décembre a été accusée lors de son procès samedi d’être « ennemie de Dieu », charge passible de la peine de mort selon la loi islamique en vigueur en Iran, a indiqué son avocat.

Shiva Nazar-Ahari, 26 ans, « a été jugée sous l’accusation de « moharebeh » (ennemi de Dieu), conspiration contre la sécurité nationale, propagande contre le régime, et trouble de l’ordre public », selon Me Mohammad Sharif cité par l’agence Ilna.

L’audience de samedi était la dernière avant le verdict, a précisé Me Sharif en affirmant n’être « pas pessimiste » sur l’issue du procès.

Lire le reste de cette entrée »