Creation du blog soliran paris

11 09 2010

Soliran Paris, 8 septembre 2010 :

Pour tout contact : nomore@riseup.net

Depuis le 12 juin 2009 date des élections où Ahmadinejad est repassé au pouvoir, nous somme une petite poignée d’internautes français et iraniens a suivre le soulèvement populaire qui a suivi les élections contestées de l’année dernière de manifestations en émeutes, le peuple iranien subi depuis juin 2009 une des plus féroce répression de son histoire, répression qui dure depuis plus de 30 ans et les débuts de la révolution confisquée de 1979 qui chassa le Shah et le clan Pahlavi et qui a l’aide des oligarchies internationales et des impérialistes occidentaux aida a instaurer la dictature théocratique féodale et fasciste de Khomeini et des mollahs.

Pourtant malgré cela depuis juin 2009 malgré la répression, les meurtres les viols et les tortures dans les prisons, les exécutions sommaires de prisonniers politiques, les meurtres de Neda et Elmaz , les menaces de condamnations a mort contre Sakineh et Shiva et des dizaines d’autres camarades iraniennes, malgré des milliers d’arrestations et d’emprisonnement arbitraires de camarades et d’ami-es iraniens le peuple continue de résister a ses oppresseurs.

Lire le reste de cette entrée »





Mina Ahadi à propos de Sakineh

11 09 2010

Mina Ahadi, porte-parole et fondatrice du Comité International Contre la Lapidation, parle de Sakineh Mohammadi Ashtiani, femme iranienne condamnée và mort par lapidation. La Campagne Internationale Contre la Lapidation a commencé la campagne il y a trois ans, quand Mina Ahadi a été contactée par Sajjad, le fils de Madame Ashtiani.

Interview en allemand, sous-titrée en anglais :





La supression des subventions : nouvelle attaque contre les familles ouvrières

11 09 2010

Qu’ils se proclament « islamiste » ou « démocratique », que ce soit en Occident ou au Moyen-Orient, les Etats en place sont avant tout des Etats bourgeois, c’est à dire des instruments d’oppression entre les mains de la classe capitaliste contre la classe ouvrière. Et partout dans le monde, n’importe quel travailleur salarié peut constater une même politique de la part de « son » gouvernement, les attaques contre le niveau de vie des travailleuses et des travailleurs.

En Iran, une nouvelle attaque anti-ouvrière est le projet de suppression des subventions sur les produits de premières nécessités comme l’alimentation, l’essence, le fioul… Comme l’indique une dépêche AFP datée du 1 septembre :

Khamenei a demandé au gouvernement « d’appliquer avec sérieux (…) le plan pour la suppression des subventions », lors d’une rencontre dimanche soir avec le président Mahmoud Ahmadinejad et le gouvernement, a indiqué l’agence officielle IRNA.

Le gouvernement a prévu de commencer à appliquer, à partir de fin septembre, son projet de suppression progressive des subventions à l’énergie et aux produits de première nécessité, qui coûteraient, selon les estimations officielles, quelque 100 milliards de dollars par an au budget de l’Etat.

Lire le reste de cette entrée »