Besançon : Rassemblement contre la lapidation le 18 septembre

18 09 2010

Iran Solidarité Besançon, 18 septembre :

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées le 18 septembre Place du 8 septembre à Besançon pour dénoncer les exécutions et la lapidation en Iran comme dans le monde entier, demander la libération immédiate et inconditionnelle de Sakineh et réclamer l’égalité totale entre les femmes et les hommes. Appelé par Iran-Solidarité Besançon, ce rassemblement était également soutenu par lees Alternatifs, la CGT-ADDSEA, la Fédération Anarchiste, la FSU, Initiative Communiste-Ouvrière, le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, et SUD Santé-Social.

Des pétitions contre les exécutions et la lapidation ont été signées par les passants récoltant en tout 431 signatures.

Lire le reste de cette entrée »





Shiva Nazar Ahari condamnée au fouet

18 09 2010

JDD le18 septembre 2010 :

Shiva Nazar Ahari, militante iranienne des droits de l’homme, a été condamnée samedi à six ans de prison pour complot contre l’Etat, propagande contre le pouvoir et « moharebe » (guerre contre Dieu), un crime passible de la peine de mort, selon la charia. La jeune femme a par ailleurs, selon son avocat, été condamnée à une amende de 400 dollars ou à 74 coups de fouet. L’avocat a dit vouloir faire appel. Shiva Nazar Ahari avait été arrêtée en décembre alors qu’elle allait aux funérailles de l’ayatollah Ali Montazeri, mentor spirituel du mouvement d’opposition à la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad, en juin.





Si c’est un ayatollah qui le dit

18 09 2010

Extrait d’un article de « L’Orient le Jour » (18 septembre) à propos de la suppressions des subventions, nouvelle attaque anti-ouvrière préparée par la République Islamique :

Les Iraniens doivent s’attendre à des temps difficiles quand seront supprimées les subventions sur l’alimentation et l’essence, a déclaré hier un responsable religieux, contredisant les propos du président Mahmoud Ahmadinejad. « Une période de semi-abstinence nous attend », a déclaré l’ayatollah Ahmad Jannati, un proche du président, lors des prières du vendredi à Téhéran. « Le gouvernement devrait s’atteler à minimiser les tensions et les conséquences négatives pour les populations pauvres. »

Lire le reste de cette entrée »





Les enfants de Sakineh lancent un appel en faveur de leur mère

18 09 2010

Dépêche AFP, 16 septembre 2010 :

Les enfants de Sakineh Mohammadi-Ashtiani, condamnée à la lapidation dans une affaire d’adultère, Sajjad et Saeideh Ghaderzadeh, lancent dans Le Figaro de vendredi un appel en faveur de leur mère, après une interview télévisée diffusée en Iran.

« Combien de fausses interviews encore ‘ » s’interrogent-ils. « Pourquoi et combien d’interviews et pour quelle raison ‘ » se demandent les enfants de Sakineh, ajoutant : « Pourquoi ne nous laissez-vous pas être aux côtés de notre mère pendant l’interview ‘ »
Les deux enfants posent la question de savoir « pourquoi avec la réalisation de fausses interviews, provoquent-ils (ndlr : les autorités de Téhéran) leurs partisans contre nous, de façon à ce que nous soyons la cible de leurs attaques ‘ ».
Une Iranienne voilée se présentant comme étant Sakineh Mohammadi-Ashtiani, dont la condamnation à la lapidation dans une affaire d’adultère a déclenché de nombreuses réprobations, avait nié mercredi dans une interview télévisée avoir été battue ou torturée en prison.

Dans l’interview diffusée en soirée, cette femme, dont la tête est dissimulée par un tchador, dément avoir été battue après la publication le 28 août dans le journal britannique The Times de la photo d’une femme dévoilée, censée représenter Mme Mohammadi-Ashtiani. Cette photo était fausse et le journal a dû présenter des excuses.

Lire le reste de cette entrée »





Réduction de peine à 10 ans de prison pour 7 responsables bahaïs

18 09 2010

Dépêche AFP, 18 septembre 2010 :

Sept responsables de la petite communauté religieuse iranienne bahaïe, accusés notamment d’hérésie et d’espionnage au profit d’Israël, condamnés en août à Téhéran à 20 ans de prison, ont vu leur peine réduite à 10 ans, a-t-on appris dimanche auprès de la communauté bahaïe.

Les sept accusés, cinq hommes et deux femmes, ont été arrêtés courant 2008. Leur procès s’était achevé le 14 juin, sans verdict prononcé.

« Les avocats représentant les sept bahaïs condamnés le 8 août dernier à 20 ans d’emprisonnement ont été informés oralement que les peines ont été réduites à 10 ans », a indiqué la communauté bahaïe de France dans un communiqué.

Lire le reste de cette entrée »