La lapidation arme terroriste d’un régime misogyne

19 09 2010

Avec la campagne pour la libération de Sakineh, le monde a pris connaissance de l’horreur de cette peine médiévale qui existe toujours en Iran : la lapidation. Selon la législation de la République Islamique, la femmes condamnée à la lapidation doit être enterrée jusqu’à la poitrine et les pierres doivent être « de taille moyenne » pour que la victime ne soit pas tuée trop vite. A l’horreur de la peine de mort, s’ajoute, avec la lapidation, toute la barbarie de la torture.

Mais Sakineh n’est pas la seule à être condamnée à cette peine barbare et inhumaine. Selon les informations que nous avons pu recueillir en Iran, ce sont au moins 25 personnes, en comptant Sakineh, qui sont actuellement emprisonnées en Iran et attendent d’être exécutées par la lapidation. Depuis l’instauration de la République Islamique en Iran, nous avons recensé 109 personnes, essentiellement des femmes, qui ont été mises à mort de cette façon ignoble. Et le véritable chiffre des victimes est bien plus élevé.

Contrairement à ce que peuvent dire les réactionnaires, islamistes, défenseurs du « choc des civilisations », racistes et tenants du « relativisme culturel », la lapidation n’est pas une question de culture, c’est la marque d’un régime dictatorial, misogyne et barbare. L’immense majorité du peuple d’Iran et au delà des peuples du Moyen-Orient, frémissent d’horreur comme l’écrasante majorité de l’humanité, lorsqu’il est question de lapidation ! Si les pendaisons publiques visent à terrifier l’ensemble de la population, si les exécutions de prisonniers politiques ont pour but de terroriser toute personne qui voudrait manifester son opposition au régime, la lapidation, elle, est l’arme d’un régime misogyne, d’un régime qui instaure un véritable apartheid sexiste à l’encontre de la moitié de la population sous-prétexte qu’elles sont des femmes !

Toute la législation du régime, ses bases mêmes, sont construites sur la discrimination et l’oppression des femmes. Mais cette terreur misogyne n’a jamais empêché la résistance. Dès l’instauration du régime islamique, les femmes ont toujours été au premiers rangs de la lutte pour la liberté et l’égalité, comme le 8 mars 1979 où, face aux premières déclarations de Khomeiny sur le voile obligatoire, des centaines de milliers de femmes ont manifesté dans les rues de Téhéran et des autres villes. Lors des manifestations de 2009, les femmes étaient encore aux premiers rangs des protestations, des luttes et même des affrontements avec les forces de répression !

Pour nous, cette campagne et cette lutte contre la lapidation est inséparable d’une lutte générale pour en finir avec 31 ans de République Islamique, de terreur, d’exécutions et d’apartheid sexiste. Pour la libération immédiate et incoditionnelle de Sakineh, nous sommes également pour l’abolition de la peine de mort et pour l’égalité totale entre les femmes et les hommes. Quant bien même une personne aurait été « adultère », ce n’est pour nous ni un crime ni un délit, mais simplement une question d’ordre privée. L’Etat et les mollahs, ou d’autres chefs religieux, n’ont pas à intervenir dans nos vies privées ni dans nos chambres à coucher !


Actions

Information

One response

20 09 2010
Tweets that mention La lapidation arme terroriste d’un régime misogyne « Révolution en Iran -- Topsy.com

[…] This post was mentioned on Twitter by laurence guenoun and laurence guenoun, Louise Michel. Louise Michel said: #lapidation,arme terroriste d’1régime #misogyne http://tux-pla.net/33x ¤¤ la barbarie de la #torture ajoutée à l’horreur de la peine de mort […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :