Six ans de prison pour un militant des droits humains

23 09 2010

Dépêche AP du 22 septembre 2010 :

Un tribunal  iranien a condamné un défenseur des droits de l’homme à une peine de six ans de prison en lien avec des accusations liées à la sécurité, selon ce que rapporte un journal du pays.

Le journal réformiste «Sharq» a affirmé mercredi qu’Emadeddin Baghi a été reconnu coupable d’avoir «disséminé de la propagande» contre le régime au pouvoir et d’avoir «violé la sécurité nationale».

Le militant, âgé de 48 ans, fait continuellement face à des procès et à des peines de prison depuis 2000 pour des accusations similaires.

Lire le reste de cette entrée »