Bilan des protestations à New York

25 09 2010

Bilan des protestations et manifestations à New York le 23 septembre contre la présence d’Ahmadinejad à l’Assemblée Générale des Nations Unies, par un camarade du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) :

On peut analyser la manifestation d’hier à New York de différentes façons et apporter plusieurs conclusions, alors que des milliers de personnes se sont rassemblées pour s’opposer à Ahmadinejad et à son régime.

Les Etats occidentaux et le mouvement du peuple ont repoussé le régime islamique dans ses recoins. Ce régime despotique réprime la révolution du peuple depuis maintenant plus d’un an. De nombreux militants ont été tués sous la torture. Pourtant, le mouvement révolutionnaire n’a jamais abandonné et a continué ses activités à travers le monde. Si les Etats occidentaux tentent de se focaliser sur “les questions relatives aux armes nucléaires”, le mouvement révolutionnaire a réussi à attirer l’attention du monde sur les violations des droits humains, les tortures, les exécutions et la lapidation pour montrer la véritable nature du régime islamique en Iran. Le récent mouvement “100 villes contre la lapidation” a placé les discussions internationales là où elles devaient être. Même les grands médias occidentaux n’ont pas pu refusé ou censurer ce mouvement !

Cette année, lors de la traditionnelle session d’ouverture de l’ONU à New York, Ahmadinejad à beaucoup souffert ! Il a continué ses mensonges et a nié la réalité de la condamnation de Sakineh à la lapidation par son Etat et ainsi montré au monde entier à quel point il est un charlatan. Lors de son “audience” à la session de l’ONU, la teaduction de son discours fut interrompue et il n’a pas pu dormir dans son hôtel de la 42ème rue à cause des slogans continus des militants pendant cette journée !

A mon avis, trois aspects importants différencient les protestations de cette année de celles de l’année dernière :

  1. Le niveau d’implication de gens de différentes nationalités contre Ahmadinejad et son régime.
  2. La disparition des “drapeaux verts” et l’échec organisationnel du camp réformiste.
  3. Le large mouvement contre l’ensemble du régime islamique et le mouvement contre la lapidation et les exécutions en Iran.

Pas de présence de “drapeaux verts” (ceux qui demandaient leurs bulletins de vote)

L’année dernière, les drapeaux verts étaient prédominant à New York. Les organisateurs des “drapeaux verts” avaient pu convaincre des milliers d’iraniens de se mettre derrière eux. Même si la majorité de ces gens étaient des “iraniens moyens” qui croyaient réellement qu’en soutenant Moussavi ou Karoubi, ils réussiraient à “changer pacifiquement le régime”, les “drapeaux verts” ont fait de grands efforts l’année dernière pour éviter tout slogan contre l’ensemble du régime.

Cette année, la situation a changé. Comme nous, Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, l’avions prédit,  la réalité de la “couverture verte” et le véritable visage de Moussavi et des réformateurs du régime islamique ont été montrés. La droite, interne ou externe au régime, n’a pas pu emmené le mouvement populaire derrière la fausse perspective du “vert”. La lutte de classe a polarisé la foule et l’opposition au régime est devenue plus radicale. La droite ne peut plus garder pour longtemps sa couverture verte !

Bien sûr, la droite a de nombreuses cordes à son arc ! Elle s’est réorganisée sous ses cadres traditionnels comme les “Moudjahdin Khalgh” et les pro-monarchistes dans les manifestations de New York. Mais grâce à la gauche et au mouvement communiste la droite a dû abandonner les drapeaux verts à New York !

La participation internationale des gens aux protestations à New York

Il y a avait deux traits distinctifs visible lors de ces manifestations :

A- Des gens de différentes nationalités, en grand nombre, participaient à la condamnation d’Ahmadinejad et de la lapidation et soutenaient la révolution du peuple en Iran. Personnellement, j’ai pu voir des gens de nationalité américaine, irakienne, chilienne, brésilienne, canadienne et française venir vers nous et signer nos pétitions. Les grands médias comme les médias alternatifs ont fait de nombreuses interview de nous. L’atmosphère était magnifique. La solidarité internationale avec la révolution iranienne s’est réellement manifesté dans les rues de New York.

B – Du côté de la droite : éloignées de la solidarité populaire, les activités de la droite, liée au gouvernement israélien et au Parti Républicain, ont pu facilement être repérées. Les Moudjahdin Khalgh ont invité Guiliani (ancien maire de New York connu pour être un visage de la droite) pour les soutenir contre Ahmadinejad ! Les slogans contre “Ahmadinejad et sa menace nucléaire” étaient installés partout dans les stations de bus et les sites importants de New York, ce qui reflète la perspective de la droite face au régime islamique. Le gouvernement des USA n’a jamais voulu soutenir le mouvement en Iran. Ils sont tous en faveur d’un “régime islamique sans menace pour les Etats occidentaux”.

Participation réussie du Parti Communiste-Ouvrier à New York :

Cette année nous avons eu un grand succès ! Nous avons pu changer les discussions de l’opposition. La question de la lapidation est devenue prédominante et une question essentielle contre le régime islamique. Son “talon d’Achille” comme ils disent ! Son point faible pour rassembler l’humanité contre le régime islamique.

Nous avons un long chemin devant nous. Sakineh Ashtiani et des milliers de personnes sont en danger. Le régime islamique est toujours au pouvoir. Mais nous pouvons avancer dans notre méthode de communication avec les gens. Nous avons changer la culture politique de la gauche traditionnelle qui, pour la première fois, criait contre les exécutions, alors qu’il y a encore un an, les “éxecutions révolutionnaires” étaient une de leurs convictions.

Cette année, le 23 septembre, était un signe de la radicalisation du mouvement contre le régime islamique. Un signe du développement d’un nouvel internationalisme autour de la révolution iranienne. Nous avons beaucoup à faire, mais nous devons être fiers de nos succès !

Advertisements

Actions

Information

One response

26 09 2010
André Sivrissarian

Que la Paix soit sur l’Iran et dans le coeur des Iraniens libérés de l’obscurantisme avec la Liberté de la Presse et de l’information .
L’Humanisme et la raison remplaceront ceux qui prônent les exécutions ,la prison et les humiliation de ceux qui se lèvent dans leur pays pour les dénoncer.
Que la Lumière éclaire l’Iran ses dirigeants et son peuple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :