A propos des mensonges d’Ahmadinejad sur la lapidation

26 09 2010

Article de Farshad Hoseini, écrit le jeudi 23 septembre 2010.

C’est la deuxième année que la présence de Mahmoud Ahmadinejad (NdT : à l’Assemblée Générale des Nations Unies) cause une tempête de protestations internationales.

L’année dernière, ces protestations étaient essentiellement dues à l’assassinat de Neda Agha-Soltan lors d’une manifestation à Téhéran et cette année c’est  le cas de la lapidation de Sakineh Mohammadi Ashtiani.

L’année dernière, sous pression de l’opinion publique, Ahmadinejad avait outrageusement déclaré que Neda avait été tuée par des manifestants et non par les propres forces de sécurité du régime. Cette année, il a outrageusement annoncé que Sakineh n’a jamais été condamnée à la lapidation.

La raison de cette déclaration absurde n’est pas tant qu’elle ne comporte encore vérité mais est causée par le massif mouvement de protestation internationale contre la lapidation et les exécutions en Iran lancé par le Comité International Contre la Lapidation et le Comité International Contre les Exécutions.

Le mouvement de protestation a condamné la lapidation comme l’un des crimes les plus honteux dans la société humaine, tellement honteux, en fait, que le dirigeant d’un régime de lapidations a été obligé de le nier ! Plutôt que de parler depuis une position puissante et de défendre le pouvoir islamique et la Charria, Mahmoud Ahmadinejad a été réduit à une humiliante position de faiblesse qui les nie. Cela doit être vu comme une défaite pour ce régime qui a lapidé des personnes pendant des décennies et une victoire du mouvement contre la lapidation.

Maintenant, il est temps d’aller de l’avant et d’exposer encore les crimes de la République Islamique d’Iran contre l’humanité et revendiquer que Mahmoud Ahmadinejad et son gouvernement soient boycottés.

Voilà quelques informations supplémentaires sur la lapidation en Iran :

  • Début de la lapidation en Iran :

En 1983, l’actuel code pénal islamique fut ratifié par l’assemblée islamique d’Iran. Avant, cependant, des lapidations ont été pratiquées à partir de 1980 en Iran. Sur la base de sources provenant d’un rapport publié récemment (*), au moins 10 personnes ont été lapidées en Iran avant que la lapidation ne deviennent la peine légale pour le « crime » d’adultère.

Amnesty International a rapporté que 76 personnes ont été lapidées de 1980 à 1989.

  • Lapidations de masse

Selon les rapports publiés par la République Islamique d’Iran et ses médias d’Etat, en une seule journée, 15 personnes dont 12 femmes ont été lapidées ensemble dans un state de foot de la ville de Bushehr.

Amnesty International rapporte que 26 personnes ont été lapidées entre janvier et mai 1989.

  • Lapidations pendant l’ère Khomeiny (1980-1989)

Pendant l’ère Khomeiny, au moins 76 personnes ont été lapidées.

  • Lapidations sous la présidence de Mohammad Khatami (1997-2005)

Lors de la présidence de Mohammad Khatami, le soi-disant président « réformiste », au moins 28 personnes ont été lapidées à mort et 36 personnes condamnées à mort par lapidation.

  • Lapidations sous la présidence de Mahmoud Ahmadinejad (2005-2010)

Au moins 8 personnes ont été lapidée à mort et 31 personnes condamnées à mort par lapidation sous la présidence de Mahmoud Ahmadinejad.

  • Lapidation d’enfants

La plus jeune fille qui a été condamnée à mort par lapidation était Zihla Izadi de la ville de Boukan (Kurdistan iranien) en 2004 ; elle avait alors 13 ans. A cette époque, elle a dit « j’ai peur, j’ai peur, s’il vous plait, aidez-moi. Je veux partir, je veux partir vers mes amies et je veux aller à l’école… ». Heureusement, sa vie a pu être sauvée grâce à la pression de l’opinion publique.

La plus jeune fille qui a été lapidée était Saeideh de la ville de Zahedan en 2008. Elle avait 14 ans.

  • Autres formes de peines ignobles

Fin mai 1990, dans la ville de Neyshabour (Nord-est de l’Iran), une femme accusée d’adultère fut jetée depuis un immeuble de dix étages. L’exécution a eu lieu en public et la victime est morte.

Une femme appelée Bamani Fekri fit condamnée à être lapidée, aveuglée des deux yeux et à payer 100 dinars or. Après la prononciation de la peine, elle s’est suicidée en prison.

  • Sauvées de la lapidation :

Le Comité International Contre la Lapidation a sauvé 17 personnes, 14 femmes et 3 hommes, de la mort par lapidation.

  • Déclarations contradictoires des autorités de la République Islamique d’Iran sur la lapidation :

En 2002, l’appareil judiciaire iranien a indiqué que la lapidation ne serait plus pratiquée en Iran en disant qu’il y aurait un moratoire.

Mais depuis 2003, huit personnes ont été lapidées et 47 personnes ont été soient condamnées à mort par lapidation ou ont leurs peines de lapidation confirmées par les tribunaux.

En 2008, le système judiciaire iranien décide de supprimer la lapidation du code pénal soumis à l’approbation de l’Assemblée Islamique. Mais depuis, cinq personnes ont été lapidée en 2008 et en 2009, 15 personnes ont été condamnées à des peines de lapidation.

En juin 2009, l’Assemblée Islamique d’Iran est dans un processus d’examen et de révision du code pénal islamique pour retirer la lapidation en tant que peine. Mais depuis, un homme a été lapidé en 2009 et 11 personnes ont été condamnées à la lapidation.

Note : Ce ne sont que des cas pour lesquels il existe des preuves documentés ; il est certain que les véritables chiffres sont plus élevés.

(*) Le rapport publié par le Comité International Contre la Lapidation en août 2010 a été écrit par Farshad Hoseini et intitulé « Liste des décès connus suite à une peine de lapidation en Iran (1980-2010) »

Pour plus d’informations, contactez :

Farshad Hoseini

farshadhoseini@yahoo.com

Tel : 31681285184


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :