Hossein Derakhshan condamné à 19 ans et demi de prison

30 09 2010

Amnesty International, 29 septembre 2010 :

Amnesty International s’est dite préoccupée ce mercredi 29 septembre 2010 par la condamnation d’un blogueur irano-canadien à près de 20 années de prison pour des commentaires publiés en ligne.

Selon le site iranien Mashreghnews, Hossein Derakhshan a été déclaré coupable par la 15e chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran de « collaboration avec des États hostiles », « propagande contre le régime », « propagande en faveur de groupes contre-révolutionnaires », « insultes au caractère sacré de la religion » et « création et gestion de sites vulgaires et immoraux ».

Le site ajoutait qu’Hossein Derakhshan a été condamné à une peine de 19 ans et demi de prison, à une interdiction de cinq ans de toute activité politique et journalistique et au « remboursement des fonds reçus s’élevant à 30 750 euro, 2 900 dollars et 200 livres ». Aucune autre précision n’a été fournie concernant la destination présumée de ces fonds.

« Pour autant que l’on sache, Hossein Derakhshan a été très lourdement condamné par les autorités iraniennes à l’issue d’un procès inique, simplement pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression. Si tel est le cas, il doit être libéré immédiatement et sans condition », a indiqué Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.

Comme souvent dans les affaires présentées par les autorités iraniennes comme ayant trait à la « sûreté nationale », l’avocat d’Hossein Derakhshan n’a pas reçu de copie du jugement, pas plus qu’il n’a eu la possibilité de prendre note de tous les détails concernant la déclaration de culpabilité et la peine de son client.

D’aucuns estiment qu’Hossein Derakhshan, 35 ans, qui a fait son blog principalement depuis l’étranger, a contribué à la multiplication des blogs traitant de la question des réformes en Iran en 2001, lorsqu’il a mis en ligne des instructions simples expliquant en perse comment créer un site et publier des commentaires en ligne.

« Il est fréquent que les autorités iraniennes fassent usage contre ceux qui expriment pacifiquement leur opposition de charges formulées en termes vagues invoquant la sécurité nationale, qui ne constituent pas des infractions prévues par la loi, a affirmé Hassiba Hadj Sahraoui.

« Nous savons de longue date que l’équité des procès devant les tribunaux révolutionnaires est gravement battue en brèche. Ce blogueur a été maintenu en détention pendant plus d’un an sans inculpation, dans une situation de vide juridique, sans avoir la possibilité de recevoir la visite de sa famille et de son avocat. Bien des personnes maintenues en détention dans de telles conditions ont plus tard révélé avoir été torturées ou maltraitées pendant leur détention. »

Journaliste à Téhéran, Hossein Derakhshan a émigré au Canada en 2000. Il est retourné en Iran fin octobre 2008 et a continué à étoffer son blog depuis l’Iran. Il a été interpellé au domicile familial à Téhéran le 1er novembre 2008.

Hossein Derakhshan a 20 jours pour faire appel de sa condamnation. Il serait incarcéré à la prison d’Evin, à Téhéran.


Actions

Information

One response

6 10 2010
10.000 signatures pour la libération d’Hossein Derakhshan « Révolution en Iran

[…] Un communiqué d’Internet sans frontières pour la libération du blogueur détenu en Iran et condamné à 19,5 ans de prison. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :