10.000 signatures pour la libération d’Hossein Derakhshan

6 10 2010

Mediapart, 5 octobre 2010 :

Un communiqué d’Internet sans frontières pour la libération du blogueur détenu en Iran et condamné à 19,5 ans de prison.

«Alors que le cap des 10 000 signatures vient d’être franchi ce week-end pour la pétition en faveur de la libération d’Hossein Derakhshan, blogueur et journaliste, détenu à la prison de Evin, à Téhéran, en Iran depuis près de deux ans, Internet Sans Frontières, association oeuvrant pour la promotion de la liberté d’expression sur Internet, invite les gouvernements et les citoyens du monde entier à continuer à se mobiliser sans relâche pour faire entendre leur voix en faveur de sa remise en liberté.

L’appel à la mobilisation internationale a été lancé le 22 septembre (…) alors que la peine de mort venait d’être requise à l’encontre d’Hossein Derakhshan, accusé de collaboration avec des gouvernements hostiles au régime, d’actes de propagande à l‘encontre des intérêts de la République Islamique, d’insultes aux symboles religieux. Le 28 septembre, il a finalement été condamné à 19,5 ans de prison par une cour du tribunal révolutionnaire de Téhéran.

De nombreuses personnalités, en France et à l’étranger, se sont exprimées publiquement pour dénoncer fortement cette condamnation sans précédent, apportant ainsi leur voix aux côtés des citoyens et associations de défenses des droits de l’homme..

Ainsi, en France, dès le 23 septembre le Maire de Paris Bertrand Delanoé, « appelle solennellement les autorités judiciaires de Téhéran à ne pas condamner Hossein Derakhshan. Et invite à la mobilisation de toutes les énergies, pour sauver cette vie d’honneur, de courage et de dignité. »

Le Quai d’Orsay en France le 28 septembre s’est déclaré pleinement concerné par ce combat pour la libération d’Hossein, sur le site du Ministère des Affaires Etrangères. « La France est très attachée à la défense des droits de l’Homme, et opposée à la peine de mort en toutes circonstances.

Elle condamne vivement la dégradation continue de la situation de la liberté d’information et d’expression en Iran, dont le cas d’Hossein Derakhshan est une nouvelle illustration. »

Au Canada, le 29 septembre, le Ministre des Affaires Etrangères Lawrence Cannon, considère que « la sentence est absolument inacceptable et injustifiable. L’Iran doit le libérer ainsi que tous les prisonniers ayant la double nationalité irano-canadienne, injustement déténus. »

En Angleterre, le 29 septembre, le ministre de l’Europe, David Lidington, s’exprime dans une vidéo publiée sur le site du gouvernement en faveur de la libération d’Hossein, considérant que « sa condamnation est une insulte aux valeurs de millions de citoyens iraniens »

En Allemagne, le 30 septembre, le Commissaire aux Droits de l’Homme du Gouvernement Fédéral Markus Loning « demande au gouvernement iranien de respecter ses obligations internationales, en particulier la mise en oeuvre du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, et à oeuvrer à la libération immédiate d’Hossein Derakhshan. »

La pétition lancée et hébergée par Internet Sans Frontières, et soutenue par Reporters Sans Frontières et Amnesty International, a été relayée rapidement grâce aux réseaux sociaux, Facebook et Twitter, et a été signée à ce jour par plus de 10 800 personnes.

Parmi les signataires, on note, à titre indicatif, les personnalités suivantes : Jean-Paul Huchon, Président Région Ile-de-France, Anne Hidalgo, première adjointe au Maire de Paris, Nathalie Kosziusco-Morizet, Secrétaire d’état au numérique, Matthieu Amaré, journaliste, Marie-Laure Augry, journaliste, Anne Dejean, Directrice de recherche à l’Inserm, Anne Le Fur, Rédactrice en chef de la revue Politique Internationale, Jean-Claude Barbier, Sociologue, Directeur de recherche à l’Inserm, Christophe Girard, Adjoint au maire de Paris chargé de la culture, Lyne Cohen-Solal, adjointe au Maire de Paris chargé du commerce, Juliette Binoche, actrice etc…

Le groupe de soutien sur Facebook « Free Hossein Derakhshan/Libérez Hossein Derakhshan » a été rejoint en quelques jours par plus de 3 000 citoyens du monde entier vivant en France, au Guatemala, en Chine, au Canada, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Espagne, en Argentine, etc…

Internet Sans Frontières demande la relaxe immédiate d’Hossein Derakhshan et appelle à maintenir la mobilisation internationale pour ce dernier. Vous pouvez continuer à signer et relayer la pétition, qui est désormais disponible en anglais, en français et en persan. L’exécution de cette sentence signifierait qu’Hossein Derakhshan, emprisonné depuis 2 ans ne recouvrerait la liberté qu’à 55 ans.

Ceci n’est pas acceptable, Hossein Derakhshan n’ayant commis aucun crime.

Pour soutenir Hossein Derakhshan :

Groupe sur Facebook :
http://www.facebook.com/group.php?gid=37459792838&v=info&ref=ts

Pétition :
http://freetheblogfather.org/


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :